Étude BiPE-FFC : toujours plus d'indicateurs pour vos métiers !

Étude BiPE-FFC : toujours plus d'indicateurs pour vos métiers !

La référence trimestrielle de la profession s'enrichit ! L'édition du deuxième trimestre de l'étude BiPE-FFC vient de paraître. Au menu, les indicateurs habituels, mais également de nouvelles rubriques, pour coller au plus près de vos préoccupations. L'étude est disponible dès maintenant pour nos adhérents.

Depuis maintenant 10 années, la FFC et son président Patrick CHOLTON, ont souhaité offrir à leurs adhérents un outil performant pour la visibilité de leurs entreprises. L’étude BiPE-FFC fait désormais figure de référence, et ses données accompagnent, chaque trimestre, les entreprises de toute la France. Sans oublier les pouvoirs publics, pour qui l’outil se révèle des plus précieux dans le pilotage de leurs décisions concernant la filière.

Dans le contexte des plus incertains que connaissent nos métiers depuis plus d’un an, l’étude BiPE-FFC du second trimestre prend tout son sens.

Vous pouvez la retrouver en intégralité en téléchargement ICI, ou en contactant didier.dugrand@ffc-carrosserie.org , délégué Général de la FFC.

Perspectives de marchés

L’étude BiPE-FFC évoque avec précision les perspectives des marchés Véhicules Industriels et Carrosseries, corrélées aux données macro et micro-économiques en France et à l’international.

Données d’immatriculations

L’accès aux données statistiques des immatriculations de véhicules par marque, modèle, carrosserie…, offre un panorama extrêmement pointu pour l’orientation des entreprises à court et moyen terme. De plus, l’étude présente chaque trimestre un classement des ventes par carrossier-constructeur.

Mix énergétique

Depuis cette année, l’étude BiPE-FFC intègre également une vue précise des immatriculations par type d’énergie. Et même si le gazole reste largement majoritaire, l’évolution des chiffres montre que le monde change lentement…

Les données d’entrée d’une plus vaste étude

Malgré ce contexte incertain, la FFC a choisi de travailler dès maintenant sur une étude encore plus vaste, VIsion’AIR, portant sur le mix énergétique européen des véhicules industriels à l’horizon 2040. Cette étude sera présentée lors de la Plénière de SOLUTRANS 2021, et sera mise à jour tous les deux ans. Ses résultats seront consignés dans un ouvrage intitulé Road Book, incluant également les enseignements de l’étude IPRE, menée par la PFA. Cette étude s’est donné pour mission d’étudier les besoins en énergies générés par les différentes montées en puissance des motorisations automobiles et véhicules industriels.


Revivez la conférence de presse de SOLUTRANS 2021 en vidéo

Revivez la conférence de presse de SOLUTRANS 2021 en vidéo

Le Président de SOLUTRANS, Patrick CHOLTON, et son équipe, présentent les contours et les nouveautés de SOLUTRANS 2021, qui se tiendra du 16 au 20 novembre à Lyon – EUREXPO. Le Carrefour Mondial du Véhicule Industriel et Urbain sera le premier rendez-vous européen de la filière depuis deux ans, et s’annonce d’ores et déjà comme un millésime exceptionnel.


Mavimplant, pour concevoir efficacement les locaux de travai

Mavimplant, pour concevoir efficacement les locaux de travail

Mavimplant est un outil en ligne permettant de créer une maquette 3D d’un futur local de travail. Accessible dans une nouvelle version plus performante et plus simple d’utilisation, il contribue à l’intégration de la prévention des risques professionnels le plus amont possible.

Une nouvelle version de Mavimplant est aujourd’hui disponible. Cet outil en ligne dédié à la conception en 3D des locaux de travail, permet de créer des maquettes virtuelles qui facilitent l’intégration la prévention des risques professionnels dès les phases amont des projets de construction ou de réaménagement. Il permet ainsi d’anticiper et de prévenir l’apparition de situations complexes et coûteuses à corriger a posteriori.

L’outil Mavimplant, libre d’accès, permet de concevoir une maquette virtuelle d’un local intégrant différents mobiliers et machines. “A chacune de ces étapes de conception sont rappelés des règles de prévention de façon à définir le meilleur scénario d’implantation pour travailler dans de bonnes conditions mais aussi optimiser l’organisation du travail, suivre les évolutions techniques et réglementaires et améliorer la productivité, explique Jacques MARSOT, responsable de laboratoire au département IET de l’INRS.

En quoi consistent les évolutions de la nouvelle version ?

