IMG_4058w.jpg

Le talent d'un adhérent FFC récompensé

Le palmarès du concours "Talents BGE de la création d'entreprise", vient de mettre en avant les initiatives de dix entreprises de la région Centre Val de Loire le 27 septembre au soir à Bourges (18). L'occasion de saluer l'inventivité d'un adhérent FFC Mobilité Carrossiers Réparateurs, la carrosserie Satanas Atelier.

La carrosserie Satanas Atelier (45), adhérente à la FFC Mobilité Carrossiers Réparateurs, a reçu le premier prix de la catégorie "Commerce" pour son concept novateur « Karabane ». Yves DUPLAIN, carrossier et restaurateur de véhicules anciens, s’est lancé dans le recyclage écologique de caravanes anciennes. Il a commencé par en transformer une en cabane de jardin, puis une seconde en "food truck", une en serre, une en salon d’été, une en boutique, une autre en pub anglais, puis une en salle de jeux pour enfants etc.

Pour compléter le talent de ce créateur, Pénélope, sa compagne, réalise les travaux de sellerie des voitures, motos et décorations intérieures des Karabanes.

Parmi les 10 élus de cette soirée, la carrosserie Satanas concourra à un prix national. Un comité d’experts a sélectionné les finalistes. Ils seront auditionnés à Paris en novembre 2019, au ministère de la Cohésion des territoires.

La FFC Mobilité sera bien sûr présente lors de cette prochaine remise de prix à Paris et souhaite bonne chance à son adhérent.


FFC-Mobilite copie2.png

La FFC Mobilité Réparation et Services s’agrandit !

La FFC vient de concrétiser la mise en place d’un nouveau métier au sein de sa branche FFC Mobilité Réparation et Services, qui intègre désormais les "Ecoles de conduite".

Après l’arrivée de la FFA (Fédération Française de l'Automobile) en mai dernier, un deuxième pas vient d’être franchi avec l'adhésion de l’association EECR (Établissements d’Enseignement de la Conduite Responsable). L'EECR rejoint la FFC Mobilité Réparation et Services, et devient ainsi le socle du nouveau métier "Ecoles de conduite" de la branche.

A l’heure où la société connait des bouleversements majeurs et inquiétants en ce qui concerne l’enseignement de la conduite, il devient plus qu’important que chaque acteur puisse se reconnaitre dans une entité à laquelle il pourra participer activement. La FFC Mobilité Réparation et Services offre cette opportunité à l’association EECR dans la création du métier « école de conduite ».

Cette création est l'aboutissement du travail intensif mené par toute l’équipe de la FFC Mobilité Réparation et Services et de son président, Patrick NARDOU, qui souhaitent la bienvenue à l’association EECR, ainsi qu'à son président, Bernard METENIER.

Née du regroupement d’exploitants d’écoles de conduite fin 2016, cette association est passée par le stade du simple collectif qui souhaitait participer à l’effort global de lutte contre les dérives des métiers de l’enseignement de la conduite. Passant par tous types d’actions, locales ou nationales, campagnes de courrier, lobbying auprès de nos députés et élus locaux, participations aux manifestations d’ordre national, tables rondes avec les autres Organisations Professionnelles, le collectif a décidé de se structurer en association professionnelle.

Par son entrée dans la FFC Mobilité Réparation et Services, l'EECR souhaite prendre une dimension nationale et internationale encore plus importante et reconnue.

Le but de cette intégration consiste à proposer aux acteurs indépendants une nouvelle vision de l’engagement. Et faire comprendre aux adhérents de l’association ainsi qu'aux adhérents d’autres Organisations Professionnelles, qu’intégrer la FFC Mobilité Réparation et Services leur permettra d’atteindre des objectifs importants dans leur quotidien, sur le terrain.

La FFC-Fédération Française de Carrosserie, est la seule organisation professionnelle qui représente aussi bien l'amont que l'aval de la Filière.

D'ici quelques semaines, d’autres métiers vont être créés au sein de la FFC Mobilité Réparation et Services, de bonnes nouvelles à vous annoncer lors d’EQUIP AUTO.


portrait-benoit-daly.jpg

Benoit DALY, nouveau Secrétaire Général de la FFC CONSTRUCTEURS

Philippe SANDRIN, Président de la FFC Constructeurs, nomme Benoit DALY secrétaire Général de la FFC Constructeurs

Après 18 ans passés dans des entreprises de transport en Grande-Bretagne puis en France, Benoit DALY assurait depuis 2010 les fonctions de secrétaire Général au sein de la FNTR (Fédération Nationale des Transports Routiers), notamment en charge des questions techniques et du développement durable, ainsi que de l’animation des commissions spécialisées.

