EQUIP AUTO lance son tour de France

EQUIP AUTO lance son tour de France

 La FIEV (Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules), en partenariat avec la Fédération Française de Carrosserie (FFC) et le Groupe COMEXPOSIUM, crée « EQUIP AUTO on tour », un cycle de 6 rendez-vous régionaux, dédiés aux professionnels des services à la mobilité et de l’après-vente des véhicules. Organisés entre septembre et octobre 2021, à l’occasion d’une journée par ville, ces nouveaux rendez-vous « EQUIP AUTO on tour » se tiendront à Avignon, Lille, Lyon, Mulhouse, Nantes et Toulouse. 

 RETROUVER LA VALEUR ESSENTIELLE DES RENCONTRES EN PRÉSENTIEL 

Placés sous l’égide du salon EQUIP AUTO, ces rendez-vous s’adressent en priorité à trois activités majeures des services à la mobilité et de l’après-vente pour les véhicules : la distribution, la maintenance, la réparation et les services. Ils accompagneront la reprise de l’activité en 2021 en renouant avec les rencontres en présentiel et permettront de préparer EQUIP AUTO, qui se tiendra à Paris en octobre 2022. 

Philippe Baudin, Président d’EQUIP AUTO précise l’ambition de ces rendez-vous régionaux : « Il nous a paru essentiel de permettre aux acteurs de la filière de se retrouver dans le cadre d’un nouveau format de rencontres, économique et innovant, avec l’ambition de proposer une proximité renforcée dont le business a plus que jamais besoin« . 

Pour chaque étape, « EQUIP AUTO on tour » attend une centaine d’acteurs professionnels de l’après-vente : équipementiers et fournisseurs de solutions et de services aux professionnels, enseignes constructeurs et indépendantes, distributeurs, revendeurs professionnels des services à l’automobile et startups du secteur de la mobilité. 

Ils seront réunis dans un cadre convivial et à taille humaine pour rencontrer, en face à face, plus de mille professionnels, clients et prospects (carrossiers, MRA, RA1 et 2, etc…, prestataires de services aux particuliers et aux professionnels), dans chaque ville. Objectifs : promouvoir leurs innovations, prendre des commandes, informer sur des sujets d’actualité technique, sociale ou réglementaire. 

« À l’écoute de nos adhérents, des exposants et des acteurs du marché depuis le début de la crise sanitaire, ce nouveau dispositif, indispensable et attendu, inédit pour la marque EQUIP AUTO, répond aux nouveaux enjeux de business. Grâce à l’ensemble des professionnels, à nos partenaires historiques et aux organisations professionnelles de la filière automobile, nous sommes convaincus de la bonne reprise du commerce en 2021 et donc de la nécessité de ces rendez-vous de proximité. » confie Claude Cham, Président de la FIEV. 

AGIR LOCALEMENT AU PLUS PRÈS DES ATTENTES DU MARCHÉ 

Pour concevoir et concrétiser « EQUIP AUTO on tour », la FIEV et ses partenaires ont organisé, ces dernières semaines, différentes réunions d’information et d’échanges avec les acteurs de l’écosystème pour définir et affiner le concept. « EQUIP AUTO on tour » concrétise ainsi l’ambition de ses organisateurs et le souhait des participants d’aller à la rencontre des professionnels locaux du marché des services à la mobilité et de l’après-vente. 

« Être au plus près des professionnels des services à la mobilité pour accompagner la reprise et dynamiser les affaires » comme l’exprime Patrick CHOLTON, Président de la Fédération Française de Carrosserie, « telle est notre volonté avec ces 6 journées d’exception qui rythmeront les mois de septembre et octobre 2021. » 

DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET INNOVATION, LES DEUX MARQUEURS D’EQUIP AUTO ON TOUR 

Une des priorités d’ »EQUIP AUTO on tour » est de favoriser les présentations produits et les démonstrations sur les stands des exposants. Cependant, l’événement ne se positionne pas seulement comme un rendez-vous régional à vocation commercial. Les organisateurs souhaitent en effet en faire aussi une journée dédiée à l’innovation et permettre de découvrir les avancées qui font l’actualité technologique dans la filière automobile. 