“Il s’agit d’une refonte complète de l’outil pour le porter sur une plate-forme logicielle web récente”, précise Jacques MARSOT. Les performances en modélisation 3D ont ainsi été améliorées. Il est désormais possible d’importer des plans 2D de bâtiments pour faciliter la reprise du tracé des murs, revenir en arrière et rechercher des équipements par mots clés notamment. Autant de changements qui font de Mavimplant un outil encore plus opérationnel et facile à utiliser par les entreprises, notamment les TPE/PME.

Les fonctionnalités de prévention ont également progressé. Cette nouvelle version offre plus de souplesse sur le paramétrage des zones d’accès et des zones à risques ainsi que sur l’organisation des circulations et des flux. Les nouvelles possibilités de partage d’un projet entre différents utilisateurs – par mails et réseaux sociaux notamment – facilitent pour leur part le travail participatif, qui est l’une des clés de la démarche de prévention des risques professionnels. De plus, une seule et même version de Mavimplant permet désormais d’accéder aux différents secteurs d’activités couverts, ce qui facilite le suivi de projet pour les préventeurs.

Il est à noter que l’ancienne version de Mavimplant restera fonctionnelle jusqu’à fin 2021 afin de laisser le temps aux utilisateurs de terminer leurs projets en cours. Il n’est en effet pas possible d’importer d’anciens projets dans la nouvelle version.

Voir la démo en vidéo

Les chiffres clés de Mavimplant

  • Mavimplant a été lancé en 2015
  • A ce jour, 7 000 comptes utilisateurs ont été créés
  • En moyenne, chaque mois, 200 nouveaux comptes sont créés et 250 projets créés ou modifiés
  • Mavimplant est aujourd’hui disponible pour 4 métiers : la boulangerie – pâtisserie – glacerie, l’entretien – réparation automobile, la logistique et l’hôtellerie – restauration

Évènement

Webinaire – Mavimplant : intégrer la prévention dès la conception des locaux de travail

Rendez-vous le 13 avril 2021 à 11h

L’INRS consacre un webinaire à Mavimplant, outil de conception en 3D des locaux de travail. L’objectif est d’éclairer les entreprises sur les atouts et les possibilités offertes par cette application en matière de prévention des risques professionnels.

Pour vous inscrire : https://www.inrs.fr/footer/agenda/webinaire-Mavimplant.html


Patrick CHOLTON, président de la FFC, s'exprime sur vulpro.fr

Patrick CHOLTON, président de la FFC, s'exprime sur vulpro.fr

Dans cette interview réalisée par vulpro.fr, Patrick CHOLTON revient sur les grandes évolutions qui ont émaillé la vie de la carrosserie industrielle en France. Une évolution qu'à toujours suivi la FFC, à l'image de son salon SOLUTRANS, dont la 16eme édition se tiendra du 16 au 20 novembre prochains à Lyon-Eurexpo.


Mix Energétique Véhicules Utilitaires et Industriels 2020

Le contenu complet de cette page est accessible aux adhérents de la FFC

Si vous êtes adhérent connectez-vous ci-dessous :

Si vous souhaitez devenir adhérent merci de remplir le formulaire d’adhésion en vous rendant sur cette page :


Mise à jour du protocole sanitaire au 29 Janvier 2021

Mise à jour du protocole sanitaire au 29 Janvier 2021

Le gouvernement vient de publier le protocole sanitaire en vigueur en entreprise, mis à jour au 29 janvier 2021.


EQUIP AUTO lance son tour de France

EQUIP AUTO lance son tour de France

 La FIEV (Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules), en partenariat avec la Fédération Française de Carrosserie (FFC) et le Groupe COMEXPOSIUM, crée “EQUIP AUTO on tour”, un cycle de 6 rendez-vous régionaux, dédiés aux professionnels des services à la mobilité et de l’après-vente des véhicules. Organisés entre septembre et octobre 2021, à l’occasion d’une journée par ville, ces nouveaux rendez-vous “EQUIP AUTO on tour” se tiendront à Avignon, Lille, Lyon, Mulhouse, Nantes et Toulouse. 

 RETROUVER LA VALEUR ESSENTIELLE DES RENCONTRES EN PRÉSENTIEL 

Placés sous l’égide du salon EQUIP AUTO, ces rendez-vous s’adressent en priorité à trois activités majeures des services à la mobilité et de l’après-vente pour les véhicules : la distribution, la maintenance, la réparation et les services. Ils accompagneront la reprise de l’activité en 2021 en renouant avec les rencontres en présentiel et permettront de préparer EQUIP AUTO, qui se tiendra à Paris en octobre 2022. 

