Muriel Venturi, “Profession Carrossière”

On peut gérer une entreprise automobile dans le quartier le plus chic et le plus cher de Paris pour y proposer un service de réparation à prix compétitif. On peut avoir été formée pour tout autre chose et se trouver à la tête d’une carrosserie. On peut prendre en charge un vénérable atelier qui fête ses 70 ans même si on est loin d’avoir cet âge-là. On peut être une femme et oser tout cela. C’est le défi de Muriel Venturi, patronne du garage Duquesne, dans le VIIe arrondissement de Paris.