FFC
Français
English

La règlementation expliquée aux futurs carrossiers constructeurs

29 Avril 2016

Après les témoignages de deux professionnels de Mercedes-Benz Trucks (N°699 Carrosserie), les étudiants de BTS CRC (Conception et réalisation de carrosserie) du Lycée Charles Pétiet de Villeneuve-la-Garenne ont rencontré Emmanuel Bonadiman, Manager chargé des affaires nationales à la Direction Technique FFC. Il leur a présenté les rouages de la réglementation s’appliquant aux véhicules et notamment la procédure d’agrément des Opérateurs Qualifiés. Objectif : sensibiliser ses futurs carrossiers constructeurs à l’importance de maîtriser la réglementation dans la conception et la fabrication de véhicules.

 

Difficile en deux heures d’expliquer à des étudiants de 1 ère et 2ème année de BTS CRC, les rouages de la réglementation technique au vu de la complexité de la matière. C’était le challenge que s’était donné Emmanuel Bonadiman. « Je leur ai d’abord présenté les différents niveaux de réglementation, (international, européen et national) et expliqué les différents types de réception des véhicules et la

manière de déterminer, en fonction du niveau d’homologation, si ce sont des règlements de l’ONU, des directives ou règlements européens ou encore des arrêtés nationaux qui s’appliquent, le tout en restant en adéquation avec le code de la route français

Après les premières bases posées, les étudiants découvrent les différentes étapes de l’homologation des véhicules et des entités qui les composent (barre anti-encastrement, pare-cycliste, feux et signalisation...). «Nous sommes ensuite revenus sur le code de la route car si nous connaissons bien la partie circulation en tous les cas pour ceux qui ont leur permis de conduire, la majorité des conducteurs ignore la partie réglementaire sur la conformité des véhicules», ajoute Emmanuel Bonadiman.

Ensuite Emmanuel Bonadiman en arrive au coeur du sujet : les Opérateurs Qualifiés. Les étudiants apprennent l’origine des OQ (qui ont été créés à la demande de la FFC Constructeurs) et les différents types d’agréments pour les + et – de 3,5 t, sans oublier l’agrément Aménageur Qualifié pour les véhicules Dériv VP. « Je leur ai expliqué les conditions à remplir pour devenir Opérateur ou Aménageur Qualifié et toute la procédure à suivre jusqu’à l’audit initial et ensuite l’audit de renouvellement réalisé par l’UTAC.» Par cet audit, on s’assure que l’entreprise a bien mis en place des mesures et des procédures satisfaisantes, aptes à garantir un contrôle effectif de manière à ce que les composants, les systèmes et les véhicules complétés soient conformes au code de la route.

« Ainsi, le carrossier constructeur devenu Opérateur ou Aménageur Qualifié peut certifier lui-même, que les véhicules neufs qu’il fabrique, sont conformes

La présentation d’Emmanuel Bonadiman s’est achevée sur une séance de questions/réponses. Les étudiants ont ainsi pu compléter leurs connaissances acquises sur le sujet avec leurs enseignants qui ont activement participé à l’exercice. A quelques jours de leur stage de fin d’année chez des professionnels, ces futurs carrossiers constructeurs repartent sans aucun doute plus armés et donc

plus confiants.

 

    Kader Abdul, 21 ans, 2ème année BTS CRC

J’ai appris beaucoup sur l’homologation et cela vient compléter tout ce que l’on voit en cours. C’est très motivant d’avoir un expert qui vient exprès pour nous expliquer la réglementation.”

    Nicolas Leroy, 19 ans, 1ère année BTS CRC

J’ai compris que les réglementations sont liées entre elles et que tout est réglementé. Ce sont des choses que l’on n’aborde pas aussi précisément en classe. En plus, l’approche est différente de celle d’un prof. Et connaître la réglementation est un plus dans le cadre de notre projet de conception de 2ème année.”