Philippe Baudin, Président d’EQUIP AUTO précise l’ambition de ces rendez-vous régionaux : “Il nous a paru essentiel de permettre aux acteurs de la filière de se retrouver dans le cadre d’un nouveau format de rencontres, économique et innovant, avec l’ambition de proposer une proximité renforcée dont le business a plus que jamais besoin“. 

Pour chaque étape, “EQUIP AUTO on tour” attend une centaine d’acteurs professionnels de l’après-vente : équipementiers et fournisseurs de solutions et de services aux professionnels, enseignes constructeurs et indépendantes, distributeurs, revendeurs professionnels des services à l’automobile et startups du secteur de la mobilité. 

Ils seront réunis dans un cadre convivial et à taille humaine pour rencontrer, en face à face, plus de mille professionnels, clients et prospects (carrossiers, MRA, RA1 et 2, etc…, prestataires de services aux particuliers et aux professionnels), dans chaque ville. Objectifs : promouvoir leurs innovations, prendre des commandes, informer sur des sujets d’actualité technique, sociale ou réglementaire. 

“À l’écoute de nos adhérents, des exposants et des acteurs du marché depuis le début de la crise sanitaire, ce nouveau dispositif, indispensable et attendu, inédit pour la marque EQUIP AUTO, répond aux nouveaux enjeux de business. Grâce à l’ensemble des professionnels, à nos partenaires historiques et aux organisations professionnelles de la filière automobile, nous sommes convaincus de la bonne reprise du commerce en 2021 et donc de la nécessité de ces rendez-vous de proximité.” confie Claude Cham, Président de la FIEV. 

AGIR LOCALEMENT AU PLUS PRÈS DES ATTENTES DU MARCHÉ 

Pour concevoir et concrétiser “EQUIP AUTO on tour”, la FIEV et ses partenaires ont organisé, ces dernières semaines, différentes réunions d’information et d’échanges avec les acteurs de l’écosystème pour définir et affiner le concept. “EQUIP AUTO on tour” concrétise ainsi l’ambition de ses organisateurs et le souhait des participants d’aller à la rencontre des professionnels locaux du marché des services à la mobilité et de l’après-vente. 

“Être au plus près des professionnels des services à la mobilité pour accompagner la reprise et dynamiser les affaires” comme l’exprime Patrick CHOLTON, Président de la Fédération Française de Carrosserie, “telle est notre volonté avec ces 6 journées d’exception qui rythmeront les mois de septembre et octobre 2021.” 

DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET INNOVATION, LES DEUX MARQUEURS D’EQUIP AUTO ON TOUR 

Une des priorités d’”EQUIP AUTO on tour” est de favoriser les présentations produits et les démonstrations sur les stands des exposants. Cependant, l’événement ne se positionne pas seulement comme un rendez-vous régional à vocation commercial. Les organisateurs souhaitent en effet en faire aussi une journée dédiée à l’innovation et permettre de découvrir les avancées qui font l’actualité technologique dans la filière automobile. 

Dans le même temps, le programme de ces journées sera enrichi par des prises de parole dans le cadre d’une agora consacrée aux échanges avec les visiteurs sur des thématiques en lien avec l’actualité et les enjeux pour la filière). L’agora accueillera également des “pitches” d’exposants et les interventions des partenaires d’EQUIP AUTO on tour. 

Enfin, de véritables challenges pour mobiliser les réparateurs sont en préparation (concours sur des interventions « simples » ou des Quizz techniques). Les lauréats de chaque édition pourront se retrouver et être honorés à l’occasion d’EQUIP AUTO 2022, à Paris Expo Porte de Versailles. 

ACCESSIBILITÉ ET SIMPLICITÉ : PRENDRE EN COMPTE LE POTENTIEL DE VISITEURS DE CHAQUE RÉGION 

Les six étapes d’EQUIP AUTO on Tour se tiendront à Avignon, Lille, Lyon, Mulhouse, Nantes et Toulouse (cet ordre ne préfigure pas le programme en cours d’organisation). Ces villes ont été choisies avec soin par les organisateurs. En effet, au total, elles représentent les 2/3 du nombre d’entreprises de commerce et réparation en France, et plus de 60% du parc de VL et PL français. 