Il apporte à la FFC Constructeurs sa connaissance du fonctionnement des pouvoirs publics, aussi bien au niveau français qu’européen, ainsi qu’une capacité à défendre les intérêts des membres de notre organisation professionnelle, tout en fédérant les partenaires du secteur.

Philippe SANDRIN déclare : "Nous avons décidé de renforcer l’équipe de la FFC Constructeurs, déjà largement reconnue pour ses compétences techniques, avec l’expérience de Benoit DALY. Il amène une vision complémentaire à la fois terrain et stratégique, dans une logique de montée en puissance de notre capacité de défense des intérêts des carrossiers -constructeurs, au moment où les problématiques de mobilité actuelle et future s’inscrivent au cœur des préoccupations de nos concitoyens et des décisions des pouvoirs publics.
Aider les entreprises à anticiper les évolutions réglementaires, les accompagner face à de nouvelles exigences, contribuer au développement de nos adhérents : telles sont les principales missions de la nouvelle équipe de la FFC Constructeurs".


de.jpg

FFC Experts vous accompagne dans votre démarche RGPD

FFC Experts continue de vous accompagner dans les évolutions législatives susceptibles d'impacter la gestion quotidienne de votre entreprise.
Dans ce contexte, nous avons identifié deux thèmes incontournables: le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) et le CSE (Comité Social et Economique).

Le RGPD

Ce nouveau règlement, applicable depuis mai 2018, impose aux entreprises une gouvernance des données personnelles de leurs clients et salariés et accroît les droits de ces derniers en leur donnant plus de maîtrise sur leurs données personnelles.
A partir du moment où vous employez du personnel salarié, quel qu'en soit le nombre, vous traitez des données personnelles et entrez donc dans le champ d'application du RGPD.
Cela implique notamment que vous devez - a minima - revoir votre gestion interne de traitement de données à caractère personnel de vos salariés, clients, fournisseurs, partenaires etc...

En cas de non-respect, une sanction financière peut être appliquée.

Le CSE:

Si votre effectif compte au moins 11 salariés et que vous avez atteint ce seuil pendant 12 mois consécutifs, votre entreprise devra obligatoirement être dotée d’un CSE au plus tard le 31 décembre 2019.
En pratique, cela signifie que vous devrez avoir organisé, avant le 1er janvier 2020, des élections professionnelles en ce sens.

Le CSE est, pour rappel, l'instance représentative unique qui remplace les délégués du personnel (DP), le comité d'entreprise (CE) et le CHSCT.
Le principe est que le CSE fait son entrée au terme des mandats en cours et, au plus tard, au 31 décembre 2019, peu importe que les mandats ne soient pas arrivés à leur terme.

Ainsi, dans les entreprises de moins de 50 salariés, le CSE assume les fonctions liées aux DP.
Dans les entreprises d’au moins 50 salariés, le CSE assume les fonctions liées aux DP, CE et CHSCT.

Sur ces deux nouveaux thèmes, FFC Experts vous propose - via Marie et notre plate-forme habituelle multi-experts - une consultation téléphonique gratuite et personnalisée.
L'objet de cette nouvelle campagne est ainsi de vous sensibiliser sur ces sujets devenus incontournables pour les entreprises.


IMG_3947.JPG

La FFC Mobilité Réparation et Services reçue à l’Assemblée Nationale

Patrick NARDOU, président de la FFC Mobilité Réparation et Services et Christophe BAZIN, secrétaire Général de la FFC Mobilité Carrossiers-Réparateurs, ont été reçus le mercredi 4 septembre à l’Assemblée Nationale, par Céline CALVEZ, Députée de la 5ème circonscription des Hauts de Seine.

Céline CALVEZ a rendu un rapport sur "la voie professionnelle scolaire" en 2018, et a contribué au groupe de travail sur l’apprentissage, dans le cadre de la loi relative à la liberté de choisir son avenir professionnel. Une action du Gouvernement que la FFC a tenu à saluer, et qui commence à porter ses fruits (+8% d'apprentis inscrits en plus pour cette rentrée).
A ce titre, il était important pour la FFC d'échanger avec la Députée, sur le sujet de la formation professionnelle de la branche automobile, un secteur qui rencontre toujours d’énormes difficultés à recruter du personnel.
Pôle Emploi l'a confirmé dans son enquête "Besoin en Main d’œuvre" de 2019. On y découvre que carrossier est le métier le plus complexe à recruter, tandis que celui de mécanicien arrive en 8ème position et celui de peintre automobile en 12ème !
Au cours de l’échange, la FFC a pointé du doigt deux écueils majeurs à l’embauche, à savoir l’image de nos métiers et les salaires à proposer pour être attractif.

