FFC
Français
English

SOLUTRANS 2017: l'extraordinaire millésime

05 Décembre 2017

Dans un contexte économique tendu pour la tenue des salons, SOLUTRANS 2017 marque sa différence, affichant des résultats époustouflants. Retour sur une édition remarquable et sur ses nombreux succès.

Avec près de 50 000 visiteurs arpentant les allées du parc Eurexpo de Lyon, SOLUTRANS 2017 se positionne tout en haut de la liste des manifestations à succès. La FFC, propriétaire et organisatrice du Salon, ainsi que son président, Patrick CHOLTON, se félicitent de l'engouement suscité par l'évènement. Tous les acteurs de référence de "l'univers véhicule industriel" avaient en effet répondu présents, certains pour la première fois, d'autres plus habitués, sans oublier ceux qui, ayant compris l'empreinte grandissante du Salon, revenaient à Eurexpo.

Dès les premiers mois de commercialisation, les voyants verdissaient à vue d'œil, et, nous l'annoncions même depuis l'été dernier, il allait falloir se battre pour trouver de la place ! Car les constructeurs VI sont revenus en force, augmentant quasiment tous leur surface d'exposition et prouvant par là-même la confiance accordée au Salon. Toutes les forces en présence avaient à cœur d'utiliser la manifestation pour en faire le lieu privilégié de révélation de leurs nouveautés. Et les pouvoirs publics ne s'y sont pas non plus trompés. Pour la première fois, plusieurs ministres ont fait le déplacement à Lyon pour inaugurer le salon. Mme Elisabeth BORNE, Ministre française chargée des Transports, accompagnée de M. Tomas ENEROTH, Ministre suédois chargé des Infrastructures, a passé près de deux heures à visiter les stands de SOLUTRANS, avec un intérêt marqué pour les problématiques de la filière. L'occasion également pour les deux pays d'élaborer une feuille de route commune sur l’innovation en matière de transports propres et autonomes. En effet, la Suède étant l'invitée d’honneur de SOLUTRANS cette année, les deux Ministres ont présidé une table-ronde franco-suédoise de haut niveau intitulée : "les véhicules autonomes - une solution pour les transports propres ? ". Cette table ronde a réuni plusieurs acteurs industriels et institutionnels français que suédois. Les échanges ont notamment porté sur la contribution que pouvaient apporter les véhicules autonomes à la lutte contre le changement climatique, en particulier s’agissant des poids lourds et des véhicules utilitaires.

Cette réunion est l'une des premières illustrations concrètes du partenariat stratégique franco-suédois pour l'innovation et les technologies vertes, signé par le Président de la République française et le Premier ministre suédois à Göteborg, le 17 novembre dernier.

 

+ 34 % de visiteurs !

 

Au soir du 21 novembre, cette inauguration de haut vol préfigurait déjà un cru exceptionnel. Une tendance qui s'est confirmée au fil des jours et du flot de visiteurs professionnels qui ont fait le déplacement à Lyon. Au passage, il faut aussi voir dans ce succès, le regain de moral et d'activité du secteur. Là encore, les échanges avec les exposants ont montré une nette augmentation des commandes, et ainsi confirmé l'attrait de SOLUTRANS, dans un climat de business avéré. Afin de soutenir cette démarche, l'organisation avait conçu un fil rouge autour des grandes problématiques du secteur, afin de donner des clés de réflexion à chacun sur les thématiques des nouvelles motorisations par exemple, ou encore de la formation.

L'avenir de la filière en question

De formation, il fut donc largement question sur SOLUTRANS. Au cœur de l'espace dédié, dès l'entrée du Salon, la FFC avait tout mis en œuvre pour confirmer les passions, voire susciter des vocations, dans un contexte de revalorisation de tous les métiers du véhicule industriel. Près de 1 500 jeunes ont ainsi répondu présent durant les cinq jours du Salon.

Qu’elle soit initiale ou continue, la formation de l’ensemble des corps de métier de l’industrie du transport s’adapte désormais à la digitalisation pour aider les entreprises à gagner en compétitivité et "redonner le goût" du transport à la génération connectée. Avec potentiellement 540 000 postes à pourvoir sur la période 2012-2022 (sources Pole Emploi), les secteurs du transport et de la logistique offrent des perspectives à une nouvelle génération de travailleurs connectés. Pourtant, le secteur séduit moins qu’autrefois et souffre, pour certains métiers (conducteurs, manutentionnaires, techniciens, carrossiers) d’une véritable pénurie.

L’un des enjeux d’avenir de la profession consiste alors à accompagner la nécessaire montée en compétences des salariés du transport, par des formations variées et adaptées à de nouvelles méthodes de travail. A ce sujet, de nombreuses start-up et prestataires spécialisés présentaient sur SOLUTRANS d’accompagner les entreprises dans leur mutation digitale en mettant entre les mains des acteurs de l’industrie du transport, les outils les plus modernes : casques 3D de réalité virtuelle pour simuler l’environnement de travail, tablettes avec réalité augmentée pour contextualiser un tableau de bord par exemple, imprimantes 3D pour fabriquer une pièce à remplacer…

L'alchimie réussie entre affaires et convivialité

A cet important programme d'informations, s'ajoutait évidemment la dimension conviviale de l'évènement, qui fait désormais sa renommée au plan européen. En marge des nombreux évènements organisés par les exposants eux-mêmes, on citera bien entendu la soirée de gala du salon, qui, outre la remise des prix du Truck of the Year, Pick Up Award et International Van of the Year, a vu Jean-Dominique Senard, président de Michelin, couronné Homme de la Filière. Une émouvante cérémonie à l'issue de laquelle il déclarait : "SOLUTRANS est résolument un salon unique, et indispensable à la filière". Ce prestigieux prix, remis pour la première fois dans le cadre du Salon, était remis par Luc Chatel, ancien ministre d'Etat et Frédéric Michalak, International de rugby. L'alliance parfaite d'un homme de convictions et d'un sportif de haut niveau, pour illustrer la performance de l'Industriel clermontois. L'Homme de la filière, créé par Patrick CHOLTON, sera reconduit chaque année, sous l'égide de la FFC, ayant pour but de créer un rendez-vous annuel avec la filière, même en dehors des années de salon. A l'issue de la cérémonie, les 1 200 convives ont pu profiter de mets de grande qualité, en alternance avec des phases de spectacle là encore de haut niveau. Entre robots motorisés arpentant les tables, groupe musical reprenant les grands succès français et internationaux, danseurs virevoltant dans un décor numérique, la "Sphère des Possibles" a su conquérir son auditoire. Les plus courageux ont pu terminer leur soirée en dansant, parfois jusqu'au bout de la nuit. Il ne manquait décidément rien à cette édition 2017 de SOLUTRANS, que nous vous proposons de revivre dans les pages suivantes, avant de vous retrouver pour un nouveau millésime, entre les 19 et 23 novembre 2019 !