Un partenariat réussi entre le Groupe Maurin, le CFA de la FFC et le Groupe PPG

Après trois mois de formation au sein du Groupe Maurin et en partenariat avec le CFA de la Fédération Française de Carrosserie (FFC) à Villeneuve La Garenne, trois jeunes stagiaires se sont vus remettre le 18 mars leur attestation de réussite en tant que Peintre en Carrosserie et leur contrat de travail lors de leur dernière semaine de validation des acquis techniques au Centre de Formation de PPG à Gennevilliers. 

La première session Peinture pour la « Maurin Tech Academy » 

L’alliance du groupe Maurin avec PPG et le CFA de la FFC a été initié par Auto Consultant, cabinet spécialisé dans le recrutement automobile, dont le rôle a été majeur dans la coordination et la mise en place de cette première session Peinture de la Maurin Tech Academy. 

Recrutés par Auto Consultant puis sélectionnés par le Groupe Maurin, les trois jeunes candidats en reconversion professionnelle ont pu démarrer leur formation au CFA de la FFC situé à Villeneuve la Garenne début janvier 2021. 

Depuis 40 ans, le CFA de la Fédération Française de Carrosserie forme les futurs spécialistes en veillant à s’adapter aux évolutions du métier et à la réalité du marché de la carrosserie. Avec un taux de réussite supérieur à la moyenne nationale, le choix de s’associer avec cet établissement de référence était une évidence pour le Groupe Maurin. 

Au cours de cette formation de 3 mois alliant théorie et pratique au CFA de la FFC et en entreprise, les stagiaires ont appris les bases du métier de Peintre et acquis tous les savoir-faire spécifiques grâce à la pratique régulière en concession. La principale finalité de cette première promotion Peinture étant pour le Groupe Maurin d’embaucher les trois stagiaires à l’issue de leur formation. 

Leur cursus s’est achevé le 18 mars par une validation des acquis techniques au Centre de Formation PPG à Gennevilliers. Deux jours et demi de formation durant lesquels les stagiaires du Groupe Maurin ont pu affiner leurs compétences et découvrir le métier de la colorimétrie, le maniement du doseur automatisé MOONWALK™, du logiciel couleur PAINTMANAGER® XI et du spectrophotomètre RAPIDMATCH™ GO mais également les techniques d’application des apprêts garnissant et autolissant, de la base hydrodiluable et des vernis rapides de la marque dans les espaces peintures dédiés. Le tout encadré par un formateur expert en peinture automobile avec lequel ils ont pu échanger un maximum d’expérience sur les équipements, process spéciaux, techniques de retouche et autres savoir-faire propres à l’atelier. 

La formation continue : une valeur sûre pour pérenniser les acquis et l’expérience 

A l’heure où le marché de la réparation automobile rencontre de plus en plus de difficultés à recruter du personnel qualifié, la formation continue permet d’y remédier et d’avoir des collaborateurs opérationnels avant même la fin de leur cursus. C’est pourquoi elle constitue la voie de formation par excellence dans un secteur où l’évolution des matières, du design, l’avancée de l’électrique complexifient la profession qui requiert aujourd’hui toujours plus de technicité et de compétences. 

Cette première promotion Peinture est le fruit d’un partenariat réussi entre le Groupe Maurin, le CFA de la FFC, PPG et Auto Consultant qui ont su apporter toute la pédagogie et l’expertise indispensables pour mener à bien ce projet et répondre aux besoins de développement du Groupe Maurin qui compte aujourd’hui plus de 118 concessions en France. 


#SSAM2021 : Une semaine pour trouver sa voie !

#SSAM2021 : Une semaine pour trouver sa voie !

Intégrer les métiers des services de l’auto, de la moto, du camion et du vélo… vous y avez pensé ? L’ANFA lance, le 30 janvier 2021, la 6ème édition de la Semaine des Services de l’Automobile et de la Mobilité (SSAM) sur le thème « Ecouter sa passion est une force ». Une semaine d’information et d’immersion durant laquelle, dans toute la France, des CFA, lycées professionnels et entreprises ouvriront leurs portes aux jeunes et leur présenteront les formations et débouchés du secteur.

Dans le contexte actuel, les événements organisés pourront avoir lieu sous deux formes : sur place, dans les établissements, ou à distance, via une plateforme dédiée aux événements digitaux.


BESANCON ©Collectif Faust Favart_245w.jpg

Les talents de demain célébrés sur EQUIP AUTO

Une nouvelle fois, le concours Carrosserie-Peinture de la FFC a réuni de nombreux établissements et apprentis sur le stand de la FFC, pour sa traditionnelle remise de prix. L'occasion pour tous les visiteurs de découvrir le talent des futures forces vives de la filière.

