Liberté de choix du réparateurs : une réalité pour 59 % des assurés

Selon un récent sondage, 59 % des assurés ayant subi un sinistre ne suivent pas les recommandations de leur assureur et se rendent dans le garage de leur choix. 

Selon un récent sondage commandé par GT Motive (*), seuls 37,7 % des personnes ayant subi un sinistre ont confié leur véhicule au réparateur que l’assureur leur a conseillé. Cette proportion assez faible laisse penser que les assurés sont bien informés de leur liberté de choix du réparateur. Pourtant, le sondage a été réalisé en décembre 2014, soit avant l’entrée en application de la loi qui oblige les assureurs à informer les personnes  sinistrés “de manière claire et objective” qu’ils ont le choix de leur réparateur.
Selon le sondage, 71,7 % des assureurs recommandent un réparateur, dont 41,6 % en proposant à leurs assurés “des avantages”.
A la suite de ce sinistre, la grande majorité (73,4%) des assurés évaluent de manière positive la façon dont leur assureur à gérer le sinistre. 70,9% d’entre eux n’ont pas changé ou non pas l’intention de changer d’assureur après ce sinistre.