Dans le même temps, le programme de ces journées sera enrichi par des prises de parole dans le cadre d’une agora consacrée aux échanges avec les visiteurs sur des thématiques en lien avec l’actualité et les enjeux pour la filière). L’agora accueillera également des « pitches » d’exposants et les interventions des partenaires d’EQUIP AUTO on tour. 

Enfin, de véritables challenges pour mobiliser les réparateurs sont en préparation (concours sur des interventions « simples » ou des Quizz techniques). Les lauréats de chaque édition pourront se retrouver et être honorés à l’occasion d’EQUIP AUTO 2022, à Paris Expo Porte de Versailles. 

ACCESSIBILITÉ ET SIMPLICITÉ : PRENDRE EN COMPTE LE POTENTIEL DE VISITEURS DE CHAQUE RÉGION 

Les six étapes d’EQUIP AUTO on Tour se tiendront à Avignon, Lille, Lyon, Mulhouse, Nantes et Toulouse (cet ordre ne préfigure pas le programme en cours d’organisation). Ces villes ont été choisies avec soin par les organisateurs. En effet, au total, elles représentent les 2/3 du nombre d’entreprises de commerce et réparation en France, et plus de 60% du parc de VL et PL français. 

Dans chacune des villes, les lieux ont été sélectionnés pour leur facilité d’accès et ainsi permettre de maximiser le nombre de visiteurs dans un rayon de 100 km ou 90 minutes en voiture. La nécessité de s’adapter aux contraintes des professionnels a également guidé le choix du jour et de l’horaire d’organisation de cette journée spéciale. Ainsi, « EQUIP AUTO on tour » sera organisé les samedis, de 10h à 19h, et accueillera gratuitement les visiteurs. 

SÉCURISER LE ROI DES EXPOSANTS AVEC UNE OFFRE CLÉ EN MAIN, HOMOGÈNE ET ÉCONOMIQUE 

Se déployer sur un vaste territoire durant six semaines exige beaucoup d’efforts de la part des exposants. C’est pourquoi, la FIEV et ses partenaires ont recherché la simplicité, l’économie et l’efficacité dans la conception du projet pour les équipementiers et acteurs de la distribution. 

Les participants pourront réserver des modules d’exposition clés en main, standardisés dans des dimensions prédéfinies de 2 m² ou de 4 m². A chaque étape les exposants retrouveront le même 

dispositif. Ces aménagements fonctionnels et simples seront les mêmes pour tous les participants afin de créer une unité. 

La convivialité est sans conteste un des atouts d’EQUIP AUTO. L’événement « EQUIP AUTO on tour » capitalisera sur cette valeur et s’appuiera sur la dimension humaine des rencontres physiques. 

Rendez-vous très prochainement pour en savoir plus sur les dates et les lieux ainsi que le programme de ces étapes régionales d’ »EQUIP AUTO on tour ». 

« EQUIP AUTO on tour, un événement voulu par des professionnels pour des professionnels. » 


Une aide de 50 000 euros pour l'achat d'un véhicule industriel électrique

Une aide de 50 000 euros pour l'achat d'un véhicule industriel électrique

Le 15 décembre, la FFC et son président, Patrick CHOLTON, participaient à un conseil interministériel pour le développement et l’innovation dans les Transports. Cette réunion, organisée à l’initiative de Jean Baptiste DJEBBARI, ministre des Transports, et Agnès PANNIER-RUNACHER, ministre déléguée chargée de l’Industrie, avait pour objet de présenter la stratégie des pouvoirs publics en matière de développement de la filière VI-VU en France.

