La FFC fait évoluer la baseline de SOLUTRANS

La FFC fait évoluer la baseline de SOLUTRANS

Le salon SOLUTRANS, propriété de la FFC – Fédération Française de Carrosserie, se doit de faire écho aux problématiques des acteurs de la filière et refléter leurs enjeux à l’échelle mondiale. La baseline du Salon constitue la première promesse de l’évènement.

Le monde du véhicule industriel et du transport n’a de cesse de s’adapter aux mutations qui structurent la filière. Depuis sa première édition, le salon SOLUTRANS s’est toujours positionné comme le Salon International des Solutions de Transport Routier et Urbain. Une promesse qui n’a jamais fait défaut au rendez-vous biennal lyonnais, puisque SOLUTRANS enregistre tous les deux ans de fortes progressions, tant du nombre de visiteurs accueillis, transporteurs, chargeurs, professionnels des services aux véhicules industriels, journalistes internationaux et influenceurs, que du nombre d’exposants représentant tous les secteurs de la filière. Sur cette base et à 18 mois de la prochaine édition, SOLUTRANS peut même s’enorgueillir d’avoir déjà validé plus de 55 % de réservation d’espace ! Fort de ces résultats et d’une aura grandissante, le salon a été placé sous le haut patronage du Président de la République et accrédité par l’OICA (Organisation Internationale des Constructeurs Automobiles), ce qui en fait l’une des seules manifestations reconnues au plan international sur son secteur.

Pour accompagner cette croissance, la Fédération a décidé de traduire dans une nouvelle promesse ces évolutions et son engagement aux côtés de la filière. SOLUTRANS est désormais le

Carrefour Mondial du Véhicule Industriel et Urbain

une baseline forte qui accompagnera toutes les communications du Salon.

En 2019, pour la première fois, le Salon s’était également doté d’un slogan, permettant de positionner plus précisément l’édition autour d’un fil rouge. SOLUTRANS 2019 était ainsi « Le Plus Grand Rassemblement Européen de Véhicules Industriels et Urbains Électriques, de 3,5 à 44 Tonnes. »

Dans la continuité de son engagement sociétal, en 2021 la Fédération mettra en avant les « Solutions Durables pour une Filière de Transport Responsable » qui deviennent l’axe autour duquel se déploiera SOLUTRANS.

La révolution numérique a eu lieu, celle des motorisations alternatives est en cours et tout l’écosystème du véhicule industriel se voit impacté. Dans la ligne de mire des constructeurs et des équipementiers, un seul objectif, diminuer l’empreinte carbone de la filière sur fond de mix énergétique. SOLUTRANS 2021 sera le rendez-vous immanquable pour réfléchir sur ces défis, et partager les solutions qui s’offrent à nous. Nous vous attendons à Lyon Eurexpo, du 16 au 20 novembre 2021 !

SOLUTRANS, qui rassemble les acteurs de toute la filière du véhicule industriel et urbain, tiendra sa 16ème édition du 16 au 20 novembre 2021 à Lyon Eurexpo. L’événement, accrédité par l’OICA, rassemble près de 60 000 professionnels et 900 exposants et marques, venus du Monde entier. 

Le salon SOLUTRANS est le rendez-vous biennal d’une filière qui compte parmi les plus innovantes. Le contexte économique mondial fait de SOLUTRANS 2021 une vitrine des performances exceptionnelles des constructeurs VI, carrossiers-constructeurs, aménageurs, équipementiers, fabricants d’équipements d’atelier, professionnels su pneumatique, réseaux de distribution… En 2021, SOLUTRANS élargit son horizon et investit le champ de la chaîne logistique, de l’entrepôt connecté aux services associés. Le salon occupera un nouveau hall baptisé SOLUTRANS 4.0, dédié en particulier aux innovations de rupture dans la Filière du véhicule Industriel et Urbain, afin d’éclairer les professionnels, constructeurs, carrossiers, équipementiers, acteurs de la maintenance…, jusqu’aux transporteurs et chargeurs.  L’ambition de SOLUTRANS : accompagner la Filière et promouvoir les solutions aux défis qui l’attendent.


perspective FFC 2020

Après une année 2019 exceptionnelle, la FFC promet un millésime 2020 tout aussi enthousiaste

Tandis que les résultats record de SOLUTRANS se confirment, la Fédération Française de Carrosserie, propriétaire et organisateur du Salon, a également enregistré de nombreux succès en 2019. Depuis 10 ans, la FFC monte en puissance, enchaîne les actions fortes et tisse des ramifications à tous les niveaux de la filière, soutenue par des résultats concrets et des évènements de haut niveau.

 

Un bilan 2019 record !

700 adhérents supplémentaires sur le seul exercice 2019, toutes branches confondues !

La FFC a enregistré une progression significative, portant ses effectifs à près de 2 000 entreprises. Parmi les grands noms qui nous ont rejoints, on citera notamment Texa, Chicago Pneumatic, Traxion, ou encore Scheiber et Decmo chez les équipementiers, sans oublier la récente arrivée de Renault Retail Group au sein de la FFC Mobilité, ou encore du réseau ZeCarrossery, le réseau du débosselage français … Enfin, deux nouveaux métiers, les Écoles de Conduite et les Dépanneurs-Remorqueurs-Fouriéristes, sont venus grossir nos rangs. La FFC se renforce donc un peu plus chaque jour au sein de la Filière.

Un niveau d'influence en forte progression

La FFC représente chaque jour plus de professionnels, et confirme de fait son statut d'acteur de référence pour toute la filière. La FFC est de toutes les consultations qui touchent à l'avenir de nos métiers, auprès des pouvoirs publics. Au plus haut niveau de l'État, la FFC échange régulièrement avec les services de l'Élysée, se plaçant comme intermédiaire entre attentes des professionnels et actions du gouvernement. Lors du salon SOLUTRANS, désormais placé sous le haut patronage de M. Emmanuel MACRON, Président de la République, une délégation du parlement européen s'est rendue dans les allées du Salon, pour recueillir une vision d'ensemble impartiale de toute la filière. Le rendez-vous lyonnais était le seul à faire la promesse du "plus grand rassemblement européen de véhicules électriques et urbains, de 3,5 à 44 tonnes"et les députés présents ont salué la qualité de l’évènement et des travaux menés au quotidien avec la FFC dans la mise en œuvre et la conduite des réglementations multiples qui touchent aux véhicules industriels.

