SOLUTRANS 2021, nombreuses premières chez les constructeurs VI

SOLUTRANS 2021, nombreuses premières chez les constructeurs VI

Ford Trucks, IRIZAR et VOLTA viennent d’annoncer leur présence à SOLUTRANS 2021. Ils complèteront ainsi le parterre inédit de constructeurs VI cette année, déjà composé des 7 acteurs les plus influents en Europe DAF, IVECO, MAN, Mercedes, Renault Trucks, SCANIA et VOLVO.

Ford Trucks, IRIZAR et VOLTA vont donc, pour la première fois en France, exposer leurs nouveautés et exprimer leur vision de l’avenir sur le salon SOLUTRANS, du 16 au 20 novembre prochain à Lyon-Eurexpo. La présence exceptionnelle de ces trois nouveaux acteurs confirme l’intérêt de toute la filière pour SOLUTRANS, Carrefour Mondial du Véhicule Industriel et Urbain. Ford Trucks qui a obtenu le prix du Truck Of The Year en 2018 en Allemagne, exposera pour la première fois en France sa gamme de tracteurs et d’autres surprises. Irizar, pour sa part, fera la part belle à l’électrique, avec son innovant ie truck, le nouveau camion électrique du Groupe. Tout comme VOLTA, qui sera lui aussi présent dans les allées de SOLUTRANS, avec son désormais attendu Volta Zero. Un véhicule 16 tonnes tout électrique spécialement destiné au fret de centre-ville. Le Volta Zero entend contribuer largement à l’avenir « zéro émission » des villes du monde entier.


L'ANFA publie son baromètre de l'emploi

L'ANFA publie son baromètre de l'emploi

Le baromètre de l’emploi est une estimation trimestrielle de l’emploi (source : ACOSS – traitement ANFA), pour le secteur du commerce et de la réparation automobile, de véhicules industriels et de motocycles. Cette estimation couvre un périmètre partiel de la branche (80 % des salariés). L’édition de Juillet présente en complément l’évolution annuelle de l’emploi, par secteur d’activité, pour tous les codes NAF « complets » de la branche, couvrant 97 % de l’emploi de la branche.

Au 31 mars 2021, 339 184 salariés (données estimées) travaillaient dans le secteur « Commerce et réparation d’automobiles, de motocycles et de poids lourds ».

Sur le premier trimestre 2021, marqué par la fin du deuxième confinement (mi- décembre) dû à la crise sanitaire engendrée par la Covid-19, l’emploi dans le secteur du « Commerce et de la Réparation Automobile » a progressé de + 0,8 %, soit 2 695 salariés supplémentaires. Cette hausse est plus importante que celle observée toutes branches confondues qui est de + 0,5%. Elle intervient après une baisse de l’emploi observée lors du quatrième trimestre 2020 (- 0,5 %), qui avait vu l’instauration du deuxième confinement.

L’emploi salarié dans le commerce et la réparation automobile, comme beaucoup d’autres secteurs, aura donc connu une année 2020 « en dents de scie » alternant périodes de confinement perturbant fortement l’activité, et périodes de reprise entre celles-ci. L’année 2021 risque elle aussi d’être impactée puisque des mesures similaires ont été instaurées, lors du second trimestre. Ce premier trimestre constitue donc un trimestre de reprise de l’activité, compte tenu du fait qu’aucun confinement strict n’ait été appliqué.

Cette crise sanitaire est intervenue après un épisode de forte reprise de l’emploi puisqu’entre 2014 et 2019, le secteur du commerce et de la réparation automobile a gagné plus de 25 000 salariés supplémentaires dont 7 000 sur la seule année 2019. Les fermetures d’établissements et le ralentissement des activités économiques ont stoppé cette dynamique. Après une période où l’emploi évolue en dents de scie, il retrouve cependant son niveau d’avant la crise sanitaire.


CFA de la FFC : Des résultats exceptionnels, cette année encore !

CFA de la FFC : Des résultats exceptionnels, cette année encore !

Les résultats 2021 du CFA de la FFC, mené par son directeur Olivier FRANCOIS et son équipe, viennent de paraître. Les 3 CAP et les deux BAC PRO enregistrent des niveaux de réussite exceptionnels, comme chaque année. Cela démontre l’engagement de la FFC dans la formation des jeunes et leur réussite, pour la pérennité de la filière. Félicitations aux apprentis et à toute l’équipe du CFA de la FFC.