Mais la principale annonce ayant retenu l’attention des participants est bien entendu la mise en place d’une aide d’état pour l’achat d’un véhicule industriel (camion, autobus, autocar) fonctionnant à l’électricité (batterie ou pile à combustible).

En effet, afin d’encourager le développement des véhicules lourds zéro émission, 100 M€ du plan France Relance seront dédiés au soutien à l’acquisition de camions, autobus ou autocars fonctionnant à l’électricité ou à l’hydrogène, pour les deux prochaines années. Les montants annoncés sont de 50 000€ pour les camions et de 30 000€ pour les autobus et autocars. Cette nouvelle aide est cumulable avec le dispositif du suramortissement pour les véhicules lourds utilisant des énergies propres, qui a été récemment prolongé jusqu’au 31 décembre 2024 dans le projet de loi de finances. Pour un camion électrique, le cumul des deux aides peut s’élever jusqu’à 100 000€.

Un décret mettant en application cette mesure sera publié prochainement. Un premier bilan de ce dispositif de soutien sera réalisé dans les 6 mois.

Avec TRM24.fr


En 2021, SOLUTRANS lance son DIGITAL SHOW

En 2021, SOLUTRANS se double en première mondiale d'un DIGITAL SHOW pour le secteur du véhicule industriel et urbain

En 2021, SOLUTRANS s’enrichit d’une édition digitale inédite dans le secteur du véhicule industriel et urbain : SOLUTRANS DIGITAL SHOW. En parallèle du salon physique, qui se tiendra du 16 au 21 novembre 2021 à Lyon Eurexpo, cette version online s’adresse à tous les exposants et visiteurs, en anglais et en français.

Cette double exposition renforce les synergies entre les événements physiques et numériques et vient enrichir l’expérience salon des exposants et des visiteurs.

« À l’écoute des besoins et des tendances de demain, nous réfléchissions à une déclinaison online de l’événement depuis quelques années déjà. La crise n’a fait qu’accélérer cette transformation qui souligne aujourd’hui l’importance des outils digitaux », explique Patrick Cholton, Président de la FFC et de SOLUTRANS.

SOLUTRANS DIGITAL SHOW, miroir dématérialisé du salon
Pour accéder au salon et à la matérialisation en ligne de tous les halls d’Eurexpo, l’internaute se connecte simplement, au moyen de son badge d’accès, sur le SOLUTRANS DIGITAL SHOW.
Reflet du salon physique, la version online propose aux visiteurs internautes de s’immerger dans un espace interactif dans lequel ils peuvent visiter les stands des exposants, y pénétrer et découvrir leurs nouveautés en un clic.
Ils peuvent interagir avec eux au moyen d’un chat vidéo en direct, regarder les présentations produit et télécharger les documents (plaquette, fiches produit…) disponibles en ligne.Enfin, ils bénéficient d’un accès aux conférences et autres évènements du salon, retransmis en direct, au cœur du SOLUTRANS DIGITAL SHOW.

SOLUTRANS DIGITAL SHOW : un accès « illimité » au salon
Le SOLUTRANS DIGITAL SHOW permet aux visiteurs de prolonger leurs visites physiques et d’accéder à tout moment au salon en ligne pour consulter l’offre des exposants qu’ils n’auraient pas eu le temps de rencontrer.
Le SOLUTRANS DIGITAL SHOW, qui sera prolongé de quelques jours après le salon physique, va aussi permettre aux visiteurs les plus éloignés géographiquement du salon, qui ne faisaient habituellement pas le déplacement de profiter de l’intégralité de l’offre des exposants.