20 000 postes à pourvoir dans les 13 200 carrosseries françaises.

Ce manque de main d’œuvre impacte la satisfaction client, en allongeant les délais de prise en charge et de rendu des véhicules. Bien entendu, le sujet se révèle également préjudiciable pour le développement de l’économie de notre pays.

La FFC, seule Organisation professionnelle de la filière automobile à posséder son propre centre de formation des apprentis à Villeneuve la Garenne (92), a proposé son expertise et demandé la création d’un observatoire du libre choix pour la jeunesse de choisir son avenir professionnel dans les métiers de l’automobile. Cette plateforme aurait pour but de mettre en relation les différents acteurs publics, privés, les consommateurs et les jeunes en recherche d’avenir.

La FFC Mobilité Réparation et Services a également réclamé des moyens en communication pour redorer l’image de nos métiers étant, à tort, accusés d’être pénibles, sales, et mal rémunérés.

La Députée s'est montrée à l'écoute, en insistant, avec Patrick NARDOU, sur la nécessité pour les professionnels de se montrer, de leur côté, plus pédagogues et tolérants avec les jeunes générations en formation.


IMG_3443.JPG

La FFC Mobilité organise son 2ème colloque SOLUCAR Normandie

Le 4 juillet 2019, les adhérents de la FFC et ceux de la FNA 50 se sont réunis pour la deuxième fois à Coutances (50). Ce rassemblement a permis la rencontre de 20 carrossiers et mécaniciens aux préoccupations communes.

Christophe BAZIN, secrétaire général de la FFC Mobilité Carrossiers Réparateurs, a commencé par présenter l’intérêt de la cession de créance dans l’activité quotidienne des carrossiers non agréés, à savoir le règlement direct en lieu et place du client. Il a aussi précisé que la FFC Mobilité Carrossiers Réparateurs est la seule Fédération à proposer une plateforme informatique pour gérer la création et le suivi des cessions de créance.  

Puis Christophe BAZIN a souhaité rappeler aux carrossiers présents quelques évolutions réglementaires qui impactent leur activité, telles que leurs obligations en termes de médiation commerciale, ou encore l’affichage du nouvel arrêté sur la PIEC, et les contrôles de sécurité, souvent oubliés.

Il est ensuite intervenu pour expliquer comment et pourquoi digitaliser sa relation client. Dans une deuxième partie, il a présenté l’offre du partenaire de la FFC, le courtier Opera Energie qui permet aux entreprises de réaliser des économies sur les achats d’énergie.

Puis, Jean Pierre LETELLIER, président de la FNA 50 a souhaité passer la parole à ses adhérents, Caroline FRANCOISE et Stéphane HAMEL, afin qu’ils exposent les modifications majeures du nouveau contrôle technique dont ils ont débattu au Ministère de l’intérieur. Anthony GOUBERT, gérant d’un atelier de mécanique a quant à lui, présenté son matériel de diagnostic multimarque AUTEL fraichement acquis. Son retour d'expérience a permis de détailler les fonctionnalités et la facilité d’utilisation.


P1080358.JPG

SOLUCAR en région Rhône-Alpes

La FFC Mobilité Réparation et Services s'est rendue à Bron le 13 juin dernier, pour aller à la rencontre de ses adhérents et faire connaître ses actions à près de 24 participants.

Parmi les nombreux participants de cette réunion, on citera notamment une large délégation de l’Association de débosselage Français, ainsi que les représentants Lyonnais des deux structures locales de Renault Retail Group.

Suite aux récents épisodes de grêle, l'Association Réseau Débosselage Français a souhaité insister sur le partenariat engagé depuis 2017 avec de la FFC, et présenté ses services, permettant à tout carrossier de bénéficier de prestations de débosselage aux meilleures conditions, pratiquées par des professionnels français reconnus.

Dans une seconde partie, un autre partenaire de la FFC, Opera Energie représenté par Nicolas DE CREMIERS est intervenu pour expliquer son activité de courtier dans l’achat d’énergie, et surtout démontre les économies réalisables sur ce poste important d'une entreprise.

Enfin, le SEI (Syndicat des Experts Indépendants), représenté par Monsieur Philippe BRINIO a brièvement évoqué le recours direct, ses bienfaits et le nécessaire besoin de démocratisation de cette procédure. Le client ayant le libre choix de l’expert dans le cadre du suivi VE et VEI, l’expert a aussi proposé ses services.