 


Le Mondial de l'Auto et EQUIP AUTO s'associent

Le Mondial de l'Auto et EQUIP AUTO s'associent

 Le MONDIAL DE L’AUTO et le salon EQUIP AUTO se rassemblent et annoncent le lancement de la Paris Automotive Week à l’automne 2022. 

Confronté à des défis historiques, le secteur automobile est plus que jamais tourné vers l’avenir, à travers des investissements sans précédent dans le véhicule du futur, pour une mobilité durable, connectée et accessible à tous.

Ces derniers mois, les consommateurs ont démontré partout dans le monde leur attachement aux moyens de transports individuels, et, après les périodes successives de confinement, ils n’ont jamais été aussi attachés à la liberté de se déplacer, à la liberté de mouvement.

Forte de ses grands groupes, constructeurs et équipementiers, de dimension mondiale, mais aussi de ses sous-traitants, de ses sociétés d’ingénierie, startups et de l’ensemble des entreprises de la distribution et de la réparation, l’industrie automobile et plus largement celle de la mobilité en France est l’un des quatre plus grands acteurs au monde et un moteur d’innovation dans notre pays.

C’est dans ce contexte que la filière automobile française se réjouit d’annoncer le retour du MONDIAL DE L’AUTO et du salon EQUIP AUTO à l’automne 2022. Pour la première fois, les deux événements phares du secteur automobile, l’un BtoC l’autre BtoB, se rassemblent sous une même bannière en créant

la Paris Automotive Week, Porte de Versailles,

du 17 au 23 octobre 2022

Le MONDIAL DE L’AUTO aura lieu du 17 au 23 octobre et constituera le temps fort BtoC de cette grande semaine consacrée à l’automobile. Une plateforme digitale sera lancée dans les prochains jours : elle rassemblera des contenus multimédias automobiles et mobilités et permettra dans un deuxième temps aux visiteurs français et internationaux de s’inscrire et de retrouver l’ensemble des informations nécessaires.

EQUIP AUTO, qui se tiendra du 18 au 22 octobre, est l’événement international de référence BtoB pour l’après-vente et les services liés à la mobilité connectée. Il sera exclusivement réservé aux professionnels qui auront accès simultanément au MONDIAL DE L’AUTO.

Cette semaine de l’automobile du 17 au 23 octobre 2022, à Paris Porte de Versailles, s’articulera autour d’une série d’événements, de prises de parole inspirantes et d’essais. Elle constituera une première dans le monde réunissant professionnels et grand public, et sera l’occasion pour la filière automobile de partager avec les Français, journalistes et visiteurs du monde entier, sa vision d’avenir de l’automobile et de la mobilité.

« Après deux ans de pandémie, devant les défis historiques qu’affronte l’industrie automobile, nous rassembler en un même lieu, s’est imposé à nous comme une évidence. C’est ainsi qu’est née : « Paris Automotive Week », afin que Paris soit, pendant une semaine, la vitrine, le laboratoire et le forum de l’automobile et des mobilités du XXIème siècle.

Une semaine, durant laquelle la France accueille le monde entier pour réaffirmer l’importance majeure d’une industrie au coeur d’innovations qui dessinent la mobilité durable du futur.

Tout en restant fidèles à leurs fondamentaux, les deux salons se devaient de construire ce nouvel événement international, ouvert au grand public, aux professionnels et aux décideurs », ont déclaré conjointement Luc CHATEL, Président de la PFA et Claude CHAM, Président d’honneur de la FIEV, Président de la SAS EQUIP AUTO.

A propos d’EQUIP AUTO:

« Réinventer les services à la mobilité » : le salon EQUIP AUTO, est, au sein de la zone EMEA, l’événement international de référence pour l’après-vente et les services liés à la mobilité connectée. Il place l’innovation, l’expertise, l’échange et la convivialité au coeur de son ambition : réunir tous les acteurs et savoir-faire de la chaine de valeur automobile pour dessiner, développer et réussir les services à la mobilité de demain. EQUIP AUTO est un salon de la FIEV, Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules, et de la FFC, Fédération Française de Carrosserie, organisé par le groupe Comexposium. Il se tient tous les deux ans, au Parc des expositions de Paris Porte de Versailles et rassemble plus de 1 200 exposants et marques et 95 000 professionnels.

En alternance en année impaire et pour la première fois en 2021, se tient EQUIP AUTO On Tour avec six nouveaux rendez-vous régionaux (à Avignon, Nantes, Lille, Toulouse, Lyon et Mulhouse).