En 2017, nous avions édité un Livre Blanc traitant du développement du gaz dans le véhicule industriel. En 2019, la PFA nous a de nouveau accordé sa confiance pour construire un nouvel opus, consacré cette fois aux conditions de développement d’une filière électrique dans le véhicule industriel. Plus de 50 partenaires industriels, institutionnels, fournisseurs d’énergie et d’infrastructures… se sont impliqués dans la réussite de cet ouvrage, remis aux pouvoirs publics lors de SOLUTRANS 2019.

Tout l'objet de notre mission quotidienne se trouve ainsi résumé. SOLUTRANS n'est plus un salon, mais un incontournable lieu d'échanges et de prospective pour la filière.

L’année 2020 s’annonce particulièrement riche

En 2018, nous avons créé "Les Rencontres de la Filière", un trait d'union idéal pour les professionnels et les pouvoirs publics entre deux éditions de SOLUTRANS, lors des années paires. Nous renouvelons l’expérience le 17 novembre 2020 au Matmut Stadium Gerland de Lyon. Cette journée extrêmement dense accueillera débats, conférences, mais également des interventions des pouvoirs publics, des sessions de networking et un grand diner convivial, autour des grandes problématiques de la filière.

En 2020, nous accompagnerons aussi nos adhérents dans leur participation à l'IAA de Hanovre, l'autre grand rendez-vous européen du véhicule industriel. La FFC réserve un espace de près de 400 m² que nous mettons à la disposition de nos adhérents souhaitant porter haute l'expertise française en terre allemande. Nous leur faisons ainsi bénéficier d'un emplacement privilégié lié à la surface que nous réservons, tout en pratiquant des tarifs préférentiels. Plus largement, la présence de la FFC à l'IAA se veut le point de rencontre de tous les Français de la Filière durant une semaine. Durant cette semaine de salon, nous affrétons enfin un avion pour nos adhérents, afin qu’ils invitent leurs équipes le temps d'une journée dans les allées de l'IAA.

Des partenariats gagnants-gagnants avec des acteurs de référence

2020 s'annonce sous les meilleurs auspices, avec des perspectives fortes de développement pour la FFC.

Notre salon SOLUTRANS a pris ces dernières années une dimension internationale incontournable. L’accréditation par l’OICA* en 2019 nous a conféré la reconnaissance de 37 pays à travers le monde, consacrant SOLUTRANS au rang des toutes meilleures manifestations mondiales de la Mobilité. Une aura grandissante qui contraint la FFC à développer l'évènement et lui apporter lors de chaque édition son lot de nouveautés et d'actions pour satisfaire le plus grand nombre de professionnels. A ce titre, la FFC a mandaté un cabinet international spécialisé, pour l'accompagner dans le développement futur du Salon. AMR International  nous fournit ainsi une étude extrêmement précise sur les contours de SOLUTRANS à moyen et long terme.

Lors du dernier SOLUTRANS, nous avons également lancé MOBILI'JOB, notre plateforme d'emploi destinée à tous les métiers de la filière, en partenariat avec Monster. Ce site web s'adresse aux recruteurs, qui peuvent y déposer un descriptif de leur entreprise et proposer leurs offres. Quant aux candidats, ils visualisent l'ensemble des offres en fonction de leur profil, en un lieu unique. Ce projet se donne pour mission de devenir le réflexe emploi de toute la filière.

Son succès sera intimement lié au volume d'offres déposées par les professionnels et aux candidatures disponibles.

Par ailleurs, nous venons tout juste de signer un partenariat historique avec les 6 400 sites du réseau PSA Aftermarket (Peugeot, Citroën, Euro Repar Car Service, Opel), qui leur permet désormais d'utiliser la plateforme propriétaire TRIBU, facilitant la cession de créance. Nul doute que ce rapprochement ouvrira la voie à d’autres fructueuses collaborations.

En 2020, La FFC et Worldskills France*, grâce à des valeurs et volontés communes pour mieux promouvoir l’excellence métier auprès des jeunes, vont accentuer leur collaboration déjà existante à travers une convention de partenariat. L’objectif consiste à véritablement installer les notions d’accélérateurs de carrières, de formation et réseau que représente le mouvement Worldskills France pour les jeunes en formation dans le secteur. En 2023, Worldskills France et Lyon accueilleront la compétition mondiale, avec plus 80 pays représentés, une opportunité de visibilité et promotion des métiers de la carrosserie sans précédent.

"2020 constitue un millésime d'actions pour la FFC, dont vous serez les témoins privilégiés, semaine après semaine. La Fédération Française de Carrosserie poursuit sa mission d'accompagnement de la filière, dans l'intérêt de tous ses adhérents, dont les enjeux sont immenses", conclut Patrick CHOLTON, Président de la FFC et Président de SOLUTRANS.

 

*À propos de WorldSkills France :

 

En France, la WorldSkills Compétition est préparée, relayée et coordonnée par WorldSkills France et soutenue par de nombreux partenaires : Pouvoirs publics nationaux, régionaux, partenaires sociaux, entreprises et organismes de formation. WorldSkills France coordonne les processus de sélection régionaux puis nationaux qui aboutissent à la constitution de l’Équipe de France des Métiers qui défendra les couleurs de la France lors de la compétition internationale. Par sa forte implication dans le réseau international de WorldSkills, WorldSkills France contribue activement à valoriser le niveau de compétences et à renforcer l’image de marque des métiers et de la formation professionnelle qualifiante. Pour plus d’informations : www.worldskills-france.org

 

*À propos de l’OICA :

L’OICA est l’Organisation Internationale des Constructeurs Automobiles et été fondée en 1919. Elle regroupe les fédérations automobiles du monde entier, représentant ainsi 37 pays fabricants d'automobiles en Europe, en Amérique et en Asie. L’OICA est la seule organisation non gouvernementale de constructeurs automobiles et de camions accréditée auprès des Nations Unies et représente les intérêts techniques des institutions et organisations internationales. Les pays membres se sont engagés à améliorer la sécurité routière et la protection de l'environnement et contribuent activement à l'harmonisation mondiale des réglementations et normes techniques. L'OICA recueille et publie également des statistiques internationales et coordonne le calendrier annuel des salons automobiles dans le monde entier. Son actuel Président est M. FU Bingfeng, qui succède à Christian PEUGEOT, Président du CCFA.

