FFC
Français
English

COLLOQUE CARROSSIERS RÉPARATEURS : MOTIVATION ET CONVICTION AU PROGRAMME

10 Mars 2016

Le premier colloque de la carrosserie 2016 de la FFC Réparateurs s’est déroulé le 7 avril dernier à Lyon/St Priest. Une fois de plus, les carrossiers de la région étaient au rendez-vous. 

La première partie a été consacrée aux différents outils et services FFC mis à disposition des membres : Des outils réalisés en partenariat avec l’INRS et les CARSAT comme le logiciel de conception 3D Mavimplant et l’outil OIRA sur la prévention des risques professionnels qui permet de réaliser notamment le Document Unique ; Des outils de calculs (calcul du prix de revient d’une heure d’atelier…), et des outils marketing permettant aux carrossiers de mener des actions commerciales et de capitaliser leur fichier client.

Côté nouveauté : Le service FFC EXPERTS, une plateforme multi-experts exclusivement dédié aux adhérents FFC, a également été présentée. Un numéro de téléphone (0 147 147 627) et une adresse mail (marie@ffc-carrosserie.org) spécifiques ont été mis en place. Au bout du fil, “Marie et ses experts” s’engagent à apporter sous 48h une réponse personnalisée aux adhérents FFC tant dans les domaines notarial, fiscal et comptable, que juridique et social. 

Le colloque a été aussi l’occasion pour Jean Pais, Président de la FFC Réparateurs Lyon, de traiter des traditionnels sujets phares de la FFC Réparateurs que sont la Cession de Créance, le Nantissement et bien sûr le Libre Choix et de rappeler la grande victoire législative de la FFC en la matière. Patrick Nardou, Président de la FFC Réparateurs, a tenu à réaffirmer la vigilance de la FFC quant à la redaction du décret d’application de la loi sur ce Libre Choix. 

Au programme également, l’expertise indépendante et le recours direct avec les témoignages de Benjamin Labonne, Président de la FFC Réparateurs Auvergne et fondateur des “Affranchis”, une plateforme de gestion de sinistres et de  Florient Mourgues, Président du nouveau syndicat d’experts indépendants, SEAI.

Les carrossiers présents se sont dits convaincus de la nécessité de se regrouper et de s’organiser notamment avec les experts indépendants et les consommateurs, eux aussi contraints et forcés par les assureurs, afin de ne pas permettre aux seuls assureurs de capter tous les profits de la filière.