 

A propos du Mondial de l’Auto:

Le Mondial de l’Auto est l’un des premiers salons automobiles au monde par sa fréquentation (plus de 1 million de visiteurs en 2018) et son exposition médiatique (plus de 10 000 journalistes accrédités dont 52 % en provenance de 100 pays).

En 2018, 200 nouveaux véhicules ou services y ont été lancés.

Précurseur des salons automobiles internationaux, créé en France par les pionniers de l’automobile, il a fêté ses 120 ans en 2018.

Porté par la filière automobile, le Mondial de l’Auto se veut la vitrine d’une industrie moteur d’innovation et à l’avant-garde de progrès qui dessinent la place centrale que jouera l’automobile dans la mobilité du futur. La PFA et Hopscotch sont associés, depuis 2019, pour son organisation.

A propos de la PFA:

La Plateforme automobile (PFA) rassemble la filière automobile en France. Elle définit et met en oeuvre, au nom de l’ensemble des partenaires (constructeurs, équipementiers, sous-traitants et acteurs de la mobilité), la stratégie de la filière en matière d’innovation, de compétitivité, d’emploi et compétences. Elle porte la voix et l’expression des positions communes de la filière. Elle est, par ailleurs, le maître d’ouvrage du Mondial de l’Auto.

Sa gouvernance s’appuie sur un Conseil des présidents constitué d’un collège des constructeurs français (STELLANTIS, RENAULT), et d’un collège équipementiers et sous-traitants (FAURECIA, MICHELIN, PLASTIC OMNIUM, VALEO, FIEV, Fédérations métiers : FFC, FIM, GPA, SNCP).

La PFA représente les 4000 entreprises du secteur automobile qui maillent l’ensemble du territoire et s’appuie notamment sur le réseau des associations régionales de l’industrie automobile (ARIA) et des pôles de compétitivité.

 

A propos de la FIEV:

Agir pour le futur de l’automotive en défendant une mobilité durable, vectrice de liberté et respectueuse de l’environnement

La FIEV (Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules) est le syndicat professionnel des équipementiers, des fabricants d’équipements de garage et de tous les autres apporteurs de solutions automotive. Elle représente et défend les intérêts d’une industrie dont les acteurs contribuent à 85% au prix de revient d’un véhicule, réalisent près de 19 Mds€ de chiffre d’affaires, dont 54% réalisés à l’export, et rassemblent plus de 70 000 emplois.

130 groupes d’entreprises, et leurs 300 sociétés adhérentes de la FIEV, bénéficient d’un large accompagnement (conseils, veille, formation et études), indispensable à leur performance sur un marché en perpétuel mouvement.

Actionnaire majoritaire d’EQUIP AUTO, la FIEV contribue activement à faire de ce salon le rendez-vous international de l’après-vente et des services pour la mobilité en France.

Pour en savoir plus : www.fiev.fr

A propos de la FFC :

Seule organisation économique du paysage à représenter l’amont et l’aval de la filière depuis 175 ans, la FFC regroupe à la fois les Équipementiers, les Carrossiers-Constructeurs ainsi que les professionnels de la mobilité, fédérant l’ensemble des métiers de Services à l’Automobile, réunis sous la bannière FFC Mobilité Réparation et Services.

Au quotidien, la Fédération accompagne ses adhérents dans les évolutions de leurs métiers aux plans techniques, réglementaires, sociétaux. Sa mission est soutenue et rythmée par deux grands évènements bisannuels, EQUIP AUTO pour les Services de l’Automobile, et SOLUTRANS, propriété unique de la FFC, qui soutient la stratégie de tous les acteurs de la Filière du Véhicule industriel et urbain.

Par ses actions quotidiennes, la Fédération Française de Carrosserie, également administrateur de la PFA Filière Automobile et Mobilités, se positionne comme l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et autres acteurs stratégiques pour toutes les questions relatives au véhicule industriel et urbain.


SOLUTRANS 2021, une dynamique exceptionnelle, tirée par les constructeurs VI

SOLUTRANS 2021, une dynamique exceptionnelle, tirée par les constructeurs VI

La FFC, propriétaire et organisateur de SOLUTRANS, observe une dynamique absolument inédite de l’évènement, malgré le contexte économique des deux dernières années. Le ciel s’éclaircit, et les plus gros acteurs de la Filière ne s’y trompent pas !

Nous sommes désormais en mesure d’annoncer officiellement que l’ensemble des Constructeurs VI exposeront dans les allées entre le 16 et le 20 novembre prochain.