Fidèle à sa mission d'accompagnement de la filière et conformément à son implication dans la formation et l'emploi des jeunes, la FFC met en lumière depuis près de 10 ans les métiers de la carrosserie. Selon les termes du règlement du concours, les participants doivent réaliser une œuvre en utilisant un maximum de techniques de carrosserie-peinture, en fonction d'un thème choisi. Cette année, il fallait partir de la citation suivante de Jean DUBUFFET: "L’art ne doit pas se faire annoncer. Il doit surgir là où on ne l’attend pas, par surprise, faute de quoi, son efficacité est considérablement affaiblie". Nous avons donc demandé aux classes de CAP, Bac Pro, CQP des CFA candidats, de prendre pour base une œuvre d'art existante et de la détourner sur la thématique de l'après-vente automobile et du Salon. Cette année, nous avons autorisé la réalisation d'œuvres en volume, afin de favoriser la créativité et de mieux laisser libre cours à l'imagination des candidats.

Chaque classe souhaitant participer devait présenter un dossier préalable, précisant la démarche créative et technique suivie pour le projet. Le jury, composé de professionnels du secteur, (ANFA, PPG, BASF et la FFC) a ainsi pu présélectionner 8 dossiers, en attendant de voir les œuvres finales, en septembre dernier et de statuer définitivement sur la qualité effective de réalisation... Voici donc un bref retour sur les œuvres sélectionnées, pour tous ceux qui n'auraient pas eu la chance de venir sur EQUIP AUTO 2019.

CFA de Châteauroux

Détournant brillamment l'œuvre "La jeune fille au ballon" de l'artiste urbain BANKSY, les apprentis de Châteauroux ont fait preuve d'inventivité, et d'une maitrise technique indéniable. Le jury a tenu à souligner les éléments initiaux de l'œuvre parfaitement adaptés aux mutations de la mobilité (borne de recharge électrique, pistolet essence qui s'envole au profit de l'électrique… Mention spéciale à la sculpture de la petite fille, réalisée en multiples tôles soudées, agrémentées d'un savant et minutieux étamage. Tout à fait bluffant ! Félicitations à Châteauroux, qui remporte le premier prix !

CFA de GAP

Sur la deuxième marche du podium, les apprentis du CFA de GAP ont choisi la pyramide du Louvre comme base de leur proposition. Il en ressort une évocation en fines baguettes soudées en SERP, renfermant plusieurs petites voitures. On remarquera la mention EQUIP AUTO en relief, complexe à réaliser. Respect du thème, nombreuses techniques utilisées, un travail réussi, même si le jury a souligné des soudures moyennes parfois, ainsi qu'une application peinture perfectible.

GARAC

Le Garac, fidèle participant du concours, nous livre une œuvre particulièrement bien réalisée, qui lui permet d'obtenir le troisième prix. D'inspiration "comics" version super héros, une plaque ultra colorée se voit surmontée d'un logo EQUIP AUTO en 3D qui surgit de la plaque à partir d'une vague de lave. La qualité de réalisation tant sur le moulage que sur l'application peinture est l'une des meilleures de ce concours, qui décidément renferme de nombreuses pépites. Les seuls reproches du jury touchent à la mention EQUIP AUTO, noire sur noir, qui ne se voit pas suffisamment, ainsi qu'un dossier de présentation sommaire.

CFA Bordeaux

Malins, les apprentis de Bordeaux ont carrément choisi de détourner une œuvre de Dubuffet, "La Tour aux Figures", située à Issy les Moulineaux. Il ressort de leur esprit une plaque surmontée d'un logo EQUIP AUTO en 3D là encore, moulé, mastiqué, peint puis agrémenté d'un vernis coloré du plus bel effet. Le lettrage EQUIP AUTO a été découpé au plasma à même la plaque, puis l'on a coulé une résine sur l'ensemble afin de maintenir les lettres. C'est une réussite, peu de bulle viennent ternir l'œuvre finie. Pour le jury, on lit malheureusement assez mal le nom du Salon. Les membres ont aussi regretté le peu de techniques de carrosserie utilisées, au profit des techniques de peinture.

CFA Villeneuve-la-Garenne

En quatre éditions, le CFA de la FFC, basé à Villeneuve-la-Garenne, n'a jamais remporté l'épreuve, ce qui démontre l'indépendance du jury ! Toutefois, il faut bien avouer qu'avec l'évocation du César proposée par les apprentis, on y croyait ! En effet, le respect du thème était là, les techniques de carrosserie-peinture également, avec une tôle roulée, du covering, un vernis mat, le tout dans une réalisation parfaite ou presque. Le jury a su apprécier les qualités de l'œuvre et la créativité des apprentis, mais a reproché un logo EQUIP AUTO à plat alors qu'ils espéraient la 3D. De même, ils n'ont pas bien compris la démarche sur dossier. Ce sera pour une prochaine fois !

