Levée du couvre-feu et fin de port du masque en exterieur

16/06/2021

Intervention du Premier Ministre en ce mercredi 16 juin :

“Nous vivons un moment important, un moment heureux de retour à une forme de vie normale”, a déclaré le Premier ministre. Tout en appelant à la vigilance, il a donc annoncé “l’adaptation” des mesures :

- L’obligation du masque en extérieur levée jeudi

Le port du masque reste obligatoire dans les lieux clos et sur les lieux de travail (y compris nos bureaux).

- Fin anticipée du couvre-feu

à partir de ce dimanche 20 juin, juste avant la fête de la Musique.


Gestion de la crise sanitaire, ce qui change en juin

Gestion de la crise sanitaire : ce qui change en juin

Plan d’actions pour les entreprises, activité partielle, mesures exceptionnelles URSAAF, le mois de juin 2021 est propice aux annonces !


Les chiffres d'immatriculations du mois de Mai sont disponibles dans l'espace FFC CONSTRUCTEURS

Mensuellement la FFC CONSTRUCTEURS publie les volumes d'immatriculations du mois écoulé.

Ces statistiques sont issues du SIV (système d'immatriculation des Véhicules via AAA Data) et adapté pour la profession de carrossiers constructeurs. Elles sont mises à disposition des adhérents

Vous trouverez ainsi 8 fichiers distincts :

  • le nombre de véhicules VUL, PL et remorques immatriculés
  • le nombre de semi-remorques par type de carrosserie (plateau, PLSC, Bennes TP) et idem pour le nombre de remorques
  • le nombre de tracteurs de semi-remorques par marque (DAF, IVECO, MAN, MERCEDES, RENAULT, SCANIA, VOLVO)

 

  • le nombre de VI (porteurs) par marque et par carrosserie (Exemple : pour la marque IVECO le nombre de FOURGON, PLATEAU, etc ...)
  • le nombre de VI (porteurs) par carrosserie et par tonnage (Exemple : le nombre de fourgon avec PTAC entre 15 à 19,9 t, entre 20 et 26t)

 

  • le nombre de VUL par carrosserie et par PTAC (Exemple : le nombre de BENNE de PTAC entre 2 t. et 3,199t, entre 3,2t et 3,6t.
  • le nombre de VUL par marque, par carrosserie et par PTAC (Exemple : pour la marque MERCEDES le nombre de FOURGON, PLATEAU, etc ...  fonction du PTAC)
  • le nombre de VUL par département, par carrosserie et par marque (Exemple : le nombre de FOURGON de marque RENAULT dans le département de Gironde)

Rendez-vous dans votre espace "adhérents" en cliquant ICI.

 


Le PROTOCOLE NATIONAL ENTREPRISE applicable au 9 juin est en ligne

03/06/2021

Dans la cadre de la stratégie de réouverture liée à l’amélioration de la situation sanitaire, le document a été actualisé en vue de la troisième étape du 9 juin.
Le protocole revient notamment sur les nouvelles règles en matière de télétravail et sur la possibilité d’organiser des réunions en présentiel ou des moments de convivialité, dans le respect des gestes barrière.

  • Mise à jour du protocole du Ministère du travail du 9 juin 2021 en CLIQUANT ICI

Attention, jusqu’au 9 juin 2021, les préconisations à observer sont celles du protocole publié le 18 mai.

 


19/05/2021

  • Mise à jour du protocole du Ministère du travail du 18 mai 2021 en  CLIQUANT ICI
  • Nouvelle attestation pour le couvre feu (21h à 6) en  CLIQUANT ICI

 


10/04/2021

La FFC CONSTRUCTEURS vous propose la dernière mise à jour du protocole du Ministère du travail, il généralise les dispositions relatives au télétravail à toute la France.  en  CLIQUANT ICI.

Mais aussi :

  • Le guide de bonnes pratiques pour le SALARIE   et   pour l'EMPLOYEUR    en CLIQUANT ICI
  • Les fiches communes à tous les métiers concernant :

La gestion de cas CONTACTS en entreprise en CLIQUANT ICI

La RESTAURATION en CLIQUANT ICI

Les locaux SOCIAUX (vestiaires, local Fumeurs) en CLIQUANT ICI

La gestion du travail INTERIM en CLIQUANT ICI

  • Les FICHES CONSEILS METIERS pour l'INDUSTRIE et la PRODUCTION en CLIQUANT ICI

23/03/2021

Voici la dernière mise à jour du protocole et le communiqué de presse associé du Ministère du travail, il renforce notamment :

  • les obligations des entreprises en matière de télétravail dans les 16 départements concernés par les nouvelles restrictions sanitaires
  • les règles relatives à la restauration collective pour l’ensemble du territoire

Retrouvez le communiqué de presse du Ministère du travail, de l'emploi et de l'insertion CLIQUANT ICI.

