FFC
Français
English

Consommation de carburant et émissions de CO2 : quel dispositif pour les véhicules lourds ?

02 Octobre 2017

Contrairement aux voitures particulières (VP) et véhicules utilitaires légers (VUL), où les méthodes d'essais pour la mesure de la consommation de carburant et des émissions de CO2 sont définies depuis de nombreuses années dans la législation européenne, aucun dispositif n’existe pour les véhicules lourds. Or, selon les estimations de la Commission européenne, ces derniers représentent environ 25% du total des émissions de CO2 dans les transports routiers au sein de l'UE soit environ 5% des émissions totales de CO2 de l'UE.

 

Véhicules lourds VS véhicules légers

Les différences entre les véhicules lourds (HDV : Heavy Duty Vehicles) et les véhicules légers (voitures particulières et VUL) sont importantes. En effet, les véhicules lourds sont produits en plus petits volumes mais avec des possibilités d’options beaucoup plus larges comme, par exemple, les options moteurs, boite de vitesses, les configurations d’essieux, la taille et les spécifications des pneus, les styles de cabine, les configurations de carrosserie, etc. Par conséquent, la méthodologie de détermination de la consommation de carburant et d’émissions de CO2 ne pouvant être identique à celle utilisée pour les véhicules légers (VP + VUL), la Commission européenne a travaillé, depuis 2009, sur le développement d’un outil propre aux véhicules lourds.

Ainsi, au lieu de réaliser des essais réels sur une majorité des configurations comme pratiqué pour les véhicules légers, la Commission européenne a conçu un outil de calcul via le centre de recherche de l’UE avec l’apport et l’assistance des constructeurs de véhicules lourds et de leurs fournisseurs. Cet outil, appelé VECTO, permet de calculer les valeurs associées aux configurations particulières du véhicule (HDV) à partir des données d’entrée mesurées issues des composants et des systèmes qui constituent le véhicule complet. Par exemple, les performances du moteur lors de son test dynamique, les données de résistance au roulement des pneumatiques, la trainée aérodynamique du véhicule complété et bien d’autres sont des données ayant une influence directe sur la consommation et les émissions du véhicule.

 

Outil de calcul VECTO

L’outil VECTO suit les principes similaires spécifiés dans la législation américaine et japonaise en intégrant davantage de données d’entrée sur les composants et les systèmes du véhicule.
Lors de la réunion du TCMV (Technical Committee of Motor Vehicle) en mai 2017, la Commission européenne a présenté le projet final de règlement qui introduit VECTO et les procédures associées dans la législation de l’UE. Ce projet a pour domaine d’application les véhicules de catégories internationales N2 de plus de 7500 kg et N3. 

A ce jour, ce projet de règlement prévoit, à compter du 1er juillet 2019, pour les véhicules de groupes 4, 5, 9 et 10* l’obligation de déclarer la consommation de carburant et les émissions de CO2 à partir de VECTO en vue de l’immatriculation et de la vente de ces véhicules.
Les groupes 1, 2 et 3 seront concernés au 1er janvier 2020 et au 1er juillet 2020 pour les groupes 11, 12 et 16. 

La FFC Constructeurs suit avec attention la publication officielle de ce règlement afin d’informer ses adhérents des conséquences et précautions à prendre lors des carrossages et la manière d’obtenir les valeurs de consommation de carburant et d’émissions de CO2.
Les équipementiers des constructeurs et des constructeurs-carrossiers de rang 1 comme les fabricants d’essieux, d’éléments aérodynamiques complémentaires, pneumaticiens, etc, seront aussi fortement impactés ; leurs produits contribuant, suivant ce règlement, aux données d’entrée de VECTO. 

 

Remorques et semi-remorques : quel impact ?

Même si, à ce jour, seuls les véhicules à moteur sont concernés, la Commission européenne se penche déjà sur l’influence des véhicules remorqués afin de déterminer l’impact de ce type de véhicule sur la consommation et les émissions de CO2.
La FFC Constructeurs au sein du CLCCR participe activement à l’écriture d’un Livre Blanc concernant les remorques et semi-remorques. La finalité de ce dernier est de présenter à la Commission une méthodologie de détermination du taux d’émission de CO2 lié à l’aérodynamique des véhicules remorqués sans avoir recours à VECTO mais à partir des résultats obtenus par celui-ci sur des véhicules modèles.
Le Livre blanc devrait être finalisé et remis à la Commission en fin d’année 2017.

 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez M. Jérôme GILLET (jerome.gillet@ffc-constructeurs.org).

 

*groupe 4 : 4x2 porteur de plus de 16 tonnes, groupe 5 : 4x2 tracteur de plus de 16 tonnes, groupe 9 : 6x2 porteur tout PTAC, groupe 10 : 6x2 tracteur tout PTAC.