SOLUTRANS DIGITAL SHOW : une visibilité accrue pour les exposants
Le SOLUTRANS DIGITAL SHOW s’invite comme un nouveau service, unique au monde dans le secteur du véhicule industriel et urbain, à destination exclusive des exposants du salon physique.
En effet, à l’occasion de son lancement, une DIGITAL Box est incluse dans le forfait de participation au salon physique pour tous les exposants. Elle comprend un stand sur le SOLUTRANS DIGITAL SHOW.
En fonction des besoins, des envies ou des messages à faire passer, les exposants peuvent accroître leur visibilité en augmentant la taille de leur stand, en ajoutant des séances de live chat avec leurs équipes, des vidéos additionnelles…
Les exposants de SOLUTRANS peuvent ainsi concevoir leur stand digital en même temps que leur espace physique dans les halls d’EUREXPO.
Enfin, la durée étendue de la version digitale peut leur permettre de renforcer significativement le ROI du salon SOLUTRANS.

Grâce au SOLUTRANS DIGITAL SHOW, les exposants s’assurent un visitorat élargi au monde entier, dans le cadre d’une expérience nouvelle et interactive.

« Parce que rien ne remplace complétement une visite dans les allées du salon, nous continuerons d’encourager les professionnels à venir sur place pour toucher du doigt les nombreuses solutions déployées dans toute la filière VI-VU. En 2021, SOLUTRANS s’étendra de nouveau, avec un hall supplémentaire, plus de contenus, et une zone de démo extérieure encore plus vaste. L’occasion de  participer aux démonstrations et essais de véhicules « nouvelles énergies », qui seront présentés sur la plus grande piste d’essais d’Europe », conclut Patrick Cholton.

 


L'ANFA publie son Autofocus de l'emploi dans l'Automobile

L'ANFA publie son Autofocus de l'emploi dans l'Automobile

En 2019, les établissements de la branche des services de l’automobile ont procédé à plus de 54 500 recrutements, hors contrats d’alternance. Ces recrutements ont eu lieu pour répondre à un accroissement de l’activité et sont donc le signe de la progression de l’emploi dans la branche, mais également et dans leur majorité, pour pallier des départs (démissions, retraites, fi ns de contrat) ou pour motif de remplacement (arrêts maladie, congés maternité, etc.). Cet Autofocus restitue les résultats d’une enquête de grande ampleur menée auprès des établissements de la branche, portant sur l’année 2019 et réalisée au début de l’année 2020, avant la crise sanitaire liée à l’épidémie du Covid-19 et la crise économique qu’elle a engendrée. L’année 2019 s’inscrit dans un contexte économique positif : la branche des services automobiles a connu une progression de l’emploi de 7,1 % entre 2014 et 2019, soit une hausse de 27 850 salariés. Malgré les incertitudes que la crise économique fait peser actuellement, il nous a semblé essentiel de revenir sur les enseignements de l’année passée : connaitre et comprendre les mécanismes du recrutement lors d’une dynamique positive nous aidera à accompagner les établissements si la conjoncture s’inverse. Et ce d’autant plus que les entreprises recrutent quel que soit le contexte économique. Même en temps de crise, les établissements font face à des départs et doivent renouveler leur main d’œuvre.


La FFC lance son propre studio TV

La FFC lance son propre studio TV

Après de long mois de gestation, la FFC présente son nouveau projet, sous forme d’un studio TV qui prend place dans ses murs, avec la promesse de programmes exclusifs à forte valeur ajoutée, pour les filières du véhicule industriel et urbain et de l’Automobile.

Le Studio TV-FFC est l’aboutissement d’une réflexion globale sur la communication de la filière.

Tandis que les secteurs de la mobilité (automobile, poids lourd et services) souffrent d’un manque d’exposition, en dehors de sa presse spécialisée, « nous avons souhaité donner un nouvel élan à la mise en lumière de nos actions et de celles de nos partenaires, adhérents et évènements », commente Patrick CHOLTON, président de la FFC. La FFC a ainsi choisi le média TV pour véhiculer ses idées, son histoire, auprès du plus grand nombre.

Dès l’été, nous avons aménagé un espace dédié au futur studio, et réalisé les adaptations nécessaires à la mise en place techniques des équipements.

Au début du mois de septembre, c’est La Sphère des Possible, notre partenaire événementiel (SOLUTRANS, Les Rencontres de la Filière), qui est venu installer le studio, ainsi que le décor, aux couleurs de la FFC, bien sûr.