Dans chacune des villes, les lieux ont été sélectionnés pour leur facilité d’accès et ainsi permettre de maximiser le nombre de visiteurs dans un rayon de 100 km ou 90 minutes en voiture. La nécessité de s’adapter aux contraintes des professionnels a également guidé le choix du jour et de l’horaire d’organisation de cette journée spéciale. Ainsi, “EQUIP AUTO on tour” sera organisé les samedis, de 10h à 19h, et accueillera gratuitement les visiteurs. 

SÉCURISER LE ROI DES EXPOSANTS AVEC UNE OFFRE CLÉ EN MAIN, HOMOGÈNE ET ÉCONOMIQUE 

Se déployer sur un vaste territoire durant six semaines exige beaucoup d’efforts de la part des exposants. C’est pourquoi, la FIEV et ses partenaires ont recherché la simplicité, l’économie et l’efficacité dans la conception du projet pour les équipementiers et acteurs de la distribution. 

Les participants pourront réserver des modules d’exposition clés en main, standardisés dans des dimensions prédéfinies de 2 m² ou de 4 m². A chaque étape les exposants retrouveront le même 

dispositif. Ces aménagements fonctionnels et simples seront les mêmes pour tous les participants afin de créer une unité. 

La convivialité est sans conteste un des atouts d’EQUIP AUTO. L’événement “EQUIP AUTO on tour” capitalisera sur cette valeur et s’appuiera sur la dimension humaine des rencontres physiques. 

Rendez-vous très prochainement pour en savoir plus sur les dates et les lieux ainsi que le programme de ces étapes régionales d’”EQUIP AUTO on tour”. 

« EQUIP AUTO on tour, un événement voulu par des professionnels pour des professionnels. » 


Une aide de 50 000 euros pour l'achat d'un véhicule industriel électrique

Une aide de 50 000 euros pour l'achat d'un véhicule industriel électrique

Le 15 décembre, la FFC et son président, Patrick CHOLTON, participaient à un conseil interministériel pour le développement et l’innovation dans les Transports. Cette réunion, organisée à l’initiative de Jean Baptiste DJEBBARI, ministre des Transports, et Agnès PANNIER-RUNACHER, ministre déléguée chargée de l’Industrie, avait pour objet de présenter la stratégie des pouvoirs publics en matière de développement de la filière VI-VU en France.

Mais la principale annonce ayant retenu l’attention des participants est bien entendu la mise en place d’une aide d’état pour l’achat d’un véhicule industriel (camion, autobus, autocar) fonctionnant à l’électricité (batterie ou pile à combustible).

En effet, afin d’encourager le développement des véhicules lourds zéro émission, 100 M€ du plan France Relance seront dédiés au soutien à l’acquisition de camions, autobus ou autocars fonctionnant à l’électricité ou à l’hydrogène, pour les deux prochaines années. Les montants annoncés sont de 50 000€ pour les camions et de 30 000€ pour les autobus et autocars. Cette nouvelle aide est cumulable avec le dispositif du suramortissement pour les véhicules lourds utilisant des énergies propres, qui a été récemment prolongé jusqu’au 31 décembre 2024 dans le projet de loi de finances. Pour un camion électrique, le cumul des deux aides peut s’élever jusqu’à 100 000€.

Un décret mettant en application cette mesure sera publié prochainement. Un premier bilan de ce dispositif de soutien sera réalisé dans les 6 mois.

Avec TRM24.fr


En 2021, SOLUTRANS lance son DIGITAL SHOW

En 2021, SOLUTRANS se double en première mondiale d'un DIGITAL SHOW pour le secteur du véhicule industriel et urbain

En 2021, SOLUTRANS s’enrichit d’une édition digitale inédite dans le secteur du véhicule industriel et urbain : SOLUTRANS DIGITAL SHOW. En parallèle du salon physique, qui se tiendra du 16 au 21 novembre 2021 à Lyon Eurexpo, cette version online s’adresse à tous les exposants et visiteurs, en anglais et en français.

Cette double exposition renforce les synergies entre les événements physiques et numériques et vient enrichir l’expérience salon des exposants et des visiteurs.

« À l’écoute des besoins et des tendances de demain, nous réfléchissions à une déclinaison online de l’événement depuis quelques années déjà. La crise n’a fait qu’accélérer cette transformation qui souligne aujourd’hui l’importance des outils digitaux », explique Patrick Cholton, Président de la FFC et de SOLUTRANS.