DAF, IVECO, MAN, Mercedes, Renault Trucks, SCANIA et VOLVO participeront donc à la première manifestation de la filière à se tenir physiquement depuis deux ans. Bien entendu, les plus grands carrossiers-constructeurs, équipementiers et sociétés de service, ont aussi renouvelé leur confiance en SOLUTRANS, avec des surprises que nous révèlerons dans quelques semaines.

SOLUTRANS 2021 affiche désormais un taux de remplissage de plus de 90 % avec un hall supplémentaire, rappelant combien il est fondamental pour la profession de se retrouver dans le cadre du Carrefour Mondial du Véhicule Industriel et Urbain.


SOLUTRANS, toujours plus impliqué dans les problématiques de vos métiers

SOLUTRANS, toujours plus impliqué dans les problématiques de vos métiers

En 2021, SOLUTRANS portera une attention toute particulière à la transition énergétique.

Les protocoles de mesure WLTP (VL et VUL) et Vecto (PL) obligent les constructeurs de véhicules, les équipementiers et les carrossiers-constructeurs à revoir leurs processus de conception, de production et de vente. Ce bouleversement, concrétisé dans les allées durant les cinq jours du Salon, trouvera un écho tout particulier

le 19 Novembre 2021, avec une grande conférence intitulée

WLTP, VECTO, quel impact sur la filière ?

En présence des constructeurs VUL et poids lourds, de carrossiers-constructeurs, et autres professionnels de la filière, nous échangerons sur les impacts de ces nouvelles règlementations sur le business, les coûts et l’organisation du secteur industriel VI.


Étude BiPE-FFC : toujours plus d'indicateurs pour vos métiers !

Étude BiPE-FFC : toujours plus d'indicateurs pour vos métiers !

La référence trimestrielle de la profession s'enrichit ! L'édition du deuxième trimestre de l'étude BiPE-FFC vient de paraître. Au menu, les indicateurs habituels, mais également de nouvelles rubriques, pour coller au plus près de vos préoccupations. L'étude est disponible dès maintenant pour nos adhérents.

Depuis maintenant 10 années, la FFC et son président Patrick CHOLTON, ont souhaité offrir à leurs adhérents un outil performant pour la visibilité de leurs entreprises. L’étude BiPE-FFC fait désormais figure de référence, et ses données accompagnent, chaque trimestre, les entreprises de toute la France. Sans oublier les pouvoirs publics, pour qui l’outil se révèle des plus précieux dans le pilotage de leurs décisions concernant la filière.

Dans le contexte des plus incertains que connaissent nos métiers depuis plus d’un an, l’étude BiPE-FFC du second trimestre prend tout son sens.

Vous pouvez la retrouver en intégralité en téléchargement ICI, ou en contactant didier.dugrand@ffc-carrosserie.org , délégué Général de la FFC.

Perspectives de marchés

L’étude BiPE-FFC évoque avec précision les perspectives des marchés Véhicules Industriels et Carrosseries, corrélées aux données macro et micro-économiques en France et à l’international.

Données d’immatriculations

L’accès aux données statistiques des immatriculations de véhicules par marque, modèle, carrosserie…, offre un panorama extrêmement pointu pour l’orientation des entreprises à court et moyen terme. De plus, l’étude présente chaque trimestre un classement des ventes par carrossier-constructeur.

Mix énergétique

Depuis cette année, l’étude BiPE-FFC intègre également une vue précise des immatriculations par type d’énergie. Et même si le gazole reste largement majoritaire, l’évolution des chiffres montre que le monde change lentement…

Les données d’entrée d’une plus vaste étude

Malgré ce contexte incertain, la FFC a choisi de travailler dès maintenant sur une étude encore plus vaste, VIsion’AIR, portant sur le mix énergétique européen des véhicules industriels à l’horizon 2040. Cette étude sera présentée lors de la Plénière de SOLUTRANS 2021, et sera mise à jour tous les deux ans. Ses résultats seront consignés dans un ouvrage intitulé Road Book, incluant également les enseignements de l’étude IPRE, menée par la PFA. Cette étude s’est donné pour mission d’étudier les besoins en énergies générés par les différentes montées en puissance des motorisations automobiles et véhicules industriels.


