fond info adhérent

10 Février 2021

Aide à l'embauche des jeunes

Capture d’écran 2021-02-10 à 08.08.03
Afin de soutenir l’emploi des jeunes de moins de 26 ans, le gouvernement a mis en place une aide à l’embauche dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution »

Le décret n° 2021-94 du 30 janvier 2021 est venu étendre aux contrats conclus jusqu’au 31 mars 2021 le bénéfice de ces deux aides exceptionnelles.

L’aide à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans

Dans le cadre du Plan « 1 jeune, 1 solution », une aide à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans, en CDI ou en CDD d’au moins 3 mois, a été mise en place. Cette aide d’un montant maximal de 4 000 euros par salarié, est versée à l’employeur trimestriellement sur une année par l’Agence de services et de paiement, et s’adresse aux entreprises ou aux associations qui emploient des jeunes de moins de 26 ans en CDI ou CDD d’au moins 3 mois. Ce dispositif d’aide s’appliquait jusqu’alors aux embauches conclues entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021 (et maintenant le 31 mars 2021).

Le dispositif des « emploi francs + »

Compte tenu de cette nouvelle aide, le gouvernement avait également adapté le dispositif des emplois francs, afin qu’il conserve son attractivité pour les jeunes de moins de 26 ans.

Ce dispositif permet d’embaucher en CDI ou en CDD d’au moins 6 mois, avec un soutien financier des demandeurs d’emploi ou des jeunes suivies par une mission locale, résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV).

En parallèle de la prolongation des emplois francs « toutes catégories d’âge confondues » jusqu’au 31 décembre 2021, le gouvernement a temporairement augmenté le montant de l’aide pour les jeunes de moins de 26 ans (dispositif dit « emploi franc + »).

L’« emploi franc + » permettait jusqu’à présent aux employeurs, pour les contrats signés avec des jeunes de moins de 26 ans du 15 octobre 2020 au 31 janvier 2021 (et maintenant au 31 mars 2021), de pouvoir bénéficier, en base temps plein, d’une aide de :

• 7 000 € la première année, puis 5 000 € les deux années qui suivent, pour un recrutement en CDI, soit 17 000 € maximum contre 15 000 € dans le cadre de l’emploi franc « classique » ;
• 5 500 € la première année, puis 2 500 € l’année suivante, pour un recrutement en CDD d’au moins 6 mois, soit 8 000 € maximum contre 5 000 € pour un emploi franc « classique ».
g40vz
g3zhk
Toutes les informations FFC depuis le début de l'épidémie COVID-19

Les Contacts FFC

Didier DUGRAND, Délégué Général de la FFC et Secrétaire Général de la FFC Equipementiers -07 68 88 90 76

Benoît DALY, Secrétaire Général de la FFC Constructeurs - 06 20 75 28 36

Christophe BAZIN, Secrétaire Général de la FFC Mobilité Réparation et Services-Métier Carrossiers-Réparateurs - 07 68 86 88 46

Dominique BITTNER, Assistante FFC Mobilité Réparation et Services-Métier Carrossiers-Réparateurs - 01 44 29 71 29

FFC EXPERTS 0 147 147 627

Olivier FRANCOIS, Directeur du CFA de la FFC – 06 43 76 33 84

Dominique PETRO, Responsable du Service Formation de la FFC
06 09 75 00 99

Frédéric RICHARD, Directeur de la Communication de la FFC – 06 82 87 69 34

Patrick CHOLTON, président de la FFC - 06 83 84 42 74

Solange MANEIX, Assistante du président – 06 18 30 45 59

Philippe SANDRIN, Président de la FFC Constructeurs – 06 84 31 86 34

Jean Jacques MEROUR, Président de la FFC Equipementiers - 06 14 63 98 40

Patrick NARDOU, Président de la FFC Mobilité Réparation et Services - 06 50 39 53 17
facebook twitter youtube website