Nous avons opté pour un plateau de type journal télévisé, qui couvrira la plupart de nos besoins. Deux caméras tourelles de dernière génération permettent de balayer tous les angles du plateau. Elles sont motorisées et pilotables à partir de la régie. Un système extrêmement performant et particulièrement ergonomique et flexible, puisque le studio peut être piloté la plupart du temps par une seule personne.

Avec le Studio TV-FFC, notre but consiste à proposer un nouveau média de qualité pour faire passer nos messages. La période actuelle, qui justifie l’éloignement physique des personnes, accentue le besoin de se retrouver, de communiquer avec forces sur nos atouts et notre dynamisme. Grâce à l’image, nous recréerons l’interaction physique, par le biais d’entretiens entre experts de la filière, mais également de webinars, diffusés en streaming ou enregistrés. Et ce, de manière bien plus professionnelle et qualitative que les désormais traditionnelles réunions en visio-conférence.

Nous mettrons également ces installations à la disposition de nos adhérents et partenaires, qui pourraient, eux aussi, avoir besoin de communiquer à grande échelle avec des moyens technique de dernière génération. Ce dernier exemple entre dans le champ des prestations proposées par notre service FFC Communication, qui offre déjà des prestations d’agence à des tarifs préférentiels pour nos adhérents.

La première émission se tiendra en direct sur notre chaine youtube, dans les toutes prochaines semaines. vous recevrez très vite les informations relatives au premier Grand Direct du Studio FFC TV !


Les Rencontres de la Filière reportées en mars 2021

Les Rencontres de la Filière reportées en mars 2021

Suite à l’évolution de la situation sanitaire, la FFC et son président, Patrick CHOLTON, prennent la décision de reporter Les Rencontres de la Filière, initialement prévues le 26 janvier prochain,

le 9 Mars 2021

au Matmut Stadium-Gerland de Lyon.

L’évènement se tiendra donc le mardi 9 Mars 2021. Son programme reste néanmoins inchangé, avec la plénière, les conférences, la présentation des véhicules…Nous comptons bien entendu sur votre présence en janvier prochain.

L’année 2021 doit se présenter, pour l’ensemble de la Filière, comme celle de la reprise et du dynamisme économique. Ce n’est qu’ensemble que nous surmonterons les difficultés.

Les Rencontres de la Filière, tout comme SOLUTRANS quelques mois plus tard, marqueront notre volonté à tous de capitaliser sur nos forces.

En savoir plus


Tribune Libre de Patrick CHOLTON, président de la FFC

Faire face au COVID-19, c'est aussi un état d'esprit !

Tandis que les pouvoirs publics multiplient les annonces, anxiogènes pour certaines, la FFC – Fédération Française de Carrosserie, veut délivrer un message d’optimisme.

La Fédération réaffirme que l’économie doit et peut reprendre son cours normal, en dépit de la situation. D’évidence, l’ensemble des règles sanitaires, de distanciation, de port du masque etc. doivent être respectées et encouragées, mais il ne faut pas céder à la facilité de l’attentisme.

Les aides proposées par l’État aux entreprises, ne constituent pas une fin en soi et ne sauraient pallier durablement la frilosité d’entreprendre. Nous devons tous prendre conscience que c’est maintenant que se joue non pas la reprise, mais la survie de nombreuses entreprises. Car l’économie reprend ses droits un peu partout en Europe, et l’Italie, l’Allemagne, la Suède…, redémarrent fort et risquent de profondément modifier le paysage business de nos activités.

Au siège de la FFC, les protocoles sanitaires sont en tous points respectés, nous allons même au-delà. Cela pour permettre à tous nos salariés de reprendre le travail sans risque, tel que le préconise le gouvernement. A ce titre, notre activité de soutien quotidien aux adhérents s’est maintenue, sans aucune interruption, ni baisse d’intensité, depuis le mois de mars.

