FFC
Français
English

Le marché du VUL explose en octobre

15 Décembre 2017

En octobre, le marché européen des véhicules utilitaires et industriels a pris de l’ampleur affichant une croissance de 10,7% en comparaison à octobre 2016 ; une demande soutenue sur l’ensemble des secteurs à l’exception des cars et des bus.

Parmi les marchés principaux, l’Espagne, la France et l’Allemagne enregistrent les plus fortes progressions (respectivement +20,9%, +18,6% et +14,5%) tandis que le Royaume-Uni chute (-9,8% par rapport à octobre 2016).
Sur 2017, la demande européenne en matière de véhicules industriels et utilitaires est restée positive avec presque 2 millions de nouveaux véhicules immatriculés soit 4% de plus que l’année dernière à pareille époque. L’Espagne poursuit sa croissance (+15,1%) tout comme la France (7,7%) puis viennent l’Allemagne et l’Italie avec respectivement +3,3% et +1,8%. La demande anglo-saxonne, en revanche, recule de 3,9% sur la période janvier-octobre 2017.

 

Les véhicules utilitaires légers

Le mois d’octobre 2017 est marqué par une forte croissance de la demande européenne dans le secteur des véhicules utilitaires légers (+12,7%). Les marchés espagnol, allemand et français réalisent de belles performances avec respectivement +25%, +19,9% et +19% alors que la demande est en baisse au Royaume-Uni (-7,4%).

Sur dix mois, plus d’1,6 million de véhicules utilitaires légers ont été immatriculés sur le marché européen soit 4,8% de plus qu’à la même période en 2016. L’Espagne (+17,2%), la France (+8,3%) et l’Allemagne (+5,1%) maintiennent leur élan pendant que la demande VUL au Royaume-Uni continue de décliner (-3,5%).

 

Les véhicules industriels

Les chiffres en octobre 2017 indiquent une hausse de 3,9% du nombre d’immatriculations de véhicules industriels en comparaison à octobre 2016 avec 34 336 nouvelles unités comptabilisées. La croissance a été soutenue pour tous les marchés européens principaux, excepté pour le Royaume-Uni.

En revanche, en cumulé depuis le début de l’année, le marché demeure stable (+0,3%) en comparaison avec la même période en 2016. Sur ces dix mois 2017, 305 259 véhicules industriels ont été immatriculés en UE. L’Italie (+10,7%) et la France (+5,8%) ont enregistré de très bons résultats jusqu’à présent en 2017 tandis que les immatriculations reculent au Royaume-Uni et en Allemagne (respectivement -4,5% et -1,2%).

Source ACEA