SOLUTRANS DIGITAL SHOW, miroir dématérialisé du salon
Pour accéder au salon et à la matérialisation en ligne de tous les halls d’Eurexpo, l’internaute se connecte simplement, au moyen de son badge d’accès, sur le SOLUTRANS DIGITAL SHOW.
Reflet du salon physique, la version online propose aux visiteurs internautes de s’immerger dans un espace interactif dans lequel ils peuvent visiter les stands des exposants, y pénétrer et découvrir leurs nouveautés en un clic.
Ils peuvent interagir avec eux au moyen d’un chat vidéo en direct, regarder les présentations produit et télécharger les documents (plaquette, fiches produit…) disponibles en ligne.Enfin, ils bénéficient d’un accès aux conférences et autres évènements du salon, retransmis en direct, au cœur du SOLUTRANS DIGITAL SHOW.

SOLUTRANS DIGITAL SHOW : un accès « illimité » au salon
Le SOLUTRANS DIGITAL SHOW permet aux visiteurs de prolonger leurs visites physiques et d’accéder à tout moment au salon en ligne pour consulter l’offre des exposants qu’ils n’auraient pas eu le temps de rencontrer.
Le SOLUTRANS DIGITAL SHOW, qui sera prolongé de quelques jours après le salon physique, va aussi permettre aux visiteurs les plus éloignés géographiquement du salon, qui ne faisaient habituellement pas le déplacement de profiter de l’intégralité de l’offre des exposants.

SOLUTRANS DIGITAL SHOW : une visibilité accrue pour les exposants
Le SOLUTRANS DIGITAL SHOW s’invite comme un nouveau service, unique au monde dans le secteur du véhicule industriel et urbain, à destination exclusive des exposants du salon physique.
En effet, à l’occasion de son lancement, une DIGITAL Box est incluse dans le forfait de participation au salon physique pour tous les exposants. Elle comprend un stand sur le SOLUTRANS DIGITAL SHOW.
En fonction des besoins, des envies ou des messages à faire passer, les exposants peuvent accroître leur visibilité en augmentant la taille de leur stand, en ajoutant des séances de live chat avec leurs équipes, des vidéos additionnelles…
Les exposants de SOLUTRANS peuvent ainsi concevoir leur stand digital en même temps que leur espace physique dans les halls d’EUREXPO.
Enfin, la durée étendue de la version digitale peut leur permettre de renforcer significativement le ROI du salon SOLUTRANS.

Grâce au SOLUTRANS DIGITAL SHOW, les exposants s’assurent un visitorat élargi au monde entier, dans le cadre d’une expérience nouvelle et interactive.

« Parce que rien ne remplace complétement une visite dans les allées du salon, nous continuerons d’encourager les professionnels à venir sur place pour toucher du doigt les nombreuses solutions déployées dans toute la filière VI-VU. En 2021, SOLUTRANS s’étendra de nouveau, avec un hall supplémentaire, plus de contenus, et une zone de démo extérieure encore plus vaste. L’occasion de  participer aux démonstrations et essais de véhicules “nouvelles énergies”, qui seront présentés sur la plus grande piste d’essais d’Europe », conclut Patrick Cholton.

 


L'ANFA publie son Autofocus de l'emploi dans l'Automobile

L'ANFA publie son Autofocus de l'emploi dans l'Automobile

En 2019, les établissements de la branche des services de l’automobile ont procédé à plus de 54 500 recrutements, hors contrats d’alternance. Ces recrutements ont eu lieu pour répondre à un accroissement de l’activité et sont donc le signe de la progression de l’emploi dans la branche, mais également et dans leur majorité, pour pallier des départs (démissions, retraites, fi ns de contrat) ou pour motif de remplacement (arrêts maladie, congés maternité, etc.). Cet Autofocus restitue les résultats d’une enquête de grande ampleur menée auprès des établissements de la branche, portant sur l’année 2019 et réalisée au début de l’année 2020, avant la crise sanitaire liée à l’épidémie du Covid-19 et la crise économique qu’elle a engendrée. L’année 2019 s’inscrit dans un contexte économique positif : la branche des services automobiles a connu une progression de l’emploi de 7,1 % entre 2014 et 2019, soit une hausse de 27 850 salariés. Malgré les incertitudes que la crise économique fait peser actuellement, il nous a semblé essentiel de revenir sur les enseignements de l’année passée : connaitre et comprendre les mécanismes du recrutement lors d’une dynamique positive nous aidera à accompagner les établissements si la conjoncture s’inverse. Et ce d’autant plus que les entreprises recrutent quel que soit le contexte économique. Même en temps de crise, les établissements font face à des départs et doivent renouveler leur main d’œuvre.