Depuis la rentrée de septembre, l’ensemble du personnel dédié à l’organisation des prochains évènements de la FFC (Rencontres de la Filière et SOLUTRANS) ainsi que nos partenaires, se mobilisent pour la réussite de ces évènements, en dépit des restrictions. Les deux manifestations auront donc bien lieu, dans le respect le plus strict du protocole sanitaire.

Le 17 novembre prochain, les Rencontres de la Filière vont accueillir près de 300 personnes le temps d’une journée, pour la seule manifestation européenne de l’année, dans notre secteur. Nous sommes fiers de tenir dans ce contexte, cette année encore, le plus grand rassemblement de véhicules industriels « nouvelles énergies », avec la présence de tous les constructeurs VI.

Et alors même que la FFC refuse de céder à l’immobilisme, ce sont les pouvoirs publics qui semblent nous emboiter le pas, avec un soutien récent et officiel au secteur de l’évènementiel. Jean Baptiste LEMOYNE, secrétaire d’État chargé du Tourisme, vient de s’exprimer en faveur de la tenue d’évènements à destination d’une « clientèle d’affaires ». Cela prouve bien que la reprise d’un climat d’affaires à très court terme, est aujourd’hui primordiale pour le gouvernement. Notre filière doit montrer que ce message porte, au-delà des Salons, Foires et Séminaires. Comme nous le faisons depuis maintenant 7 mois, respectons scrupuleusement les protocoles sanitaires et poursuivons les efforts initiés par notre filière avant la crise du COVID-19 !


EQUIP AUTO SE TIENDRA DU 18 AU 22 OCTOBRE 2022

EQUIP AUTO SE TIENDRA DU 18 AU 22 OCTOBRE 2022

La prochaine édition du salon EQUIP AUTO s’installera du 18 au 22 octobre 2022 dans les halls 1, 2.2 et 3 du Parc des expositions de Paris Porte de Versailles. L’évènement de l’après-vente et des services à la mobilité connectée conserve son rythme biennal et s’inscrit désormais dans un nouveau calendrier, à l’automne, les années paires.

Après avoir conclu en septembre dernier que la situation sanitaire et économique incertaine n’était pas propice à la tenue du salon EQUIP AUTO en 2021, la FIEV propriétaire d’EQUIP AUTO et ses partenaires, la FFC et le groupe Comexposium, ont conclu un accord avec le Parc des Expositions de Paris Porte de Versailles pour organiser l’évènement pendant 5 jours, du 18 au 22 octobre 2022.

Comme la précédente édition réussie en 2019, le salon EQUIP AUTO 2020 occupera près de 100 000 m² de surface d’exposition au travers des halls 1, 2.2. et 3.

En parfaite cohérence avec son nouvel engagement auprès des professionnels « Dessinons l’avenir de l’Automotive », EQUIP AUTO réunira les acteurs de la chaine de valeur automobile élargie aux nouveaux acteurs liés à la mobilité connectée. 

Rendez-vous du 18 au 22 Octobre 2022 à Paris Expo Porte de Versailles


La FFC fait évoluer la baseline de SOLUTRANS

La FFC fait évoluer la baseline de SOLUTRANS

Le salon SOLUTRANS, propriété de la FFC – Fédération Française de Carrosserie, se doit de faire écho aux problématiques des acteurs de la filière et refléter leurs enjeux à l’échelle mondiale. La baseline du Salon constitue la première promesse de l’évènement.