Revivez la conférence de presse de SOLUTRANS 2021 en vidéo

Revivez la conférence de presse de SOLUTRANS 2021 en vidéo

Le Président de SOLUTRANS, Patrick CHOLTON, et son équipe, présentent les contours et les nouveautés de SOLUTRANS 2021, qui se tiendra du 16 au 20 novembre à Lyon – EUREXPO. Le Carrefour Mondial du Véhicule Industriel et Urbain sera le premier rendez-vous européen de la filière depuis deux ans, et s’annonce d’ores et déjà comme un millésime exceptionnel.


Mavimplant, pour concevoir efficacement les locaux de travai

Mavimplant, pour concevoir efficacement les locaux de travail

Mavimplant est un outil en ligne permettant de créer une maquette 3D d’un futur local de travail. Accessible dans une nouvelle version plus performante et plus simple d’utilisation, il contribue à l’intégration de la prévention des risques professionnels le plus amont possible.

Une nouvelle version de Mavimplant est aujourd’hui disponible. Cet outil en ligne dédié à la conception en 3D des locaux de travail, permet de créer des maquettes virtuelles qui facilitent l’intégration la prévention des risques professionnels dès les phases amont des projets de construction ou de réaménagement. Il permet ainsi d’anticiper et de prévenir l’apparition de situations complexes et coûteuses à corriger a posteriori.

L’outil Mavimplant, libre d’accès, permet de concevoir une maquette virtuelle d’un local intégrant différents mobiliers et machines. « A chacune de ces étapes de conception sont rappelés des règles de prévention de façon à définir le meilleur scénario d’implantation pour travailler dans de bonnes conditions mais aussi optimiser l’organisation du travail, suivre les évolutions techniques et réglementaires et améliorer la productivité« , explique Jacques MARSOT, responsable de laboratoire au département IET de l’INRS.

En quoi consistent les évolutions de la nouvelle version ?

« Il s’agit d’une refonte complète de l’outil pour le porter sur une plate-forme logicielle web récente », précise Jacques MARSOT. Les performances en modélisation 3D ont ainsi été améliorées. Il est désormais possible d’importer des plans 2D de bâtiments pour faciliter la reprise du tracé des murs, revenir en arrière et rechercher des équipements par mots clés notamment. Autant de changements qui font de Mavimplant un outil encore plus opérationnel et facile à utiliser par les entreprises, notamment les TPE/PME.

Les fonctionnalités de prévention ont également progressé. Cette nouvelle version offre plus de souplesse sur le paramétrage des zones d’accès et des zones à risques ainsi que sur l’organisation des circulations et des flux. Les nouvelles possibilités de partage d’un projet entre différents utilisateurs – par mails et réseaux sociaux notamment – facilitent pour leur part le travail participatif, qui est l’une des clés de la démarche de prévention des risques professionnels. De plus, une seule et même version de Mavimplant permet désormais d’accéder aux différents secteurs d’activités couverts, ce qui facilite le suivi de projet pour les préventeurs.

Il est à noter que l’ancienne version de Mavimplant restera fonctionnelle jusqu’à fin 2021 afin de laisser le temps aux utilisateurs de terminer leurs projets en cours. Il n’est en effet pas possible d’importer d’anciens projets dans la nouvelle version.

Voir la démo en vidéo

Les chiffres clés de Mavimplant

  • Mavimplant a été lancé en 2015
  • A ce jour, 7 000 comptes utilisateurs ont été créés
  • En moyenne, chaque mois, 200 nouveaux comptes sont créés et 250 projets créés ou modifiés
  • Mavimplant est aujourd’hui disponible pour 4 métiers : la boulangerie – pâtisserie – glacerie, l’entretien – réparation automobile, la logistique et l’hôtellerie – restauration

Évènement

Webinaire – Mavimplant : intégrer la prévention dès la conception des locaux de travail

Rendez-vous le 13 avril 2021 à 11h

L’INRS consacre un webinaire à Mavimplant, outil de conception en 3D des locaux de travail. L’objectif est d’éclairer les entreprises sur les atouts et les possibilités offertes par cette application en matière de prévention des risques professionnels.

Pour vous inscrire : https://www.inrs.fr/footer/agenda/webinaire-Mavimplant.html


Patrick CHOLTON, président de la FFC, s'exprime sur vulpro.fr

Patrick CHOLTON, président de la FFC, s'exprime sur vulpro.fr

Dans cette interview réalisée par vulpro.fr, Patrick CHOLTON revient sur les grandes évolutions qui ont émaillé la vie de la carrosserie industrielle en France. Une évolution qu'à toujours suivi la FFC, à l'image de son salon SOLUTRANS, dont la 16eme édition se tiendra du 16 au 20 novembre prochains à Lyon-Eurexpo.