FFC
Français
English

Norbert Detoux, le père de SOLUTRANS

30 Août 2016

Né le 1er décembre 1927, d’un père et d’une mère francs comtois, Norbert Detoux nous a quitté le 29 juillet dernier à l’âge de 88 ans. Fils de gendarme mobile, Norbert Detoux passe une bonne partie de sa jeunesse et de sa scolarité à suivre les nombreuses mutations liées cette profession.  

Ces fréquents déménagements se terminent, pendant la seconde guerre mondiale, à Puiseaux dans le Loiret où son père commandait la brigade de gendarmerie tout en menant parallèlement une activité de résistant. Arrêté en aout 1944 et déporté au camp de concentration de DORA ELRICH, il y décédera en décembre de la même année.

Voici donc Norbert DETOUX, orphelin de père à l’âge de 17 ans, avec, compte tenu de toutes ces pérégrinations, peu de bagages scolaires. A la libération de la France, il intègre les automobiles Peugeot puis la SNECMA comme ingénieur d’essais. Durant cette période il suivra des cours du soir au conservatoire national des arts et métiers ou il obtînt un diplôme d’ingénieur.  

Norbert Detoux créé ensuite une entreprise de transports dans le secteur des travaux publics. Vers la fin des années 1960, il prend le poste de Directeur Commercial au sein des bennes Decauville et très rapidement devient Président Directeur Général.

Au cours de cette dernière période il s’implique à la Fédération Française de Carrosserie et devient Président du Carcoserco de 1981 à 2003 (aujourd'hui FFC Constructeurs) et même Président de la FFC de 1988 à 2003, détenant ainsi le record du nombre de mandats.

Il défend avec brio et pugnacité sa profession et créé le salon SOLUTRANS devenu depuis le rendez-vous international des Solutions de Transport Routier et Urbain.

Pour toute cette brillante carrière, Norbert Detoux a été élevé au grade d’Officier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur en 1998.

Un incroyable parcours pour cet homme parti de presque rien mais doté d’une intelligence brillante, d’une ambition débordante et aussi de courage et d’audace, il aura marqué sa profession.
 
La FFC, son Président, ses élus et tous les permanents, prennent part à la douleur de la famille et lui assure de tout son soutien.