Mercedes-Benz teste une offre de “mobilité totale” pour ses clients du VUL

La division VUL de Mercedes-Benz France teste en région parisienne une offre d’assistance inédite visant à assurer la mobilité de ses clients professionnels en leur apportant un véhicule de même catégorie sur le lieu de panne.

Nous avons aujourd’hui une gamme entièrement renouvelée et des produits exceptionnels mais nos concurrents ont eux aussi des produis très performants. Nous devons donc nous démarquer avec une offre différenciante,  centrée sur le service et un traitement premium du client“, expliquait en octobre dernier, le dirigeant de la division VUL de Mercedes-Benz France, Harry Salamon. 

Il nous avait alors annoncé qu’il réfléchissait au lancement d’une offre d’assistance, gérée par Mercedes et son réseau, visant à garantir la mobilité de ses clients professionnels et de leur marchandise en cas de panne.
Cette offre est actuellement en test en région parisienne avec sa succursale de Wissous (91). Concrètement, en cas de panne d’un client VUL, Mercedes lui amène un véhicule de même catégorie “dans les 60 minutes maximum” pour qu’il puisse continuer son chemin avec sa marchandise et remorque le sien pour le réparer. “La difficulté n’est pas le coût mais la gestion logistique de ce service. Ce pilote va nous permettre d’ajuster au mieux les besoins de véhicules relais“, note Harry Salamon. Ce service sera lancé d’abord dans la région parisienne, puis dans d’autres villes avec l’appui des distributeurs qui souhaitent participer à sa mise en oeuvre. Il sera vendu aux clients “pour quelques euros” dans le cadre d’un contrat de service (contrat d’entretien ou extension de garantie), indique M. Salamon. “Avec ce service, l’objectif est d’éviter le risque de perte d’exploitation à nos clients professionnels pour un problème de panne d’essence, d’oubli de clé ou de problème technique“, ajoute-t-il. 

Des offres privées sur Internet
Avec ce service, Mercedes-Benz France entend “faire bouger les lignes” sur le marché du VUL et plus globalement sur le marché de l’automobile. Pour faire bouger les lignes, Harry Salamon nous avait également annoncé qu’il souhaitait inclure l’entretien dans le prix de ses VUL mais il se heurte à “quelques réglages juridiques“. “Nous ne voulons pas abandonner cette idée mais nous souhaitons le faire dans le respect des règles et des autres acteurs du marché“, note Harry Salamon, envoyant en filigrane un message à la Feda (représentant les distributeurs de pièces automobiles) qui a réagi avec virulence aux annonces des constructeurs tentant de rendre leurs clients plus captifs en après-vente par ce type d’offre. 
En attendant donc, Mercedes-Benz France offre actuellement (jusqu’en mars) la maintenance et l’extension de garantie pendant 48 mois pour l’achat de ses VUL. Le constructeur lance également ses offres de LOA Easy Pack qui englobent le véhicule, le financement, l’extension de garantie et la maintenance.
La division VUL de Mercedes-Benz innove également sur le canal digital avec le lancement à venir de ses propres ventes privées sur son e-shop. Après avoir testé ce type d’offre sur le site Ventes-privées.com, Mercedes va proposer aux clients d’acheter, dans une période limitée, des vouchers donnant droit à une remise sur l’achat d’un véhicule. ” Nous sommes en train de travailler avec le réseau sur ce sujet pour déterminer si les offres seront envoyées en centrale ou faites par les distributeurs”, précise M. Salamon.
Après avoir enregistré une baisse de ses volumes pendant trois ans sur le marché du VUL, Mercedes a progressé de 0,6% en 2014 avec18 556 unités immatriculations.