Christophe BAZIN, Secrétaire Général de la FFC Mobilité Carrossiers Réparateurs, à l'initiative de cette très complète réunion, est quant à lui intervenu sur les grands sujets et les actions portés par la FFC. Au premier rang desquels le nouvel outil en ligne de cession de créance "TRIBU", mis en service le 2 juin dernier.

Puis Christophe BAZIN s'est attaché à rappeler l’ensemble des obligations légales des carrossiers dans l’exercice de leurs activités, à savoir les contrôles périodiques obligatoires de leurs installations techniques et électriques, le RGPD, ou le recyclage des déchets avec une entreprise spécialisée.

En fin de réunion, c'est Isabelle RINGUENOIRE, Présidente de la FFC Mobilité Carrossiers Réparateurs région Auvergne Rhône-Alpes, qui a remercié l'ensemble des participant, tout en rappelant sa disponibilité à l’ensemble des adhérents de l’assemblée, pour tout renseignement.


P1080367.JPG

La FFC Mobilité s’est réunie à la CMA de Toulouse

La FFC Mobilité Carrossiers Réparateurs a tenu sa réunion annuelle à Toulouse à la Chambre des Métiers. Elle a ainsi permis la rencontre de 28 carrossiers et débosseleurs sans peinture.

Le Président de la FFC Mobilité Carrossiers Réparateurs région Occitanie, Laurent FOURCADE, avait invité ses collègues et la société Aniel, l’un des leaders de la distribution de pièces de carrosserie en France. Cette dernière, figure atypique sur ce marché, propriété du groupe Faubourg, possède aussi de nombreuses carrosseries. Benoit TANGUY, directeur Général d’Aniel, est venu présenter la "Marketplace By Aniel". Cette nouveauté propose un plus grand nombre de références et une meilleure expérience à ses clients. En effet, Aniel y propose ses produits et aussi ceux d’autres intervenants du marché, qui peuvent venir en complément des siens.

Christophe BAZIN, secrétaire Général de la FFC Mobilité Carrossiers Réparateurs, a tenu a rappeler l’importance du marché grêle sur le secteur Toulousain et les avantages de recourir à des dégrêleurs locaux pour le traitement des sinistres.  

Christophe BAZIN est aussi intervenu sur les grands sujets de la Fédération et ses actions. Il a principalement commenté les différents contrôles effectués par la DGCCRF et l’inspection du travail, et rappelé à l’ensemble des présents leurs obligations dans l’exercice de leurs activités.

En fin de réunion, Laurent FOURCADE et Christophe BAZIN ont remercié vivement l’ensemble des carrossiers présents et particulièrement ceux venus de loin, notamment les professionnels de l’Aveyron,  l’Ariège, le Tarn et  l’Aude.


Logo_OICAsolz.jpg

SOLUTRANS renforce sa dimension internationale en rejoignant L'OICA

Le salon SOLUTRANS, propriété de la FFC-Fédération Française de Carrosserie, vient d'être accrédité par l'OICA, Organisation Internationale des Constructeurs Automobiles, et entre ainsi dans le cercle très fermé des manifestations reconnues dans plus de 35 pays à travers le Monde.

La FFC, propriétaire et organisateur du Salon, est heureuse et fière d'annoncer la toute récente entrée de SOLUTRANS parmi les manifestations de la Filière reconnues par les institutions mondiales de la Mobilité.

SOLUTRANS entre aujourd'hui au cœur du calendrier des manifestations accréditées par l'OICA, aux côtés des plus grands évènements mondiaux de l'Automobile et du Véhicule Industriel.

Après l'édition record de SOLUTRANS 2017, qui avait vu une croissance de plus de 45 % de visiteurs étrangers dans les allées du Salon, cette annonce concrétise tous les efforts menés pour faire de SOLUTRANS un évènement toujours plus tourné vers l'international.

Depuis plusieurs éditions, SOLUTRANS multiplie les initiatives pour se développer au plan mondial, et apporter à ses exposants et visiteurs l'offre la plus globale.

En 2019, la surface réservée par les exposants internationaux augmente de près de 50 %. Les 35 organisations professionnelles qui composent l'OICA à travers le monde ont su voir la performance de SOLUTRANS et accompagneront désormais la FFC dans le rayonnement à l'International du Salon.