 A propos de la FFC :

Seule fédération économique du paysage à représenter l'amont et l'aval de la filière, la FFC regroupe à la fois les Equipementiers, les Carrossiers-Constructeurs ainsi que les professionnels de la mobilité, comprenez l'ensemble des métiers de Services à l'Automobile, réunis sous la bannière FFC Mobilité Réparation et Services. Au quotidien, la Fédération accompagne ses adhérents dans les évolutions de leurs métiers aux plans techniques, réglementaires, sociétaux. Sa mission est soutenue et rythmée par deux grands évènements bisannuels, EQUIP AUTO pour les Services de l’Automobile, et SOLUTRANS, propriété unique de la FFC, pour la filière des Véhicules Industriels. 

Contact PRESSE : Frédéric RICHARD – frederic.richard@ffc-carrosserie.org – 06-82-87-69-34


Espace Formation

SOLUTRANS, Retour sur l’édition 2019 et son Espace Formation

Plus de 3000 jeunes découvrent et visitent le salon ; soit deux fois plus que l’édition précédente.

 

Pour l’édition 2019, l’Espace de Formation s’est attaché à revaloriser l’image du camion ainsi que les performances de la filière afin de promouvoir les métiers de la filière et de susciter les vocations.

Pas moins d’une dizaine de partenaires autour de la promotion de la filière poids-lourd composaient cet espace dédié à la formation et à l’accueil des jeunes :

          -    La FFC et son Pôle Formation,
          -    L'Agence MM,
          -    Les Compagnons,
          -    La Préfecture du Rhône et la Sécurité Routière,
          -    Le CFA de la FFC,
          -    Le GARAC,
          -    CARA / Le Campus des Métiers / Le Lycée Polyvalent Aragon Picasso,
          -    L'AFTRAL,
          -    Le CFA TECHNOPOLYS L’ERIER,
          -    L'IUT Lumière Lyon 2,
          -    L'association FRANCE REGROUPEMENTS.

 

Un fort accent a été mis sur les nouvelles technologies avec différentes expériences proposée aux visiteurs :

    -  Des pistes proposées tant par La Préfecture du Rhône et la Sécurité Routière que par l’AFTRAL permettaient de simuler les méfaits de l'alcoolémie et de la toxicomanie dans le cadre de la prévention.
 
    -  Avec le GARAC, l’on pouvait découvrir un projet original mené par les BTS Carrosseries relatif à un véhicule stable à 3 roues, soit un Trike à 3 roues, sur la base d’une moto haut de gamme dernière génération.
 
    -  L’AFTRAL offrait la possibilité d’expérimenter la conduite tant d’un poids lourd, que celle d’un chariot élévateur.
 
    -  Une maquette pédagogique d’un semi-remorque, élaboré par le CFA TECHNOPOLYS L’ERIER présentait des démonstrations du système de freinage pneumatique, de suspension pneumatique et de la connectivité pour piloter la gestion électronique de celle-ci.
 
    -  Et quant au CFA de la FFC, il donnait la possibilité à chacun de tester les techniques du « covering » visant la personnalisation de véhicule ainsi que celles de la peinture de carrosserie en réalité virtuelle.

 

Succès assuré pour ces outils et les différentes animations de l’espace Formation, qui sans conteste ont favorisé une image plus actuelle des métiers du poids-lourd ; et cela s’ajoute au beau résultat sur l’accueil des jeunes avec un nombre record de visiteurs qui ont pu découvrir ou améliorer leurs connaissances de la filière.

Tous ces acteurs de la formation, organisateurs, exposants, établissements et jeunes ont participé à la réussite de cette édition 2019 et ont contribué à une belle synergie.


Entrée salon Francis Mainard_5.JPG

SOLUTRANS 2019, les succès d'une 15ème édition particulièrement riche

Le plus grand rassemblement européen de véhicules industriels et urbain électriques a tenu toutes ses promesses. Au soir du 23 novembre, SOLUTRANS affichait un visitorat en hausse de plus de 11 %, et surtout une satisfaction des exposants et des visiteurs tout à fait inédite et exceptionnelle.

De l'aveu unanime de tous les exposants croisés dans les allées, et depuis la clôture du Salon, SOLUTRANS 2019 restera dans les mémoires pour le climat d'affaires ayant régné à Lyon pendant 5 jours. La FFC, propriétaire du Salon, se savait attendue, après l'édition exceptionnelle de 2017. Et le contrat est rempli a bien des égards.

Pari Gagné !

SOLUTRANS occupait cette année un hall supplémentaire à Eurexpo LYON, pour faire face aux nombreuses demandes et à l'augmentation des surfaces voulue par plusieurs exposants majeurs. L'ensemble des espaces a donc été commercialisé largement en avance, et a drainé un flux quasi continu de plus de 50 000 visiteurs. Patrick CHOLTON, président de la FFC et de SOLUTRANS, voit en ce succès le résultat d'une organisation singulière de l'évènement. "J'ai toujours voulu répartir les constructeurs VI, qui sont de véritables locomotives pour les visiteurs, dans plusieurs halls. Ce qui génère automatiquement un flux plus homogène dans les allées, en limitant les zones peu visitées". Un sentiment d'affluence et de bonne humeur qui n'a pas échappé à la presse et aux observateurs. En effet, le jeudi 21 novembre au soir, plusieurs heures après la fermeture du salon, on avait l'impression qu'il était encore ouvert aux visiteurs ! Pas moins de 26 évènements festifs avaient ainsi été déclarés ce soir-là sur les stands, démontrant la volonté de tous de se retrouver dans un contexte convivial.
Il faut d'ailleurs insister sur l'implication des exposants, qui ont largement contribué au succès du Salon. En effet, ils ont, dans leur très grande majorité, pris l'évènement à leur compte. Présentation de premières mondiales pour certains, animations pour d'autres, innovations, concepts, tous ont compris qu'un salon est bien plus qu'une exposition. SOLUTRANS se place en véritable média d'envergure pour installer sa présence sur le marché.