Le monde du véhicule industriel et du transport n’a de cesse de s’adapter aux mutations qui structurent la filière. Depuis sa première édition, le salon SOLUTRANS s’est toujours positionné comme le Salon International des Solutions de Transport Routier et Urbain. Une promesse qui n’a jamais fait défaut au rendez-vous biennal lyonnais, puisque SOLUTRANS enregistre tous les deux ans de fortes progressions, tant du nombre de visiteurs accueillis, transporteurs, chargeurs, professionnels des services aux véhicules industriels, journalistes internationaux et influenceurs, que du nombre d’exposants représentant tous les secteurs de la filière. Sur cette base et à 18 mois de la prochaine édition, SOLUTRANS peut même s’enorgueillir d’avoir déjà validé plus de 55 % de réservation d’espace ! Fort de ces résultats et d’une aura grandissante, le salon a été placé sous le haut patronage du Président de la République et accrédité par l’OICA (Organisation Internationale des Constructeurs Automobiles), ce qui en fait l’une des seules manifestations reconnues au plan international sur son secteur.

Pour accompagner cette croissance, la Fédération a décidé de traduire dans une nouvelle promesse ces évolutions et son engagement aux côtés de la filière. SOLUTRANS est désormais le

Carrefour Mondial du Véhicule Industriel et Urbain

une baseline forte qui accompagnera toutes les communications du Salon.

En 2019, pour la première fois, le Salon s’était également doté d’un slogan, permettant de positionner plus précisément l’édition autour d’un fil rouge. SOLUTRANS 2019 était ainsi « Le Plus Grand Rassemblement Européen de Véhicules Industriels et Urbains Électriques, de 3,5 à 44 Tonnes. »

Dans la continuité de son engagement sociétal, en 2021 la Fédération mettra en avant les « Solutions Durables pour une Filière de Transport Responsable » qui deviennent l’axe autour duquel se déploiera SOLUTRANS.

La révolution numérique a eu lieu, celle des motorisations alternatives est en cours et tout l’écosystème du véhicule industriel se voit impacté. Dans la ligne de mire des constructeurs et des équipementiers, un seul objectif, diminuer l’empreinte carbone de la filière sur fond de mix énergétique. SOLUTRANS 2021 sera le rendez-vous immanquable pour réfléchir sur ces défis, et partager les solutions qui s’offrent à nous. Nous vous attendons à Lyon Eurexpo, du 16 au 20 novembre 2021 !

SOLUTRANS, qui rassemble les acteurs de toute la filière du véhicule industriel et urbain, tiendra sa 16ème édition du 16 au 20 novembre 2021 à Lyon Eurexpo. L’événement, accrédité par l’OICA, rassemble près de 60 000 professionnels et 900 exposants et marques, venus du Monde entier. 

Le salon SOLUTRANS est le rendez-vous biennal d’une filière qui compte parmi les plus innovantes. Le contexte économique mondial fait de SOLUTRANS 2021 une vitrine des performances exceptionnelles des constructeurs VI, carrossiers-constructeurs, aménageurs, équipementiers, fabricants d’équipements d’atelier, professionnels su pneumatique, réseaux de distribution… En 2021, SOLUTRANS élargit son horizon et investit le champ de la chaîne logistique, de l’entrepôt connecté aux services associés. Le salon occupera un nouveau hall baptisé SOLUTRANS 4.0, dédié en particulier aux innovations de rupture dans la Filière du véhicule Industriel et Urbain, afin d’éclairer les professionnels, constructeurs, carrossiers, équipementiers, acteurs de la maintenance…, jusqu’aux transporteurs et chargeurs.  L’ambition de SOLUTRANS : accompagner la Filière et promouvoir les solutions aux défis qui l’attendent.


La gestion de crise selon le Lycée Paul Guerin de Niort (79)

La gestion de crise selon le Lycée Paul Guerin de Niort (79)

Depuis le début de la crise sanitaire, les établissements de la filière n’ont pas démérité. Tous ont dû revoir leur fonctionnement afin de maintenir l’enseignement, et assurer les différentes évaluations.
C’est le cas du Lycée Paul Guérin qui forme au BTS CRC, Conception et réalisation de carrosserie ; et qui revient sur cette période si particulière. Pour autant, les circonstances particulières ne dispensant pas de préparer la rentrée 2020, le lycée se projette déjà en septembre, avec déjà quelques petits défis tant pour les enseignants que pour les jeunes, notamment la recherche de stage, d’apprentissage…

L’impact de la crise sanitaire sur la formation a été bien évidemment important, nous précise l’équipe pédagogique. Du jour au lendemain, il a fallu s’adapter à un nouveau mode d’enseignement, à distance.