 

A propos de l'OICA:

L'OICA, Organisation Internationale des Constructeurs Automobiles, a été fondée en 1919 à Paris et est présidée par Christian PEUGEOT. Ses missions consistent à défendre les intérêts des constructeurs et importateurs de véhicules légers et lourds, regroupés au sein de leur fédération nationale. L'OICA représente l'industrie automobile et du véhicule industriel au niveau international, notamment auprès d'organismes intergouvernementaux et internationaux, diffuse et promeut les politiques et positions de l'industrie, auprès des organismes internationaux et du grand public.

OICA Members 2019
Argentina  Germany Russia
Australia (FCAI) India Serbia
Australia (TIC)  Indonesia South Africa
Austria Iran Spain
Belgium Italy Sweden
Brazil Japan Switzerland
China Kazakhstan Thailand
Croatia Korea (Republic of) Turkey
Denmark Netherlands Ukraine
European Union Norway United Kingdom
Finland Portugal USA (Auto Alliance)
France (CCFA)

France (FFC-C)

Romania USA (EMA - Heavy vehicles)

GTFM Vehicule electrique FFC PFA Avere

GTFM Véhicules industriels électriques, la 7ème réunion

Le livre blanc portant sur les conditions de développement d'une filière véhicules industriels et urbains électriques prend forme. Le projet, confié par la PFA à la FFC, élaboré par un groupe de travail filière métiers (GTFM), regroupe tous les acteurs les plus impliqués dans le développement de cet écosystème.

Patrick CHOLTON Président de la FFC et de SOLUTRANS, en compagnie de Jean-Marc LANGE Président du COFIT a ouvert cette 7ème réunion du GTFM Véhicules Industriels Electriques.

Patrick CHOLTON a débuté par un point d’étape sur le salon SOLUTRANS qui aura lieu du 19 au 23 novembre 2019. Puis il a rappelé que la réalisation du Livre Blanc est d’autant plus importante que nous espérons maintenant fortement pouvoir le remettre en mains propres au Président de la République Française lors de l’inauguration de SOLUTRANS le 19 novembre prochain. En effet, le salon vient d'être placé sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel MACRON.

Jean-Marc LANGE a pris la parole à son tour pour rappeler que la PFA pilote le CSFA (Contrat Stratégique de la Filière Automobile) dont le COFIT (Comité d’Orientation de la Filière Industrielle du Transport) qu’il préside, est issu depuis des années. A la demande de la PFA en accord avec le COFIT, le GTFM Véhicules Electriques Industriels et Urbains a été lancé en septembre 2018. Le livre blanc qui en sera l’issue sera remis aux pouvoirs publics lors de l’inauguration du salon SOLUTRANS le 19 novembre et se tiendra ce même jour, une conférence plénière qui permettra de le présenter au grand public.

Didier DUGRAND, délégué Général de la FFC a ajouté que loin d’être la fin, SOLUTRANS représente au contraire le début de carrière du livre blanc qui sera ensuite présenté aux collectivités, notamment en vue des municipales de 2020, car il sera porteur des préconisations de la filière, pour favoriser les conditions du développement des véhicules industriels et urbains électriques.

PRESENTATION DE L’OFFRE « VEHICULES ELECTRIQUES » (ALSTOM)

Monsieur Patrick DUPRAT a présenté l’offre d’Alstom concernant son e-bus APTIS, qui est une création et non la modification d’un véhicule existant, même s'il a toutefois bénéficié de l’expérience d’Alstom issue des tramways. 4 prototypes existent depuis 2 ans et le e-bus APTIS a déjà été vendu notamment à Strasbourg et Paris. Alstom a apporté de nombreuses innovations en termes de design et d’accessibilité à son véhicule. Ses particularités sont les 2 essieux directeurs, des roues aux extrémités du véhicule, permettant une meilleure exploitation de l'espace intérieur, les batteries positionnées sur le toit, un module de traction ainsi que le moteur, dérivés des technologies développées par Alstom sur le tramway… Enfin, la recharge se fait soit par prise "classique" (Combo2) ou par le sol (les batteries et le système câbles venant d’autres fournisseurs).

Puis les participants ont échangé sur le titre du futur livre blanc. La formule retenue est donc "L’Electricité pour la filière des véhicules industriels".

Quant au contenu de l'ouvrage, les orientations du livre blanc devraient comporter des développements sur les grandes thématiques suivantes. Le contexte et les objectifs de l'électrification, l'autonomie, la chaine de valeurs, les impacts, des témoignages, les perspectives long terme (à partir de 2030), ainsi que des réflexions sur la filière (expérimentation en France, aides à l'usage, suramortissement, aides à l’investissement sur les infrastructures..)