FFC
Français
English

Bilan des immatriculations UE au premier semestre 2017

28 Juillet 2017

Au premier semestre 2017, le marché européen des véhicules industriels et utilitaires progresse de 4,2%, comparé au premier semestre 2016, dépassant le million de véhicules immatriculés depuis le début de l’année. L’Espagne affiche les meilleurs résultats sur cette période avec +14,2% suivi de l’Italie (+8,7%), de la France (+6,0%) et de l’Allemagne (+2,1%). Le marché du Royaume-Uni, en revanche, recule de 2,7% sur les six premiers mois.
Sur le mois de juin 2017, la croissance du marché européen est plus modeste (+2,5%) ; une croissance principalement portée par les marchés du VUL et des autobus.

Les véhicules utilitaires légers

En juin 2017, le marché européen des véhicules utilitaires légers compte 193 444 unités soit une hausse de 3,2% comparé à juin 2016. L’Italie (+13,3%), l’Espagne (+8,7%) et la France (+2,0%) poursuivent leur croissance. Après avoir fortement reculé ces deux derniers mois, le marché du VUL au Royaume-Uni se redresse (+1,8%) pendant que l’Allemagne voit la demande sur ce segment diminuer (-4,5%).

Au premier semestre 2017, plus d’un million de véhicules utilitaires légers ont été immatriculés sur le marché européen soit 4,7% de plus qu’au premier semestre 2016. Le Royaume-Uni est le seul marché majeur en baisse (-3,7%) tandis que l’Espagne (+16,3%), l’Italie (+6,5%), la France (+6,4%) et l’Allemagne (+3,3%) présentent des chiffres en hausse.

Les véhicules industriels

Le nombre d’immatriculations des véhicules industriels sur le mois de juin 2017 est relativement identique à celui enregistré à la même période en 2016. Les cinq marchés principaux réalisent de bons résultats excepté le marché allemand qui recule de façon importante (-13,1%). Au total, 32 620 véhicules de plus de 3,5t ont été immatriculés sur le marché européen en juin 2017 soit 1,7% de moins qu’en juin 2016.

Au premier semestre 2017, le marché européen totalise 186 972 véhicules industriels immatriculés, une hausse de 1,8% par rapport au premier semestre 2016. Les marchés du VI en Italie (+21,5%), en France (+5,7%) et au Royaume-Uni (+5,6%) affichent de belles croissances à l’inverse des marchés allemand et espagnol qui reculent (respectivement -1,6% et -1,5%)

 

Sur le mois de juin 2017, les principaux marchés européens de véhicules industriels et utilitaires ont globalement bien fonctionné, à l’exception de l’Allemagne dont le marché a été marqué par une baisse significative de 6,7%. Les marchés italien et espagnol enregistrent les plus fortes progressions – respectivement +12,7% et +8,8% - suivis du marché français (+2,6%). Après un mois de mai difficile, le marché du Royaume-Uni se rétablit avec une hausse de 2,1%.

Source ACEA