Contenu plébiscité

Pour soutenir toutes ces initiatives, SOLUTRANS devait concentrer sur ces 5 jours un maximum de données sur les enjeux de notre filière. Chose faite avec un programme de plus de 50 conférences thématiques, qui ont remporté un très grand succès. A tel point qu'il a fallu répartir ces réunions dans trois espaces distincts. La salle de conférence principale, baptisée Norbert DETOUX et intégrée à l'architecture du stand FFC, a notamment accueilli la plénière d'ouverture du Salon, largement consacrée au contenu du Livre Blanc "L'électricité pour la Filière du Véhicule Industriel et Urbain". Cet ouvrage, disponible sur demande auprès de la FFC, est le fruit du travail du Groupe de Travail Filière Métier (GTFM) dont le pilotage a été confié à la FFC par la PFA, en partenariat avec le COFIT et l'AVERE. Dans le Hall 3, les conférences consacrées au secteur pneumatique ont tenu toutes leurs promesses, sur un sujet décidément majeur pour les transporteurs. Enfin, la troisième salle de conférence se tenait dans le hall 5, et accueillait principalement les interventions ayant trait à l'innovation dans la filière, grâce à notre partenaire CARA. En tout, plus de 1 500 visiteurs ont assisté à une conférence.

Une inauguration d'envergure

Revenons sur un point qui a quelque peu entaché notre enthousiasme. SOLUTRANS 2019 a été inauguré le mardi 19 novembre. Nous attendions la venue de Jean Baptiste DJEBBARI, secrétaire d'Etat aux Transports, qui devait ainsi manifester le soutien du gouvernement aux initiatives de notre Filière. Tandis que les pouvoirs publics rappellent sans cesse leur respect des industriels engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique, tandis qu'Emmanuel MACRON apporte son Haut Patronage au salon SOLUTRANS, nous apprenons la veille de l'évènement que M. DJEBBARI annule sa venue sur le "Plus Grand Rassemblement Européen des Véhicules Industriels et Urbains Electriques" !
Une déception, certes. Une surprise, assurément. Un sentiment d'abandon, complètement.
La filière du véhicule industriel compte parmi les plus innovantes, les plus en avance dans le domaine de l'électromobilité. Notamment grâce à des échanges privilégiés avec la Suède, particulièrement impliquée dans l'électromobilité, qui ont abouti à la signature d'un accord de développement entre le premier Ministre suédois et Emmanuel MACRON en personne, dès 2017. On rappelle également l'avance du secteur poids lourd sur l'Automobile. En effet, les réglementations en termes de sécurité ou bien de pollution touchent toujours les véhicules industriels en premier, contraignant les industriels à réagir. En l'absence de M. DJEBBARI, notre salon a donc ouvert ses portes dans la plus grande indifférence des pouvoirs publics nationaux…

Passée cette déception de courte durée, nous avons tout de même pu compter sur la présence massive d'autres institutionnels, puisque SOLUTRANS a été inauguré par Gérard COLLOMB, Maire de Lyon et ancien Ministre, David KIMELFELD, Président de la Métropole du Grand Lyon, Etienne BLANC, vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Veronika WAND-DANIELSSON, Ambassadeur de Suède en France, Christian PEUGEOT, Président du CCFA et de l’OICA, Emmanuel AUBRY, préfet, Secrétaire Général de la préfecture du Rhône - préfet délégué pour l'égalité des chances, et bien d’autres.

Deux soirées mémorables

Impossible de parler innovation sans évoquer le fameux concours des I-nnovation AWARDS, (anciennement Prix de l'Innovation), repris par la FFC dans un format revisité (jury élargi, critères d'attribution revus) et une remise de prix dynamisée. Au soir du premier jour du Salon, plus de 300 convives se sont réunies à la CCI de Lyon, pour assister à la première remise des I-nnovation AWARDS. La cérémonie a récompensé les sociétés, Dhollandia, Frappa, G-Keep, Kerstner, Lamberet, Lecapitaine, tandis que les tout nouveaux prix Joseph LIBNER, ont été remis à Chereau et Jonesco, pour la dimension environnementale de leur innovation.

Pas de répit puisque le lendemain, le salon fut le théâtre d'une autre soirée tout à fait exceptionnelle, le désormais célèbre Diner de Gala de SOLUTRANS. La totalité du hall 2.2 avait été privatisée par l'organisation, puis habillée et décorée par "La Sphère des Possibles", notre partenaire historique, afin d'accueillir les 1 200 personnes qui participaient au Diner. En marge d'un menu gastronomique préparé pour l'occasion, les convives ont pu assister à la remise des prix internationaux "Truck of the Year", "Van of the Year", "Pick-up Award", et "Truck Innovation Award", avec une scénographie spectaculaire durant laquelle les véhicules traversent la salle en roulant jusqu'à la scène sous les applaudissements.
C'est aussi durant le Diner de Gala que Mme Veronika WAND-DANIELSSON, Ambassadeur de Suède en France, a reçu le prix de l'Homme de la Filière 2019, pour le soutien qu'elle apporte au quotidien dans les relations France-Suède sur le sujet des mobilités propres.

Côté festif, les invités assistèrent ensuite pendant plus d'une heure et demie à un concert inédit des Rabeats, seul groupe reconnu et adoubé par Paul Mc CARTNEY, qui reprend les plus grands succès des Beatles. Puis, en fin de soirée, c'est le groupe Boney M qui a revisité ses plus grands tubes et fait danser les plus motivés.

