Un député veut autoriser la vente de véhicules accidentés

Revendre un véhicule accidenté mais réparable pourrait bientôt être possible. C’est du moins le projet du député de l’Oise Lucien Degauchy, qui a présenté le 25 juin dernier une proposition de loi visant à permettre la cession des “véhicules sinistréstechniquement réparables et sans aucune présomption de dangérosité”.