FFC
Français
English

La FFC Réparateurs se déplace à Clermont-Ferrand et Toulouse

09 Avril 2018

Poursuivant son tour de France des régions, la FFC Réparateurs vient de tenir deux réunions d'information dans le Centre et le Sud-Ouest de la France. Des rendez-vous porteurs qui confirment une fois encore les besoins des professionnels en matière de représentation professionnelle.

Le premier point d'étape des équipes de la FFC Réparateurs s'est situé au cœur des volcans d'Auvergne, à Clermont-Ferrand. Cette réunion se tenait à l'initiative de Benjamin LABONNE, président FFC R Auvergne. Elle a réussi à fédérer près de 30 participants, venus connaître les actions de la Fédération, tantôt pour se tenir au courant des travaux quotidiens, tantôt pour rejoindre les rangs des adhérents. La réunion accueillait des carrossiers de tous horizons, indépendants, sous enseignes, artisans ou plus grosse structure. La FFC peut en effet apporter des services à valeur ajoutée à l'ensemble de la filière.

Après l'accueil de Benjamin LABONNE, Christophe BAZIN, secrétaire Général de la FFC Réparateurs, a débuté son intervention par la traditionnelle présentation de la FFC et de sa branche réparateurs, pour resituer notre organisation sur l'échiquier professionnel et montrer le positionnement unique de la FFC face aux autres organisations. L'occasion de parler de services uniques tels que FFC Experts, notre plateforme d'assistance juridique, fiscale, notariale, et comptable, totalement gratuite pour nos adhérents. Mais également d'évoquer FFC Communication, service d'accompagnement dans la communication des entreprises à prix contenus.

Puis Christophe Bazin a brièvement présenté le décret PRE, visant à développer l'utilisation de la pièce de réemploi dans la réparation automobile. L'occasion de passer la parole à Jérôme CASTILLON, du programme Back2Car d'Alliance Automotive Group, qui a pu montrer l'énergie déployée par son groupe pour proposer des pièces de réemploi de qualité, fiables et tracées, à des prix intéressants. La salle s'est d'ailleurs montrée réceptive à cette initiative que beaucoup découvraient. C'est aussi l'une des missions de la FFC.

Par la suite, Thomas POLIA, avocat, est venu à la tribune parler de sa démarche d'accompagnement pour les entreprises en difficulté. Il propose ses services pour améliorer les relations et pourquoi pas dénouer des situations complexes avec les fournisseurs, avant le redressement judiciaire, pour parfois l'éviter.

Stéphane BODAR, formateur professionnel, est ensuite intervenu pour expliquer comment approcher commercialement la relation avec l'expert. L'objectif ? Etre fier de ses prix, et passer du conflit au contradictoire. Là encore, beaucoup de réactions qui ont donné une vraie interactivité à la réunion.

En conclusion, Benjamin LABONNE a présente son étude annuelle sur les taux horaires publics, basée sur 160 carrosseries (concessionnaires, indépendants, enseignes), affichant de 37 à 115 euros HT de l'heure. Des disparités importantes qu'il convient de corréler avec trois paramètres importants.

Il ne s'agit pas, demain, de tous afficher des tarifs de cet ordre. Mais d'intégrer, pour concevoir son offre, le coût de revient d'une part (intégrant les locaux, redevances et autres), pour lequel la FFC dispose d'un outil en ligne. Auquel on doit appliquer une marge, tenant compte de la concurrence locale, bien sûr. Enfin, le paramètre psychologique est à prendre en compte. Selon la marque que l'on représente par exemple, le client peut être enclin à payer plus ou moins. A savoir que le réparateur affichant 115 euros de l'heure est le concessionnaire Porsche de Clermont-Ferrand !

La FFC Réparateurs remercie MAURER SARL, distributeur de peinture local, pour son soutien logistique lors de cette réunion instructive et conviviale.

Le Sud Ouest à l'honneur

Quelques semaines plus tard, c'est Toulouse qui accueillait Christophe BAZIN, sur l'invitation de Laurent FOURCADE, président de la région Midi-Pyrénées de la FFC R. Dans le prestigieux cadre de la Chambre des Métiers de Toulouse, près de 30 carrossiers, là encore, avaient fait le déplacement, preuve de l'intérêt qu'ils portent à notre démarche. On citera également la présence de Pierre TOULZE, élu FFC R du Tarn, qui avaient amené avec lui plusieurs carrossiers de son département

Vincent AGUILERA, président de la Chambre des Métiers, a accueilli les participants de la réunion, évoquant son attachement aux problématiques de formation de nos métiers, et rappelant ses attentes importantes face au plan Macron sur le sujet.

Christophe BAZIN a ensuite parlé des grands sujets qui continuent d'animer nos actions au quotidien, la cession de créance en tête, avec les modifications subies depuis le 1er octobre 2017.

Deux femmes carrossières AXIAL (carrosserie PASA et carrosserie STIVAL), ferventes utilisatrices et défenseuses de la cession de créance, sont venues témoigner de l'intérêt de la procédure et expliquer comment, forte de celle-ci, elles parviennent à "aller jusqu'au tribunal" pour avoir gain de cause face aux assureurs.

De son côté, Alliance Automotive Group et son programme Back2Car avaient une nouvelle fois répondu à l'appel de la FFC pour présenter le potentiel de la pièce de réemploi dans le business quotidien du carrossier.

Pour clore la réunion, c'est Antony ALLORY, président de l'Association des Débosseleurs Français, qui est venu présenter et défendre le travail de ses adhérents. En effet, la région toulousaine, régulièrement touchée par des épisodes grêleux, se voit régulièrement démarchée par des entreprises étrangères proposant des prestations de débosselage. Or, Antony ALLORY a tenu à rappeler l'importance de faire appel à une structure française appartenant à l'association, gage de qualité d'une part, mais également plus réactive en cas de service après-vente.

La FFC R remercie le distributeur Alliance Auto Industrie qui fournissait le soutien logistique lors de cette réunion.