La PFA crée un baromètre de la qualité des relations client-fournisseur

Dès jeudi prochain, la PFA lancera une grande enquête nationale auprès des constructeurs, équipementiers et fournisseurs de rang 2 et 3 pour créer un baromètre annuel qui mesurera l’état et l’évolution des relations client-fournisseur.

La filière automobile s’est dotée en 2009 d’un Code de performance et de bonnes pratiques pour améliorer les relations entre constructeurs et équipementiers. Il manquait toutefois un outil pour mesurer son efficacité et l’évolution des relations client-fournisseur dans le temps. La Plateforme de la filière automobile (PFA) a donc décidé de créer ce baromètre, en s’appuyant sur l’expertise de l’association Thésame (*) qui réalise tous les ans depuis 4 ans une enquête multisectorielle sur le sujet, le Peak Collaborative Index (PCI).  Le baromètre de la PFA s’appuiera ainsi sur la vingtaine de critères objectifs utilisés dans le PCI qui sera enrichi de 10 questions portant sur le respect du code de bonnes pratiques.
L’enquête sera réalisée, en toute confidentialité, sur Internet auprès d’une trentaine de constructeurs et équipementiers et de 300 fournisseurs de rang  2 à 3, avec l’aide des Aria (Associations régionales de l’industrie automobile) et des organisations professionnelles. Elle débutera dès jeudi prochain pour être restituée vers la fin du mois de juin. “Avec cette étude, l’objectif n’est pas seulement de mesurer la satisfaction des fournisseurs et le respect des délais de paiement, souligne Jean Breton, directeur du programme Peak. Il s’agit de donner les moyens d’actions aux acteurs concernés pour améliorer leur collaboration et l’innovation commune. C’est un travail que nous faisons aussi en amont, en intervenant dans les programmes de formation des futurs acheteurs pour qu’ils intègrent des pratiques managériales qui dépassent la simple fonction de cost-killer”.