La FFC soutient l'association Sport & Collection, et participe à l'évènement "500 Ferrari contre le cancer"

Joindre l’utile à l’agréable… Lorsque l’occasion de participer à l’évènement Sport & Collection s’est présentée, Patrick CHOLTON, président de la FFC, n’a pas réfléchi longtemps avant de s’inscrire dans une démarche de soutien pour cette belle cause

Pour comprendre l’essence même de cette manifestation si atypique, il faut commencer par vous en raconter l’histoire. A l’origine, il y a un homme, Jean Pierre DOURY, avocat à Poitiers (86), qui crée l’Association Sport & Collection au milieu des années 90, avec le soutien du Rotary Club Local. Cela pour organiser l’évènement “500 Ferrari contre le cancer”, qui ne cesse de prendre de l’ampleur depuis 26 ans.

En effet, cela fait près de 30 années qu’une armée de bénévoles parviennent à réunir des Ferrari et autres bolides une fois par an sur le circuit du Val de Vienne (86), entre Poitiers Limoges. Cela pour réunir un maximum de fonds pour la recherche contre le cancer dans le CHU de Poitiers. Mais ne vous y trompez pas, la résonnance de Sport & Collection dépasse largement le cadre régional ! Les plus belles sportives du globe déboulent de tout le pays, voire d’Europe, même si cette année, le contexte sanitaire a freiné les ardeurs de nos collectionneurs et pilotes anglais, notamment.

Le concept ? Réunir en un lieu unique un maximum de propriétaires de Supercars durant un weekend, et leur permettre de rouler avec leurs bolides sur circuit, aux côtés de voitures de courses mythiques et de pilotes célèbres. Le résultat ? la présence de plus de 500 Ferrari de toutes les époques, mais également l’usine Lamborghini avec des véhicules inédits, les Matra F1 et 650 en roulage, avec Monsieur PESCAROLO au volant, des Formule 1 modernes, une inédite Ferrari Monza SP2… Inutile de dire que pour organiser les séances de roulage sur piste, il a fallu établir un planning très strict. Les créneaux, de 20 minutes chacun, étaient répartis entre les Ferrari modernes, les voitures de course Le Mans (1960/1966), les Ferrari du groupe Pozzi, les Le Mans GT Racing, les F1 et monoplaces, les GT modernes toutes marques, et les les GT “light”. Cette alternance permettant de rompre la monotonie inhérente aux courses automobile pour les moins passionnés.

Le spectacle aussi dans les paddocks

D’autant que derrière la piste, le spectacle se jouait aussi dans les paddocks, où gentlemen drivers et professionnels se côtoyaient pour présenter des pépites où la rareté le disputait à la valeur historique.

Tandis que le spectateur s’éloignait du feulement des V12, du hurlement des V10 et du grondement plus sourd des V8 américains, il s’offrait un régal pour les yeux. La rarissime Lamborghini Miura rouge de Jean TODT himself, plusieurs F40 flambantes, les belles du musée Matra, dont la célèbre F1 MS80 avec laquelle Jackie STEWART gagna remporta le championnat du Monde en 1969… Moins prestigieuse mais tout aussi rare, une SM2A elle aussi unique, a attiré les regards. Les Urus, Uracan et Aventador de l’usine Lamborghini montraient quant à elles toute l’expertise du constructeur italien, mêlée au dynamisme commercial de son illustre possesseur, le groupe Volkswagen, bien sûr.

Et comme l’objet de la manifestation consiste à faire rêver les spectateurs, Jean Pierre DOURY, président de l’Association organisatrice, qui avait déjà réussi l’exploit de maintenir la tenue de l’évènement malgré le protocole sanitaire, est parvenu à un exploit supplémentaire. Pour la plus grande joie des 5 000 chanceux ayant eu accès aux paddocks, l’armée de l’air avait déployé son équipe de voltige pour des démonstrations hautes en couleurs tout au long du weekend. Vrilles et loopings au programme, suivis du vacarme absolument terrifiant des postcombustions de deux avions Rafales, eux aussi venus démontrer leurs capacités dans le ciel du Vigeant. Sincèrement, le spectacle était clairement au rendez-vous, sur la piste, le parking ou dans les airs.

Sport & Collection a donc fait rêver ses visiteurs, une fois de plus, avec une finalité double, celle de faire plaisir bien entendu, mais également de générer un maximum de dons pour accompagner la lutte contre le cancer. Pour ce faire, le système est bien rodé. Les possesseurs de véhicules paient un engagement en fonction des jours de présence et selon qu’ils veulent exposer leur véhicule et/ou le faire rouler en piste. Puis, ils sont incités à proposer des baptêmes de piste, dont les bénéfices sont reversés à l’Association. Concrètement, du vendredi au samedi, des plages horaires sont régulièrement réservées aux baptêmes pour les visiteurs. Le fonctionnement est simple et efficace : en bout de ligne droite des stands, les bénévoles de l’Association encaissent 35 euros par personne, tandis que les candidats se dirigent vers l’une des (très) nombreuses voitures que les propriétaires sont heureux de faire découvrir durant deux tours sur les chapeaux de roue. Bien entendu, plusieurs formules étaient disponibles, de la GT moderne à la Supercar, en passant par les Ligier prototype habituellement utilisées pour les stages de pilotage sur le circuit du Val de Vienne. Un dispositif parachevé par une grande soirée de gala, qui elle aussi, a pour objectif de récolter des fonds pour l’Association. Depuis 26 ans, Sport & Collection est ainsi parvenue à récolter près de 5 millions d’euros, qui ont servi à financer de nombreux projets.

Pour sa part, la FFC disposait d’une loge privée juste au-dessus sur la ligne droite des stands, précisément au-dessus des Matra de compétition des années 70. Une place de choix pour profiter des départs réguliers de “PESCA”, bon pied bon œil malgré ses 77 printemps, au volant de ces voitures absolument mythiques. La FFC et son président, Patrick CHOLTON, avaient ainsi convié de nombreux partenaires et exposants de SOLUTRANS ou d’EQUIP AUTO, pour les remercier de leur fidélité. Dans un cadre convivial, plus de 100 personnes ont ainsi pu assister à la manifestation, se restaurer durant les trois jours, et se rafraichir le temps d’une pause salvatrice, puisque la température du week-end avoisinait les 35 degrés ! Les invités, accueillis sur place par Didier DUGRAND, délégué Général de la FFC et Mario FIEMS, directeur du Salon SOLUTRANS pour le compte de la FFC, sont repartis conquis par l’évènement, et s’en souviendront longtemps. Gageons même qu’ils reviendront pour la 27ème édition, en juin prochain.

L’association organisatrice

Créé en 1995, Sport & Collection “500 Ferrari contre le cancer” est un évènement humanitaire organisé par des bénévoles au profit de la recherche contre le cancer du CHU de Poitiers. L’évènement accueillait initialement les passionnés de Ferrari, mais la manifestation s’est rapidement élargie à toutes les marques de voitures de sport et de prestige, et de toutes les époques. Au point de réunir désormais une fois par an plus de 500 véhicules sur le Circuit du Val de Vienne.

Jean Pierre DOURY, président de l’Association Sport & Collection et passionné d’Automobile, fédère aujourd’hui plus de 100 bénévoles, et plus de 250 lors des weekends de l’évènement c’est plus de 250 bénévoles qui œuvrent pour la cause.

Le weekend Sport&Collection en vidéo