Retrouvez la dernière mise à jour du protocole en date du 23 février 2021 en CLIQUANT ICI.


16/02/2021

Retrouvez la dernière mise à jour du protocole en date du 16 février 2021 en CLIQUANT ICI.

  • La principale modification concerne la durée de la quarantaine qui n'est plus définie dans la protocole mais actée par le Ministère des solidarités et de la santé.

Le protocole précisait une quarantaine pendant une période de 7 jours dans le paragraphe 5 du chapitre V "Protocole de prise en charge d'une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés".

 

Le Ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran a annoncé en conférence de presse le jeudi 18 février, la prolongation du délai de quarantaine en cas de résultat positif, qui passe de 7 à 10 jours.

 


29/01/2021

Le protocole national a été mis à jour, vous trouverez la dernière version en CLIQUANT ICI.

ATTENTION dans les lieux collectifs clos

  • Seuls les masques "grand public" à usage non sanitaire de Catégorie 1 sont autorisés (filtration supérieure à 90%).

  • l'usage des masques "grand public" à usage non sanitaire de Catégorie 2 n'est plus autorisé.  (filtration à 70%).

 


06/01/2021

Le protocole national a été mis à jour, vous trouverez la dernière version en CLIQUANT ICI.

 


13/11/2020

Le Ministère du Travail a actualisé le 13/11/2020 le Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID 19 à la suite de l’instauration d’un nouveau confinement et du renforcement des mesures sanitaires pour enrayer la progression de l’épidémie, vous retrouverez ce document en CLIQUANT ICI.

Il s’agit d’un document de référence pour assurer la santé et la sécurité des salariés et la poursuite de l’activité économique.

Les principales évolutions portent sur :

La généralisation du télétravail pour les activités qui le permettent ;

L’organisation des réunions par audio et visio-conférences ;

L’utilisation de l’application TousAntiCovid pour faciliter le suivi des cas contacts ;

La suspension des moments de convivialité dans le cadre professionnel ;

La protection des personnes à risque de forme grave de Covid.


29/10/2020

Le protocole national a été mis à jour, vous trouverez la dernière version en cliquant ICI.


31/08/2020

Le Ministère du Travail a publié hier soir tard (31/08/2020) le nouveau protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID-19 (que vous retrouverez en suivant le lien --> CLIQUEZ ICI). Il se substitue au protocole national de déconfinement et vient notamment préciser les règles applicables en matière de port du masque en entreprises.

Compte tenu de la publication tardive de ce document qui a fait l’objet d’échange avec les partenaires sociaux jusqu’au 31/08, soit la veille de son entrée en vigueur, la Ministre du Travail, Madame Elisabeth BORNE, a indiqué qu’un délai serait accordé aux entreprises pour s’approprier ces nouvelles dispositions avant que ne débutent des contrôles.

Ce nouveau protocole s’appuie sur l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) du 28 août 2020 pour systématiser le port du masque grand public au sein des entreprises dans les lieux collectifs clos. Cette obligation s’intègre aux mesures d’hygiène et de distanciation physique déjà largement diffusées.

Des adaptations à ce principe général pourront être organisées par les entreprises pour répondre aux spécificités de certaines activités ou secteurs professionnels après avoir mené une analyse des risques de transmission du COVID-19 et des dispositifs de prévention à mettre en œuvre. Elles font l’objet d’un dialogue social au sein de l’entreprise.

Les mesures conditionnant la possibilité d’organiser ces adaptations dépendent également du niveau de circulation du virus (zone verte, orange ou rouge) dans le département d’implantation de l’entreprise (ou de l’établissement) selon des modalités présentées dans le protocole.

Par ailleurs, le protocole rappelle que le télétravail reste une pratique recommandée en ce qu’il participe à la démarche de prévention.

Le nouveau protocole précise le recours aux tests de dépistage, la position des pouvoirs publics en matière de prise de température et les modalités de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés.

 

Enfin, le protocole propose des pistes pour adapter la gestion des flux de personnes en entreprise ainsi que les règles en matière de nettoyage et désinfection des surfaces et d’aération des locaux.

L’équipe technique de la FFC CONSTRUCTEURS se tient à votre disposition pour toute question relative à la mise en œuvre de cette nouvelle mesure.


