GRUAU s’allie à l’allemand Sortimo

Le carrossier français Gruau a pris une participation de 50 % au capital de la filiale française de Sortimo, leader allemand  de systèmes d’aménagement de véhicules utilitaires. Suivra ensuite la création d’une coentreprise en Allemagne détenue par les deux partenaires. 

Le groupe Gruau s’est allié capitalistiquement à son homologue allemand Sortimo, spécialiste des systèmes d’aménagement de véhicules utilitaires.  Dans le cadre de leur accord, Gruau est entré à hauteur de 50 % au capital de Sortimo France donnant naissance à une nouvelle entité baptisée Sortimo by Gruau. Catherine Caquet reste directrice opérationnelle de la société mais Jean Margerie, directeur commercial et marketing de Gruau, en devient le directeur général.  Grâce à cette alliance“Sortimo profitera de nouveaux canaux de distribution, offrant une meilleure couverture du territoire français et posant des bases solides pour un futur développement commercial”, souligne un communiqué des deux partenaires.
Un deuxième volet de l’accord prévoit la création au second semestre 2016 d’une coentreprise détenue  à parité par Sortimo et Gruau et baptisée cette fois Gruau by Sortimo. Comme Sortimo en France, Gruau profitera en Allemagne du réseau de son partenaire pour commercialiser ses produits. 
En novembre dernier, Patrick Gruau, dirigeant du carrossier français, a annoncé qu’il souhaitait faire passer la part de l’international dans son activité de 22 % (sur un CA de 210 millions d’euros) actuellement à 40 %, voire 50 %, d’ici 2022. En plus de la Pologne, l’Algérie, l’Espagne et les Etats-Unis où Gruau est déjà implanté à travers des partenariats commerciaux ou des coentreprises, le dirigeant avait dit “regarder de près” les marchés allemand, britannique et ceux de la péninsule ibérique.