LAMBERET recrute 50 personnes sur son site de Saint-Cyr-sur-Menthon

Lamberet, le carrossier spécialiste des véhicules frigorifiques, a annoncé le recrutement de 50 personnes en production sur son site de Saint-Cyr-sur-Menthon (01) dont les capacités de production seront accrues pour faire face à la hausse de son portefeuille de commandes.  

Lamberet, racheté en mai dernier par le groupe chinois Avic (à travers sa filiale française Xinfei), a entamé un vaste plan d’investissements sur son usine principale de Saint-Cyr-sur-Menthon  visant à accroître de 20% sa capacité de production de carrosseries frigorifiques. La première partie de ce plan s’est achevée cet été avec la mise en service de nouveaux centres d’usinage et d’une nouvelle presse plieuse. La deuxième partie sera finalisée d’ici le mois de décembre avec la création d’un atelier supplémentaire.
Ces investissements doivent permettre au carrossier de répondre à la hausse de son portefeuille de commandes, en progression de 50% depuis le début de l’année (par rapport aux 9 premiers mois de 2014). Lamberet devrait ainsi dépasser la barre des 5 000 véhicules produits cette année.
Pour faire face à cette croissance d’activité, Lamberet a annoncé hier le lancement d’une campagne de recrutement de 50 personnes en production. Ces postes sont destinés à“des frigoristes, électriciens, carrossiers, menuisiers, peintres, soudeurs et conducteurs de lignes automatisées” et sont à pourvoir dès le 1er octobre.  
Mi-2016, Lamberet ouvrira un nouveau site de production à proximité de Saint-Cyr-sur-Menthon, dédié entièrement à la production de kits d’isolation pour véhicules utilitaires. Dès qu’il sera opérationnel, le site de Saint-Cyr-sur-Menthon sera alors spécialisé dans la production de carrosserie pour les véhicules industriels. “La spécialisation des deux sites va également nous permettre de récupérer des capacités de production sur le site de Saint-Cyr”, précise le porte-parole du carrossier. En cinq ans, Lamberet a doublé son chiffre d’affaires (à 140 millions d’euros en 2014) et l’an dernier, l’entreprise a dégagé une marge opérationnelle supérieure à 5%.