L'emploi, sujet fil rouge de SOLUTRANS

Il y a deux ans, au sortir de SOLUTRANS 2017, plusieurs exposants avaient demandé à ce que le Salon prenne des initiatives fortes dans le domaine de l'emploi. En effet, l'ensemble de la Filière est en recherche de plus de 40 000 postes, à pourvoir immédiatement.
SOLUTRANS était le lieu idéal pour traiter le sujet. La FFC et son service Formation ont organisé plusieurs sessions de Job Dating, en partenariat avec l'AFTRAL et Pôle Emploi, afin de favoriser les rencontres entre les demandeurs d'emploi et les recruteurs. Près de 50 entreprises se sont ainsi mises à la disposition de plus de 200 candidats, sur le stand de la FFC. Elles avaient environ 15 minutes pour présenter leur offre et comprendre les motivations du candidat, avant qu'il n'aille faire connaissance avec une autre proposition. In fine, en un lieu et en quelques heures, un demandeur d'emploi repartait de SOLUTRANS avec un panorama précis de son potentiel, et souvent des propositions concrètes. Profitant de la présence importante de jeunes et de professionnels en recherche d'emploi, sans oublier des nombreuses sociétés qui recrutent, la FFC a lancé un outil informatique pour la filière sur cette problématique. Mobili'JOB est une plateforme de mise en relation entre candidats et recruteurs, qui se donne pour mission de rassembler en un lieu toutes les offres et demandes, afin de leur donner un maximum de visibilité. L'idée consiste donc désormais à fédérer l'ensemble des acteurs autour du projet, afin qu'ils y versent toutes leurs demandes. L'outil étant dédié à la filière et à sa pérennité, il est ouvert et complètement gratuit pour tous. Sa performance et sa pertinence seront intimement liés à son niveau d'appropriation par les acteurs de la Filière.

SOLUTRANS, engagé dans la revalorisation du véhicule industriel

Et pour contribuer à assurer la pérennité de la Filière, SOLUTRANS a tissé un partenariat avec Autoroute Info - 107.7, qui lui a offert une audience grand public quotidienne de près de 11 millions de personnes. Un dispositif inédit qui a permis de revaloriser la filière camion au travers de 20 directs durant 5 jours. Les sujets mis en avant portaient notamment sur la sécurité, la pollution, les idées reçues, l'innovation technologique, la formation et l'emploi… L'ensemble des interventions est disponible en libre accès sur le site de la FFC. L'occasion pour tous d'écouter ou réécouter les experts les plus avisés qui s'expriment avec passion sur notre filière.  

SOLUTRANS 2019 est un salon réussi à bien des égards. Et si la FFC a géré l'évènement en chef d'orchestre, nous voulons associer notre partenaire organisateur, Comexposium, ainsi que les 70 partenaires, entreprises ou institutionnels, qui ont œuvré de près ou de loin pour faire de cette édition une réussite. Merci encore à tous pour votre implication au service de la Filière.


film.png

Le nouveau film institutionnel de la FFC

La Fédération Française de Carrosserie présente un film institutionnel mettant en avant les valeurs et le professionnalisme de la Filière du Véhicule Industriel et Urbain. Ce film a été présenté lors de l'ouverture du Diner de Gala de SOLUTRANS 2019.

Voir le film


salon Solutrans ©.jpg

L'événement SOLUTRANS

A quelques jours de l'inauguration officielle de SOLUTRANS, le salon, déjà complet depuis plusieurs mois, s'annonce sous les meilleurs auspices. Placé sous le Haut Patronage d'Emmanuel MACRON, Président de la République, et accrédité au niveau mondial par l'OICA aux côtés des plus grandes manifestations internationales, SOLUTRANS confirme son indéniable montée en puissance.

Dès le 19 novembre, premier jour du Salon, Patrick CHOLTON, président de la FFC, accueillera Jean-Baptiste DJEBBARI Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports pour l'inauguration de SOLUTRANS, ainsi que Tomas ENEROTH, ministre suédois des Infrastructures et Christian PEUGEOT, président de l'OICA et du CCFA.

Pour la première fois, le parcours inaugural accueille également une délégation du Parlement européen, emmenée par Madame Julie LECHANTEUX et Monsieur Philippe OLIVIER, Députés, confirmant une nouvelle fois l'intérêt politique porté à SOLUTRANS. Le cortège inaugural se composera également de nombreux institutionnels de la Région lyonnaise. Gérard COLLOMB, Maire de Lyon et David KIMELFELD, président de la Métropole du Grand Lyon, ont ainsi confirmé leur présence.

Anne Marie IDRAC, ancienne secrétaire d'État aux Transports puis au Commerce extérieur, aujourd'hui Haute représentante pour le développement des véhicules autonomes auprès du ministère des Transports, sera également présente à SOLUTRANS. Tout comme Luc CHATEL, ancien Ministre et président de la PFA, qui ouvrira le diner des I-nnovation AWARDS le mardi 19 au soir.

Le salon SOLUTRANS, c'est aussi une avalanche de premières mondiales, chez les constructeurs VI comme chez les carrossiers-constructeurs et les équipementiers. C'est aussi la certitude de faire connaissance avec des véhicules et concepts que vous n'avez jamais vus, comme par exemple le camion autonome VERA de Volvo Trucks, le Drone Taxi EHANG, ou encore le concept Truck EZ Pro+ de Renault, qui n'a fait que de rares sorties en public. Sans parler de l'espace SOLUTRANS 4.0, en partenariat avec CARA, qui regroupera les solutions de rupture de la filière en termes de technologie, de solutions de livraison, de transport… SOLUTRANS étant comme chaque année placé sous le signe de l'innovation, nous vous annonçons aussi un cru absolument exceptionnel pour les I-nnovation AWARDS. Le jury a déjà eu fort à faire pour isoler les pré-sélectionnés parmi plus de 50 dossiers, et la sélection finale s'annonce des plus ardues dans la catégorie carrossiers-constructeurs comme dans la catégorie équipementiers.