VECTO TRAILER TOOL

Lancement ce jour le mardi 1er juin 2021 de la phase de test de VECTO TRAILER TOOL élaboré par la Commission Européenne, TU GRAZ et IDIADA en présence des représentants du CLCCR et de nombreux adhérents invités par la FFC CONSTRUCTEURS.

Des enjeux majeurs pour les carrossiers constructeurs avec la prise en compte à venir, à travers cet outil, de l’efficacité environnementale des remorques/semi-remorques.

Contactez la FFC CONSTRUCTEURS pour plus d’informations.   contact@ffc-constructeurs.org

 


TÉLÉCONFÉRENCE IVECO / FFC CONSTRUCTEURS le 2 juin à 9h00 (Approvisionnements des châssis)

La FFC CONSTRUCTEURS organise des téléconférences afin de donner, autant que possible, de la lisibilité à ses adhérents sur les problématiques des approvisionnements (châssis et matières premières) et partager de la manière la plus efficace les informations.

Venez suivre l'intervention du constructeur IVECO.

Merci de contacter Jérôme GILLET pour obtenir le lien de connexion jerome.gillet@ffc-constructeurs.org

 


Un nouvel étiquetage pour les pneumatiques

Un nouvel étiquetage pour les pneumatiques

Les Syndicat des Professionnels du Pneu, partenaire de la FFC, nous communique les dernières infos réglementaires du secteur. Aujourd’hui, le nouvel étiquetage des pneumatiques VL et PL, entré en vigueur au 1er mai 2021.

Depuis le 1er mai 2021, un nouveau règlement sur l’étiquetage des pneumatiques est applicable. La nouvelle étiquette est reconnaissable au premier coup d’oeil avec l’apparition de nouveaux pictogrammes et la disparition de la notation en nombre d’ondes pour le critère bruit. Elle est remplacée par une note A,B ou C, jugée plus compréhensible. L’automobiliste devra être informé avant l’achat, avec l’obligation pour le professionnel de joindre l’étiquette au devis et non plus de l’imprimer sur la facture. 

L’étiquetage des pneumatiques s’inscrit dans le cadre d’une politique globale du climat visant à améliorer l’efficacité en carburant, à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à limiter les nuisances sonores ou provenant de l’abrasion. La révision du précédent règlement se justifie par la nécessité de prendre en considération les progrès technologiques ayant permis de faire évoluer les performances du produit, mais aussi ses modes de commercialisation, notamment « la vente par correspondance ou sur l’internet ». Les nouvelles règles doivent ainsi permettre à tous les utilisateurs de choisir leur pneumatique de manière éclairée et sécurisée tout en garantissant des conditions de concurrence équitables entre fabricants.

Le champ d’application

Sans grand changement, le nouveau règlement s’applique aux pneumatiques C1 (voitures), C2 (camionnettes) et C3 (camions et bus), tout en précisant qu’il s’appliquera aux pneus rechapés dès qu’une méthode d’essai appropriée sera disponible. Demeurent hors champ, notamment les pneus non-routiers, ceux équipant les véhicules de collection immatriculés pour la première fois avant le 1er octobre 1990, les pneus cloutés et ceux exclusivement destinés aux courses automobiles.

La nouvelle étiquette

Plusieurs éléments nouveaux apparaissent sur les étiquettes. Sur la partie supérieure, le nom commercial du fournisseur, la référence de type de pneu et les dimensions, indices de charges et de vitesse ainsi que la classe (C1, C2 ou C3) sont désormais mentionnés. Les classes d’efficacité en carburant (coefficient de résistance au roulement) et d’efficacité d’adhérence sur sol mouillé sont en apparence identiques sur l’ancienne et la nouvelle version. Les seuils sont néanmoins modifiés sur les classes inférieures D et E. Les classes F et G sont supprimées, car inférieures au seuil minimum de performance exigé en Europe. La classe de bruit de roulement externe anciennement illustrée par 3 ondes le sera désormais par une notation A,B,C en conservant la valeur en décibels (dB). Les informations d’adhérence sur neige ou verglas font leur apparition s’il y a lieu, sous forme de pictogramme (3PMSF ou glace). Enfin, un QR code est imprimé sur la partie supérieure de l’étiquette et renvoie sur la fiche d’information.

La nouvelle fiche d’information

L’étiquette autocollante doit désormais être accompagnée d’une fiche d’information sur le produit. Celle-ci doit contenir outre les informations usuelles figurant déjà sur l’étiquette, les dates de début et de fin de production du type de pneumatique. Attention, il ne s’agit pas du DOT, c’est-à-dire de la date de production qui figure sur le flanc du pneu.

