Constructeurs et carrossiers, une alliance objective sur le “marché du froid”

Depuis les années 1980, les véhicules ont évolué et la “sécurité frigorifique” s’est renforcée, mais de nouveaux défis existent : ils concernent, pour la logistique urbaine des produits frais notamment, les émissions de gaz à effet de serre et les nuisances sonores. Ce sont deux facteurs auxquels les acheteurs – et en premier lieu les gestionnaires de flotte de véhicules – sont de plus en plus sensibles et qui peuvent en partie faire espérer la reprise d’un marché qui, s’il vieillit modérément depuis trois ans, s’est sur la même période, inscrit à la baisse.