Les constructeurs anticipent une nouvelle hausse du marché poids lourds en 2016

Le marché français du véhicule de plus de 5 tonnes a repris un peu de vigueur en 2015 et progressé de 11,1 % avec 41 722 immatriculations. Plus optimistes que l’Observatoire du Véhicule Industriel (OVI) qui table sur une stagnation des ventes cette année, les constructeurs estiment que cette tendance devrait se poursuivre en 2016. Se fondant sur les prévisions du Bipe, ils tablent sur un marché annuel de l’ordre de 44 000 unités.
Cette production devrait être la conséquence de la hausse des besoins de transport dans un contexte économique favorable à l’augmentation de la production industrielle, a expliqué le Bipe lors d’une conférence organisée par la Csiam.
A 44 000 unités, le marché du véhicule industriel serait toutefois encore très loin de son niveau d’avant-crise lorsqu’il s’immatriculait en moyenne 53 000 unités par an (entre 1999 et 2008). ” Nous devons nous attendre désormais à ce que le marché soit évalué à son niveau normal à 45 000 unités “, a souligné Thierry Archambault, président délégué de la Csiam. “ Par aileurs, en 2015, il s’est immatriculé 60 % de tracteurs. Il s’agit d’une nouvelle configuration du marché qui devrait se pérenniser car elle traduit la volonté des transporteurs d’avoir une plus grande flexibilité telle que le leur permettent les tracteurs “, a-t-il ajouté.