La base EPREL

Depuis le 1er janvier 2019, les fournisseurs de produits concernés par l’étiquetage énergétique doivent les enregistrer sur la base de données européenne EPREL. Tout consommateur peut depuis mars 2021 accéder à la partie grand public de cette base et prendre connaissance des informations détaillées sur les produits en scannant le QR code figurant sur l’étiquette. Dans la partie non accessible au grand public, les fournisseurs de pneumatiques enregistrent désormais, pour chaque référence, une description générale (dimensions, indices de charge, de vitesse, etc.) et les protocoles d’essai, de classement et de mesures utilisés pour déterminer leur position dans les classes d’étiquetage. Ces informations sont mises à disposition à des fins d’inspection par les autorités de surveillance des marchés.

Les obligations de communication des fournisseurs et des distributeurs

Le fournisseur veille à ce que les pneumatiques (individuels ou lots) mis sur le marché soient accompagnés de l’étiquette autocollante et de la fiche d’information sur le produit. Le distributeur doit veiller à ce que l’étiquette soit apposée sur les pneumatiques dans les points de vente et que la fiche d’information soit disponible. Il doit pouvoir l’imprimer sur demande. L’étiquette doit désormais être imprimée sur les devis à défaut d’être montrée à l’utilisateur final dans le point de vente. Ceci vaut pour les pneus TC4 comme pour les pneus Poids Lourds. Elle doit également être affichée sur les publicités, à côté du prix si celui-ci est mentionné. Sur internet, le QR code seul peut être affiché sur les publicités. Sur les sites internet de ventes à distance, l’étiquette doit être affichée à côté du prix et la fiche d’information doit être accessible, éventuellement à l’aide d’un affichage imbriqué. Les fournisseurs et distributeurs de véhicules doivent également fournir avant la vente (sur le devis) l’étiquette des pneus montés sur le véhicule. Ils doivent veiller à ce que la fiche d’information soit disponible.

Les dates obligatoires d’étiquetage

Les pneus mis sur le marché avant le 1er mai 2021 doivent avoir l’étiquette actuelle et la conserver dans les stocks sans limite de durée. Les pneus mis sur le marché après le 1er mai 2021 doivent avoir la nouvelle étiquette :

• Dans tous les cas s’ils sont produits après le 01/05/2021 (DOT 1821 et après)

• Pour les pneus fabriqués avant le 01/05/2021, délai de grâce jusqu’au 30/11/2021 (date de mise sur le marché)

• Tous les pneus mis sur le marché après le 01/12/2021 doivent avoir la nouvelle étiquette (quelle que soit leur date de fabrication).


SOLUTRANS OnAIR #4, avec Dominique STEMPFEL, Président du Syndicat des Professionnels du Pneu

SOLUTRANS OnAIR #4, avec Dominique STEMPFEL, Président du Syndicat des Professionnels du Pneu

SOLUTRANS 2021 consacrera un place toute particulière aux pneumatiques dans son hall 3. Dominique STEMPFEL, président du Syndicat des Professionnels du Pneu, revient pour nous sur ce poste particulièrement important dans la gestion d’une flotte de véhicules. Il évoque également les nouveautés du secteur et dévoile la nature du partenariat entre la FFC et le SPP, dont la première concrétisation sera l’Espace Pneumatiques sur SOLUTRANS, réunissant tous les acteurs du pneu en un lieu unique. L’Espace Pneumatiques disposera également d’une salle de conférences et d’un programme dédiés durant les cinq jours du Salon.


TÉLÉCONFÉRENCE RENAULT / FFC CONSTRUCTEURS le 27 mai à 9h00 (Approvisionnements des châssis)

La FFC CONSTRUCTEURS organise des téléconférences afin de donner, autant que possible, de la lisibilité à ses adhérents sur les problématiques des approvisionnements (châssis et matières premières) et partager de la manière la plus efficace les informations.

Venez suivre l'intervention du constructeur RENAULT SAS.

Merci de contacter Jérôme GILLET pour obtenir le lien de connexion jerome.gillet@ffc-constructeurs.org

 


TÉLÉCONFÉRENCE VOLVO TRUCKS France / FFC CONSTRUCTEURS le 26 mai à 9h00 (Approvisionnements des châssis)

La FFC CONSTRUCTEURS organise des téléconférences afin de donner, autant que possible, de la lisibilité à ses adhérents sur les problématiques des approvisionnements (châssis et matières premières) et partager de la manière la plus efficace les informations.

Venez suivre l'intervention du constructeur VOLVO TRUCKS FRANCE.

Merci de contacter Jérôme GILLET pour obtenir le lien de connexion jerome.gillet@ffc-constructeurs.org