Autre sujet fort, l'emploi. La FFC met en place un dispositif exceptionnel, avec deux vastes "Job Dating" durant lesquels les entreprises vont rencontrer des candidats.  Le mercredi, la session sera réservée aux métiers du Transport et de la Logistique. 30 entreprises mettront à disposition pas moins de 500 offres au niveau national, en partenariat avec l'AFT. Le lendemain, les métiers du véhicule industriel et du pneumatique seront à l'honneur et présenteront pour leur part plus de 200 offres. Sur l'Espace FFC, on attend ainsi plus de 200 jeunes et demandeurs d'emploi, grâce au concours de Pôle Emploi.

Un grand salon doit aussi se voir soutenu par un vaste programme de conférences. SOLUTRANS 2019 en accueillera plus de 50, avec des intervenants prestigieux dont la liste exhaustive serait ici trop longue à évoquer mais que vous pouvez retrouver sur www.solutrans.fr.

Autre point d'orgue du Salon, le Diner de Gala distinguera l'Homme de la Filière 2019, en l'occurrence une femme, puisqu'il s'agit de Mme Veronika WAND-DANIELLSON, ambassadeur de Suède en France, pour ses travaux en faveur de l'échange franco-suédois sur les thèmes de la mobilité durable. A l'occasion de cette soirée d'exception, seront également remis les prix internationaux du Truck of the Year, Van of the Year, International Pick Up Award, et Truck Innovation Award. Cette année encore, SOLUTRANS sera le point de rendez-vous incontournable de toute la filière !


ehang2.jpg

Le drone-taxi de EHANG à SOLUTRANS 2019

La société chinoise EHANG, qui a installé son antenne européenne à Lyon en France fin 2018, exposera son drone-taxi à SOLUTRANS, du 19 au 23 Novembre.

Proposer un taxi volant constitue déjà une idée audacieuse. EHANG, leader dans le développement et la vente de drones commerciaux, drones taxi et drones dédiés au transport logistique, pousse le raisonnement à son paroxysme, en présentant un drone électrique totalement autonome pour le transport de personnes sur courte distance. Depuis 2015 et les premières présentations au CES de Las Vegas, le concept a évolué, jusqu'à la version qui sera présentée sur SOLUTRANS 2019. Plus qu'une étude de style, EHANG 184 a déjà effectué de nombreux vols tests avec plus de 40 voyageurs depuis 2018.

Techniquement, ce quadrirotor est conçu en fibre de carbone, sur un châssis en aluminium. Il peut voler à une vitesse maximale de 130 km/h pendant 25 minutes, et transporter un passager et son bagage pour 100 kg maximum au total. Le Drone peut s'élever jusqu'à 300 mètres d'altitude, et affronter le brouillard la nuit et le vent.

Totalement autonome, le EHANG 184 est dépourvu d'instruments de vol. Le client commande sa course via une application smartphone. Une fois à bord, il indique sa destination à l'aide de la tablette tactile. Le drone décolle et son activité est suivie par un centre de contrôle au sol grâce à une liaison 4G.


BESANCON ©Collectif Faust Favart_245w.jpg

Les talents de demain célébrés sur EQUIP AUTO

Une nouvelle fois, le concours Carrosserie-Peinture de la FFC a réuni de nombreux établissements et apprentis sur le stand de la FFC, pour sa traditionnelle remise de prix. L'occasion pour tous les visiteurs de découvrir le talent des futures forces vives de la filière.

Fidèle à sa mission d'accompagnement de la filière et conformément à son implication dans la formation et l'emploi des jeunes, la FFC met en lumière depuis près de 10 ans les métiers de la carrosserie. Selon les termes du règlement du concours, les participants doivent réaliser une œuvre en utilisant un maximum de techniques de carrosserie-peinture, en fonction d'un thème choisi. Cette année, il fallait partir de la citation suivante de Jean DUBUFFET: "L’art ne doit pas se faire annoncer. Il doit surgir là où on ne l’attend pas, par surprise, faute de quoi, son efficacité est considérablement affaiblie". Nous avons donc demandé aux classes de CAP, Bac Pro, CQP des CFA candidats, de prendre pour base une œuvre d'art existante et de la détourner sur la thématique de l'après-vente automobile et du Salon. Cette année, nous avons autorisé la réalisation d'œuvres en volume, afin de favoriser la créativité et de mieux laisser libre cours à l'imagination des candidats.

Chaque classe souhaitant participer devait présenter un dossier préalable, précisant la démarche créative et technique suivie pour le projet. Le jury, composé de professionnels du secteur, (ANFA, PPG, BASF et la FFC) a ainsi pu présélectionner 8 dossiers, en attendant de voir les œuvres finales, en septembre dernier et de statuer définitivement sur la qualité effective de réalisation... Voici donc un bref retour sur les œuvres sélectionnées, pour tous ceux qui n'auraient pas eu la chance de venir sur EQUIP AUTO 2019.

CFA de Châteauroux

Détournant brillamment l'œuvre "La jeune fille au ballon" de l'artiste urbain BANKSY, les apprentis de Châteauroux ont fait preuve d'inventivité, et d'une maitrise technique indéniable. Le jury a tenu à souligner les éléments initiaux de l'œuvre parfaitement adaptés aux mutations de la mobilité (borne de recharge électrique, pistolet essence qui s'envole au profit de l'électrique… Mention spéciale à la sculpture de la petite fille, réalisée en multiples tôles soudées, agrémentées d'un savant et minutieux étamage. Tout à fait bluffant ! Félicitations à Châteauroux, qui remporte le premier prix !

CFA de GAP

Sur la deuxième marche du podium, les apprentis du CFA de GAP ont choisi la pyramide du Louvre comme base de leur proposition. Il en ressort une évocation en fines baguettes soudées en SERP, renfermant plusieurs petites voitures. On remarquera la mention EQUIP AUTO en relief, complexe à réaliser. Respect du thème, nombreuses techniques utilisées, un travail réussi, même si le jury a souligné des soudures moyennes parfois, ainsi qu'une application peinture perfectible.

