FFC
Français
English

SOLUTRANS 2017, le mot du président

05 Décembre 2017

Au cœur de la Capitale des Gones, le rendez-vous de toute la filière VI a, cette année, définitivement marqué son empreinte internationale. Enregistrant une véritable explosion de la fréquentation, le salon a connu sa plus belle édition en 2017. Pas une fausse note n'est venue entacher la réussite de la manifestation. Débuté sous les meilleurs auspices, SOLUTRANS 2017 s'est vu inauguré par deux ministres, Elisabeth BORNE, ministre française des Transports et Tomas ENEROTH, ministre suédois des infrastructures, ainsi que l'ambassadrice de Suède en France, la maire de Göteborg, le préfet de région et enfin le président de la Métropole de Lyon, David KIMELFELD. En marge de cette venue massive d'institutionnels, le salon s'est tenu dans une atmosphère mêlant habilement climat d'affaires et convivialité. C'est ainsi que la première évaluation des contrats signés dans les allées dépasse déjà les 200 millions d'euros, dixit les exposants que nous avons pu interroger, et notamment les constructeurs VI, qui avaient tous fait le déplacement à Lyon.

Marquant un peu plus le salon dans le paysage, la soirée de gala a ébloui les 1 200 convives, qui ont pu, de surcroît, assister à un spectacle exceptionnel, ponctué par la prestigieuse remise de prix de l'Homme de la Filière, un prix que j'ai créé pour mettre en avant nos métiers, montrer qu'ils restent dans la course et innovent en permanence. Et pour symboliser cette première récompense, qui mieux que Luc CHATEL, ancien ministre d'Etat, qui, en 2008-2009, contribua à sauver nos métiers au sortir de la crise, et Christophe MICHALAK, International de rugby à la combativité désormais légendaire.

Jean Dominique SENARD, heureux lauréat, résumait sa venue par les mots suivants, qui j'espère, donneront envie aux rares absents de s'inscrire dans la démarche dans deux ans: "SOLUTRANS est résolument un salon unique, et indispensable à la filière".