FFC
Français
English

NOx : les camions montrent l'exemple

26 Janvier 2017

Une étude de l’International Council On Clean Transportation a permis de mettre en lumière que les poids lourds ont su maîtriser leurs émissions de NOx, contrairement aux véhicules légers largement incriminés pour leur pollution réelle hors norme.

L’ONG International Council On Clean Transportation (ICCT) a mené des tests sur les émissions polluantes de 24 camions. Selon un rapport publié en fin d’année, ces derniers, respectueux des normes en vigueur, émettent en moyenne 210 mg d’oxyde d’azote (NOx) au kilomètre, deux fois moins que les voitures les plus récentes pour une même consommation. Le facteur serait même de dix si l’on part du principe que les véhicules industriels consomment bien plus.

Ce résultat plutôt surprenant s’explique en fait par le protocole de mesure qui est différent entre les véhicules légers et les poids lourds. Les tests d’homologation des voitures de tourisme se limitent à des tests en laboratoire. Le protocole en vigueur n’exige pas encore de tests en roulage réel sur route à l’aide d’un appareil de mesure embarqué.

Des tests plus contraignants pour les véhicules industriels

Pour ce qui touche les camions, les tests routiers sont obligatoires, ce qui a réellement contraint les constructeurs à développer des technologies de dépollution évoluées, pas toujours envisageables à bord d’une voiture. Mais les choses changeront en septembre quand les véhicules légers seront eux aussi homologables sur route, en plus des tests en laboratoire.

Source : Decision Atelier