FFC
Français
English

Été 2017 : de bons résultats pour le marché français

09 Octobre 2017

Après une recrudescence de l’activité en juillet (+4,0%), le marché européen des véhicules industriels et utilitaires a ralenti en août (-0,03%). Parmi les marchés principaux, l’Espagne et la France enregistrent les plus fortes progressions (respectivement +20,5% et +14,5%).
Sur les huit premiers mois de 2017, la demande européenne a maintenu son élan. Avec 1,6 million de nouveaux véhicules industriels et utilitaires, le marché UE croît de 3,7%. L’Espagne affiche les meilleurs résultats sur cette période (+15,3%), suivi de la France (+7,4%), l’Italie (+2,2%) et l’Allemagne (+1,8%). Le marché du Royaume-Uni, à l’inverse, recule de 2,6% sur cette même période.

 

Les véhicules utilitaires légers

En août 2017, le marché européen des véhicules utilitaires légers compte 123 553 unités ; des résultats relativement identiques à ceux d’août 2016. En revanche, les résultats divergent au sein des cinq marchés principaux avec un recul du marché allemand (-3,1%) et en particulier du marché italien (-23,3%) pendant que l’Espagne et la France enregistrent de belles performances (+21,6% et +16,1% respectivement). Le marché anglo-saxon affiche une légère hausse de 1,5% en août 2017.

Sur ces huit mois, environ 1,3 million de véhicules utilitaires légers ont été immatriculés sur le marché européen soit 4,3% de plus qu’à la même période en 2016. Le Royaume-Uni est le seul marché majeur en baisse (-2,8%) tandis que l’Espagne (+17,1%), la France (+8,0%) et l’Allemagne (+2,7%) réalisent de bons résultats.

 

Les véhicules industriels

Après un mois de juillet sensiblement identique à celui de 2016 (+0,6%), les chiffres d’août 2017 affichent une baisse de la demande en comparaison à août 2016 (-3,1%) avec 23 476 unités enregistrées. Les marchés italien et anglo-saxon reculent de façon importante (-24,9% et -17,3% respectivement) pendant que les ventes en Allemagne, France et Espagne progressent respectivement de 1,2%, 4,6% et 12,4%.

Sur ces huit mois, le marché européen totalise 239 739 véhicules industriels immatriculés, seulement 0,8% de plus qu’à la même période en 2016. Les marchés du VI en Italie (+14,3%) et en France (+5,1%) affichent de bons résultats à l’inverse du marché allemand qui connaît un léger déclin (-1,1%).

Source ACEA