Equip Auto change de directrice communication

Alors que la commercialisation d’Equip Auto avance, avec un taux de remplissage de 60%, le salon change de directrice de communication. Ainsi, alors que Nelly Baron est promue au sein du groupe, Aurélie Jouve reprend la direction de la communication d’Equip Auto et Solutrans, en plus de Manutention-Emballage.

Après le renforcement de l’équipe Equip Auto et Solutrans avec l’arrivée de Jean-Sébastien Guichaoua comme chef de marché grands comptes, un nouveau changement intervient, à la communication cette fois. Ainsi, Nelly Baron cède son poste à Aurélie Jouve pour prendre d’autres responsabilités au sein de ComExposium. Sa remplaçante occupait jusqu’alors le poste de responsable communication pour les salons Manutention et Emballage, qui se déroulent les années paires.

Je ne connais pas encore très bien les marchés d’Equip Auto et Solutrans, mais il existe des similitudes avec Manutention et Emballage, détaille la nouvelle directrice de communication.Pour ces trois évènements, toute la filière concernée se révèle très bien représentée, avec une forte implication des fédérations et un attrait fort pour les innovations et les nouveautés. Le tout avec un rayonnement EMEA.”

Quant à la commercialisation du salon, Mario Fiems, directeur du salon, se montre satisfait des premiers retours. De grands noms du secteur ont d’ores et déjà certifié leur présence sur le salon, comme 3M ou encore Autodistribution.  

Le secteur de la carrosserie, outillage et réparation maintenance fait également le plein de grandes enseignes avec Facom, Provac, Corghi, Rav, etc. Le secteur du lavage compte déjà sur Karcher, Lavance ou Wastec. Le lubrifiant devrait aussi voir le retour de grands comptes. Le Village FFC, encore une fois, affiche complet avec la présence de quasiment tous les membres de la fédération. L’engagement des réseaux se révèle aussi important, avec in fine une représentation qui devrait atteindre au moins le même niveau qu’en 2013. Enfin, l’univers VO, une nouveauté, semble séduire le marché démontrant l’attractivité du secteur.

“Dans un marché qui reste complexe avec un fort attentisme, nous sommes satisfaits des premiers résultats puisque nous avons rempli 60% de nos objectifs à dix mois du salon, alors que le prix d’appel a été avancé d’un mois par rapport à 2013”, souligne Marion Fiems.