GARAC

Le Garac, fidèle participant du concours, nous livre une œuvre particulièrement bien réalisée, qui lui permet d'obtenir le troisième prix. D'inspiration "comics" version super héros, une plaque ultra colorée se voit surmontée d'un logo EQUIP AUTO en 3D qui surgit de la plaque à partir d'une vague de lave. La qualité de réalisation tant sur le moulage que sur l'application peinture est l'une des meilleures de ce concours, qui décidément renferme de nombreuses pépites. Les seuls reproches du jury touchent à la mention EQUIP AUTO, noire sur noir, qui ne se voit pas suffisamment, ainsi qu'un dossier de présentation sommaire.

CFA Bordeaux

Malins, les apprentis de Bordeaux ont carrément choisi de détourner une œuvre de Dubuffet, "La Tour aux Figures", située à Issy les Moulineaux. Il ressort de leur esprit une plaque surmontée d'un logo EQUIP AUTO en 3D là encore, moulé, mastiqué, peint puis agrémenté d'un vernis coloré du plus bel effet. Le lettrage EQUIP AUTO a été découpé au plasma à même la plaque, puis l'on a coulé une résine sur l'ensemble afin de maintenir les lettres. C'est une réussite, peu de bulle viennent ternir l'œuvre finie. Pour le jury, on lit malheureusement assez mal le nom du Salon. Les membres ont aussi regretté le peu de techniques de carrosserie utilisées, au profit des techniques de peinture.

CFA Villeneuve-la-Garenne

En quatre éditions, le CFA de la FFC, basé à Villeneuve-la-Garenne, n'a jamais remporté l'épreuve, ce qui démontre l'indépendance du jury ! Toutefois, il faut bien avouer qu'avec l'évocation du César proposée par les apprentis, on y croyait ! En effet, le respect du thème était là, les techniques de carrosserie-peinture également, avec une tôle roulée, du covering, un vernis mat, le tout dans une réalisation parfaite ou presque. Le jury a su apprécier les qualités de l'œuvre et la créativité des apprentis, mais a reproché un logo EQUIP AUTO à plat alors qu'ils espéraient la 3D. De même, ils n'ont pas bien compris la démarche sur dossier. Ce sera pour une prochaine fois !

CFA Besançon

Sans doute l'œuvre la plus inventive de ce plateau. Même si l'œuvre d'art initiale n'était pas évidente, les apprentis de Besançon ont multiplié les techniques et les effets visuels. Il en ressort des anamorphoses, des trompe l'œil, du rivetage… Au premier regard, le jury s'est donc montré plus que séduit. Malheureusement, en s'approchant, ils ont constaté pas mal de défauts sur la préparation avant peinture, notamment sur les pochoirs. Et c'est donc la qualité finale, non la créativité qui fait chuter Besançon dans le classement.

CFA Mâcon

 Pour le CFA de Macon, on a choisi la sécurité, en présentant une œuvre très bien réalisée tant en peinture qu'en carrosserie, mais en 2D ou presque. Dommage de n'avoir utilisé la possibilité d'une élévation à 50 cm. Le jury a tout de même tenu à féliciter les apprentis pour la qualité de leur dossier de présentation, expliquant bien la démarche suivie.

CFA Aforpa la Salle St Nicolas

Conceptuellement, les apprentis sont allés loin ! ils proposent ni plus ni moins qu'un cube en métal fait de tôles soudées, vieillies (corrodées) artificiellement à l'eau salée, puis vernies pour figer l'ensemble. Côté évocation du Salon, le lettrage EQUIP AUTO est fait sur une face du cube en lettres découpées, qui s'illuminent et changent de couleur. Globalement, le jury a apprécié la qualité et les efforts faits sur le dossier de présentation, mais n'a pas compris la démarche. Enfin, le logo EQUIP AUTO réalisé en sticker ne pouvait remporter les suffrages.

En conclusion, nous avons eu à faire à une promotion 2019 de haut niveau pour ce concours. La FFC est fière de pouvoir mettre en lumière les qualités des futures forces vives de la filière. Vous pouvez recruter sans crainte les apprentis ayant participé, ce sont les meilleurs, à n'en pas douter ! Patrick CHOLTON, président de la FFC, remercie chaleureusement les candidats heureux et malheureux de cette édition, ainsi que les équipes pédagogiques qui ont su pousser les apprentis à relever ce défi ! Dans deux ans, le concours vous attend encore plus nombreux ! Soyez fiers de votre futur métier, la FFC s'engage à vous soutenir !

 


ABAC .jpg

Les adhérents FFC présents en Force à Equip Auto !

Comme lors de chaque édition, les adhérents de la FFC ont répondu présents à l'appel de leur organisation professionnelle. Ils étaient quinze à participer à la grande fête des Services à l'Automobile, dans le cadre du village Carrosserie organisé par la FFC.

FFC

Au centre du Village Carrosserie, le stand de la FFC a accueilli durant les 5 jours de l'évènement un grand nombre de réparateurs adhérents, venus rencontrer les équipes de leur organisation professionnelle, les élus de la Fédération, ou simplement se rafraichir, se restaurer ou se reposer. Les exposants équipementiers adhérents ont aussi pu bénéficier du réceptif FFC, pour accueillir leurs clients dans un cadre privilégié. Plusieurs partenaires présentaient également leur offre. L'Association Réseau Débosselage Français a notamment pu renseigner les professionnels sur sa vocation et ses actions. L'occasion de rappeler l'importance de se rapprocher des spécialistes français du débosselage sans peinture en cas de sinistre, plutôt que faire appel à des travailleurs détachés souvent étrangers.

Le stand accueillait également Léonard, le robot d'apprentissage de peinture en réalité virtuelle de la société SDI. De nombreux apprentis de passage sur le salon ont ainsi pu vérifier, preuve informatique à l'appui, l'étendue de leurs compétences en matière d'application des laques et vernis !