CFA Besançon

Sans doute l'œuvre la plus inventive de ce plateau. Même si l'œuvre d'art initiale n'était pas évidente, les apprentis de Besançon ont multiplié les techniques et les effets visuels. Il en ressort des anamorphoses, des trompe l'œil, du rivetage… Au premier regard, le jury s'est donc montré plus que séduit. Malheureusement, en s'approchant, ils ont constaté pas mal de défauts sur la préparation avant peinture, notamment sur les pochoirs. Et c'est donc la qualité finale, non la créativité qui fait chuter Besançon dans le classement.

CFA Mâcon

 Pour le CFA de Macon, on a choisi la sécurité, en présentant une œuvre très bien réalisée tant en peinture qu'en carrosserie, mais en 2D ou presque. Dommage de n'avoir utilisé la possibilité d'une élévation à 50 cm. Le jury a tout de même tenu à féliciter les apprentis pour la qualité de leur dossier de présentation, expliquant bien la démarche suivie.

CFA Aforpa la Salle St Nicolas

Conceptuellement, les apprentis sont allés loin ! ils proposent ni plus ni moins qu'un cube en métal fait de tôles soudées, vieillies (corrodées) artificiellement à l'eau salée, puis vernies pour figer l'ensemble. Côté évocation du Salon, le lettrage EQUIP AUTO est fait sur une face du cube en lettres découpées, qui s'illuminent et changent de couleur. Globalement, le jury a apprécié la qualité et les efforts faits sur le dossier de présentation, mais n'a pas compris la démarche. Enfin, le logo EQUIP AUTO réalisé en sticker ne pouvait remporter les suffrages.

En conclusion, nous avons eu à faire à une promotion 2019 de haut niveau pour ce concours. La FFC est fière de pouvoir mettre en lumière les qualités des futures forces vives de la filière. Vous pouvez recruter sans crainte les apprentis ayant participé, ce sont les meilleurs, à n'en pas douter ! Patrick CHOLTON, président de la FFC, remercie chaleureusement les candidats heureux et malheureux de cette édition, ainsi que les équipes pédagogiques qui ont su pousser les apprentis à relever ce défi ! Dans deux ans, le concours vous attend encore plus nombreux ! Soyez fiers de votre futur métier, la FFC s'engage à vous soutenir !

 


20190424_192627.jpg

La réforme de l'apprentissage au cœur des préoccupations de la FFA

Le 24 avril dernier, la FFA et son président, Claude ALZINA ont organisé une vaste réunion d'informations portant sur la réforme de la formation professionnelle et de l'apprentissage.

La réunion s'est déroulée dans les locaux de la Chambre des métiers et de l'Artisanat de Nice, avec le soutien de la préfecture des Alpes-Maritimes, qui avait délégué Françoise TAHERI, sa secrétaire Générale, pour échanger avec les participants.

Cette réforme constituant un enjeu majeur pour les métiers de la Filière, Claude ALZINA avait convié la FFA Régionale du Var et son Président, Roland ROLFO, également Président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Var. La FFC était représentée par Roger ROBLES, tandis que le CNPA, également invité, avait mandaté Guy AUBERT, délégué Régional PACA. La FFA 06 était représentée par Corine OLIVER, sa vice-présidente et présidente du Conseil de la Formation PACA, tandis que la Chambre de Commerce de Nice avait mandaté son vice-président Laurent LACHKAR. Enfin, l'U2P était représentée par Carine PAPY, secrétaire Générale du 06.

A l'issue du tour de table de présentation, Bernard DELMOTTE, directeur de la DIRECCTE UT 06, a présenté un état des lieux local, régional et national de l'apprentissage, mettant notamment en lumière le manque de dynamisme des Alpes-Maritimes sur le sujet. A ce titre, les nouvelles aides à l'embauches des apprentis ont été largement présentées par Françoise TAHERI, afin d'informer et, pourquoi pas, motiver la cinquantaine de participants présents dans la salle.

Puis le débat s'est porté entre les professionnels et les représentants des pouvoirs publics, sur la pertinence de l'apprentissage tel que pratiqué en France. L'occasion pour Claude ALZINA et Roland ROLFO d'insister auprès de l'assemblée sur la nécessité de former des apprentis en nombre, pour assurer la pérennité de nos métiers. Une réunion très instructive entre passionnés du métier, qui s'est ensuite clôturée autour d'un cocktail, à l'initiative de la FFA.