Si les matières générales (Maths, Physique, Français, Anglais) sont plus simples à organiser à distance,  cela devient plus compliqué pour les cours et TP de spécialité. Sachant que l’utilisation de logiciels professionnels et les machines d’atelier ne peuvent être déplacés.

La préparation des épreuves, et surtout des compétences validées aux examens, ont pu, dans la mesure du possible être développés pendant et après le confinement.

Les rapports de stage ont été déposés juste au moment du confinement, les préparations aux soutenances ont été réalisées. Quant aux projets, ils ont globalement été maintenus selon les possibilités et le matériel en possession de nos étudiants. Les travaux réalisés ont pu être présentés par visioconférence aux professeurs concernés, ce qui invitait les jeunes à développer des compétences utiles au travail à distance. Enfin, pour les apprentis, les projets ont pu, pour la plupart, être achevés.

Le problème essentiel que nous avons rencontré se situe au niveau des jeunes en première année, sachant que nos étudiants auraient dû partir en stage le 11 mai. Malgré la proposition de commencer les stages le 25 mai pour une période de 6 semaines au lieu de 8, nous n’avons que 2 élèves sur 14 qui sont en stage. Nous avons immédiatement proposé une période de remplacement dite de la « Toussaint » qui se déroulerait du 19 octobre au 13 novembre prochain. Soit la période minimale de 4 semaines, obligatoire pour valider le BTS.
En général, la plupart des élèves poursuivent leur deuxième année en alternance, cela parait bien compliqué de le mettre en œuvre cette année.

L’offre de formation du lycée Paul GUERIN

Pour rappel, l’établissement forme certes au BTS CRC, mais avec la possibilité de suivre ce cursus soit par voie scolaire sur 2 ans, soit par l’apprentissage sur 2 ans. Ou encore par voie scolaire en première année et de poursuivre en apprentissage sur la deuxième année.

Nous pratiquons aussi la formation au BTS CRC en un an à partir d’un autre BTS (CRCI souvent) afin d’apporter les compétences nécessaires notamment en bureau d’études, d’opérateur qualifié avec les cours de deuxième année sur la règlementation, la qualité et l’homologation.

L’offre de formation est ouverte à la formation pour adulte, avec étude des dossiers sur demande.

Pour ceux qui souhaitent aller au-delà du BTS, cela est possible avec la Licence professionnelle en Conception et mise en forme des matériaux, appelé Conception de surfaces complexes et simulation numériques à l’IUT de Poitiers, partenaire du Lycée Paul Guérin.

Le lycée est très actif dans sa région mais accueille de nombreux jeunes qui viennent de plus loin. Pour exemple, en deuxième année, nous avons 3 élèves de la région Nouvelle Aquitaine, les autres sont de Nice, Lyon, Metz, Orléans, Montluçon, Bourges, Angers, Nantes.
En première année, outre les 8 élèves de Nouvelle Aquitaine, nous avons 2 élèves de la région de Perpignan, 2 de Clermont Ferrand, Orléans et Nantes.
Un accompagnement leur est proposé pour des solutions d’hébergement à prix modéré, lorsqu’ils sont apprentis.

L’interface avec la profession

L’équipe pédagogique collabore avec les professionnels et souligne l’importance de maintenir ce lien pour un accueil et un suivi au mieux des jeunes.  L’accès à l’annuaire des adhérents de la FFC est primordial pour leur assurer l’aide à la recherche d’entreprise.

M. CRUBILLE reste à disposition des professionnels qui peuvent le joindre par mail à l’adresse suivante : francois.crubille@ac-poitiers.fr