ABAC France

 Le spécialiste de l'air comprimé, cousin de Chicago Pneumatic, aura marqué EQUIP AUTO 2019 de son empreinte innovante. En effet, la marque présentait sur son stand un nouveau concept pour le moins astucieux. Il s'agit d'un module tout-en-un, à fixer au mur de l'atelier, et qui renferme un mini compresseur et un enrouleur de 10 mètres. Idéal pour tous les petits travaux de gonflage et les besoins modestes en énergie pneumatique. Le XPN015 est si malin qu'on se demande pourquoi personne ne l'a inventé plus tôt ! Il remplacera sans doute avantageusement la bonbonne d'air comprimé que l'on voyait jadis sur les pistes des stations-services. Brice PIQUEMOLE, directeur Commercial d'ABAC France, nous a confié que le Salon était une véritable réussite et que son usine aurait désormais du mal à fournir le produit avant le début de l'année prochaine !

 

FORCH SA

Fidèle au Salon EQUIP AUTO depuis très longtemps, Förch SA, spécialiste de l'outillage professionnel, disposait d'un vaste stand dans le Hall 3, où son exposition de nouveautés côtoyait les espaces de démonstration, dont les réparateurs sont toujours aussi friands. Plusieurs innovations ont retenu notre attention, au rang desquelles une nouvelle lampe d'atelier. Une de plus direz-vous… Certes, mais ce modèle est promis à un bel avenir en raison de sa taille ultra-mince, qui se glisse aisément dans une poche. Sans parler de sa puissance incroyable et de sa base aimantée, très pratique dans les environnements moteurs. Nous avons aussi découvert un cliquet intéressant, comportant un jeu de douilles débouchées, pour pouvoir intervenir sur des goujons par exemple. Autre avantage, ces douilles sont particulièrement basses, ce qui permet d'utiliser le cliquet dans des endroits contigus.

TEXA

L'Italien spécialiste du diagnostic a eu besoin de plusieurs centaines de mètres carrés pour présenter sa nouveauté phare sur le salon EQUIP AUTO. Alors que l'on parle des ADAS et de leur calibrage sur les véhicules modernes depuis quelques années, Texa présentait une évolution de son propre outil, le RCCS 2 (Radar and Camera Calibration System). Outre sa fonction première de permettre le réglage précis des caméras et radars embarqués après un sinistre ou un remplacement de pare-brise, le RCCS 2 ajoute la fonctionnalité de réglage préalable de l'assiette du véhicule. Une étape indispensable trop souvent négligée, et qui devrait faire du RCCS 2 un best-seller à court-terme. Sur le stand de TEXA, la marque présentait aussi eLight, le premier Réglophare intelligent. Ce véritable outil de diagnostic est capable d'identifier automatiquement la technologie d'éclairage du véhicule et de lancer la procédure d'analyse photométrique ainsi que le réglage directement à partir de l'outil !

RESTAGRAF

Autre fidèle des allées d'EQUIP AUTO, Restagraf se situait en bordure d'une des artères principales du Hall 1. Un emplacement de choix qui lui a permis d'exposer ses nouveautés au plus grand nombre. Par exemple, le spécialiste de la fixatique automobile a récemment sorti 3 nécessaires de fixations pour les Youngtimers. Malin de proposer de nouveau à la vente des sachets d'agrafes et autres fixations spécifiques pour ces véhicules des années 80, qui reviennent à la mode, comme les célèbres 205 GTi et autres Clio Williams. Parmi les autres produits présentés sur le stand, nous avons noté, là-encore, un produit qui peut paraître anodin mais qui répond à un véritable besoin. Il s'agit de 14 nouvelles références d'agrafes pour véhicules japonais et notamment Toyota. Une véritable alternative au réseau constructeur !

PPG Industries France

Trônant sur la passerelle située entre le Pavillon 1 et le Pavillon 2, le stand de PPG s'était paré d'un décor lunaire, pour présenter sa nouvelle machine révolutionnaire, la MoonWalk. Ce système de préparation de teinte automatisé comprend en un meuble unique, l'ensemble des teintes de PPG, ainsi qu'un rail mobile se déplaçant sous les contenants et enfin le système informatique de gestion des teintes, Paint Manager XI.

Concrètement, une fois la teinte du véhicule identifiée au moyen du spectrophotomètre maison, le système propose la formule adaptée, et indique à l'opérateur les bidons à mettre en place sur le rail. Puis l'opération est automatique. Chaque teinte entrant dans la composition du mélange est pesée avec une précision de 0,01 g, jusqu'à obtention de la couleur définitive. Résultat ? Aucune erreur colorimétrique, une opération plus rapide et qui se fait en temps masqué. Sans trahir de secret, PPG a remporté un tel succès avec cette machine que les futurs intéressés devront attendre la seconde moitié de 2020 pour accueillir MoonWalk dans leur atelier.

GROUPE LACOUR

Le groupe Lacour avait mis les petits plats dans les grands sur un magnifique stand dans le Pavillon 1, afin de présenter SERI (Scan Estimate Result Intelligence), une solution d’analyse et de chiffrage des sinistres automobiles automatisée, qui a d'ailleurs remporté un prix aux Grands Prix Internationaux de l'Innovation Automobile. Il s'agit d'un ensemble intégré sur une remorque, que l'on peut donc déplacer à son gré, sur les lieux d'un sinistre ou sur un parc grêlé, par exemple. Une fois mis en place, un tunnel mobile se place autour du véhicule, et l'analyse par scanner commence. Selon un procédé de déflectrométrie, le système identifie et qualifie en une minute les impacts sur la carrosserie et sur les vitrages. Ce qui permet d'isoler les rayures des impacts plus importants, les bosses etc, et ainsi de déterminer les besoins en DSP, en carrosserie pure, en peinture… Notons que les résultats obtenus peuvent aussi être corrélés avec les bases de données des constructeurs pour un calcul automatique des devis de réparation (pièces et temps de main-d’œuvre).